Marion Barlet - Rédaction
28/02/2020 à 19:04

@the prisoner
bravo d'écrire en inclusif pour le point Godwin de certain(e)s, mais pourquoi vous le faites pas pour "passionnés" ? Pascaline Chavanne nommée pour les meilleurs costumes n'était pas investie ? Critique l'illogisme d'un système c'est bien mais se défaire du sien c'est pas mal aussi

Cervo
28/02/2020 à 19:00

Il n'a jamais été question de "punir" Violanski.
Il n'a jamais été question de virer son film de cérémonie de récompense.

Certains soulignent juste qu'au vu de la protection que lui offre la France, malgré sa condamnation, le pedocriminel pourrait ne pas être nommé à un des plus grands honneurs culturels de ce pays.


28/02/2020 à 18:57

Autant pour "punir" Polanski, le privé de meilleur réal, why not. Mais dire que les 12 nominations ne devraient pas être proposé car le film est de Polanski, connerie. Les autres nominations, acteurs, photo.... Ce sont des artistes derrières, des artisans, des passionnés. Au service de Polanski, mais aussi au service de leur art. Et la pour moi, ce # (quel truc de c.ns ce symbole à force...), est une hérésie. Punir Polanski oui, punir les artistes autres non.

J'attends de suite le point Godwin de certain(e)s.

Bizarrement
28/02/2020 à 18:46

Dirty Harry semble être une personne vraiment de bonne compagnie.

Mera
28/02/2020 à 18:32

à noté que Brad Pitt boude déjà les BAFTA 2020 mais pour raisons familiales mais là, difficile de pas faire un lien avec Polanski surtout avec l'importance de Metoo à Hollywood.

Gemini
28/02/2020 à 18:07

J'accuse est un bon film.

Dirty Harry
28/02/2020 à 18:02

"Quoi ? remettre un César d'honneur à quelqu'un qui vient d'interpréter un tueur de femmes dans le dernier Tarantino ? Mais c'est scandaleux c'est propager la culture du viol et le patriarcat !!"

Cinégood
28/02/2020 à 17:40

Ils auraient peut être pu le proposer à une femme, Jodie Foster, par exemple.

gege le vrai
28/02/2020 à 17:11

"mais les négociations n'auraient jamais abouti" il négocie pour remettre des prix....?