alex
15/03/2018 à 10:42

Film surcôté, la narration coincée entre flashbacks incessants cassent la dynamique qui peine à vraiment démarrer, la musique n'aide pas à apporter une atmosphère angoissante et intrigante., Le film se regarde le nombril, avec comme seul obsession sont " idée " sa métaphore sur l'identité, la dualité et l'amour ... et néglige le reste, dont le plaisir du spectateur et la cohérence. Dommage car N.P¨est à la hauteur.

Buckaroo Banzai
13/03/2018 à 20:33

Je dois reconnaître que ce film ne laisse pas indifférent.
Pour ma part il m'a bien plu.
J'en ferais une nouvelle vision bientôt car j'en aime la poésie sombre qui en sort et la réflexion philosophique et psychologique sur l'humain face à une nouvelle évolution et à l'inconnu.
Chacun son truc.

west666
13/03/2018 à 16:23

Mou tiré en longueur de gros temps mort jolie décor qui passe le temps conclusion surcoté comme film 2/5 pas plus et encore c'est pour les décors et la bonne prestation de nathalie portmann

Masculinisme
13/03/2018 à 15:11

Roukesh :
Je me suis fait la réfection car il y en a marre du politiquement correcte, ou il faut un minimum de noir, jaune, blanc, gay, bi, hetero, homme, femme sa en deviens ridicule.
Nous ne sommes pas dans monde ou toutes les personnes ne sont pas égales.
Faut arrêter donc avec ces conneries.

Et cela n’est pas plus justifier que si nous avions mis un groupe de mec mais le film aurais été moins ( poétique ) on se serais plus retrouver dans un mode Predator hehehe a moins d’y incorporer une ou deux femmes pour ralentir le coté bourrin des hommes.

roukesh
13/03/2018 à 13:51

@Masculinisme, j'ai bien compris le second degré, mais n'empêche tu t'es fait la réflexion, parce que c'est rare de voir ça :) Mais ici, c'est justifié par le scénario, donc ça passe bien ce groupe de femmes.

Masculinisme
13/03/2018 à 12:31

J’ai trouvé le film super sympa et atmosphère au top, de beau décore.
La lenteur ne m’a pas embêté (même si la longueur du film ne me le fera pas regarder une 2ème fois prochainement)
Apres dans la construction et ambiance il m’a vraiment beaucoup fais penser à Ex avec ces problèmes et qualité.
Pour rigoler un peux, cela vous pas poser problème que le film il y a que des femmes en personnages principaux, je ne trouve pas très normal à l’époque où nous voulons de la parité dans les filles.
J’espère qu’il y aura des associations pro homme qui vont se révolter un peux. Et que certaine féministe aussi vont le faire remarquer.

trashyboy
13/03/2018 à 09:48

Voici un article qui évoque une analyse du film comme étant une représentation de l'évolution d'une dépression (ou une maladie mentale). Et effectivement, quand on voit les particularités de chaque personnage (ancienne alcoolique, ayant perdu un enfant etc...), c'est une piste de lecture que je ne trouve pas inintéressante...

https://www.huffingtonpost.fr/2018/03/11/annihilation-le-vrai-sujet-du-film-netflix-avec-natalie-portman-cest-la-depression_a_23377971/

Roukesh
13/03/2018 à 09:25

Film d'ambiance surtout, j'ai été tenu en haleine de bout en bout. Le film n'est cependant pas sans défauts, il s'encombre de trop de scènes sans intérêt, les flashbacks semblent inutiles, tant la psychologie du personnage de Portman apporte peu. Le final un brin décevant aussi, ne m'aura pas empêcher de prendre un grand plaisir devant ce film.
On comptera avec Garland niveau SF, mais il lui reste du travail pour atteindre des sommets;

hanni_84577
13/03/2018 à 08:56

Assez déçu.... hors le thème qui était prometteur et qui aurait pu être traité autrement car déjà presque 3/4 d'heure pour qu'ils arrivent à partir... la mollesse du film et les interrogations.... pas top !!!

Prometheus56
13/03/2018 à 07:37

Il est très bon et tient toutes ses promesses jusqu'au bout c'est rare...

Plus