Migüel
23/06/2018 à 00:43

Et bien pour moi toute la fiche technique est bonne ... Mais c est un nanar incohérent ... On se demande pourquoi le requin ne bouffe t il pas sa baleine tout seul sans emmerder le monde... Un récif Coralien sans poisson... Le requin bouffe 3 humain mais il a encore faim pour une blonde toute mince... Les comportements ne sont pas assez travaillé et réel ... Pourtant l action est intense j ai adoré les montées d adrénaline . Enfin un film ou tu as peur. Mais trop de détails pas cohérent dans cette histoire avec un comportement pas du tout requin pour le coup.

Chris
07/07/2017 à 19:26

@ Sweet Judas,
C'est surtout que vous prenez l'idée du film de divertissement trop au sérieux. Si tous les films devaient se conformer à des attentes de réalismes et de crédibilité "scientifiques" comme les vôtres, ils ne s'appelleraient plus "films" mais "documentaires".
Je ne connais pas un film de divertissement (pas un seul !) qui soit réaliste, crédible, dans ses moindres recoins. Je pourrais vous trouver toujours le petit "truc qui cloche". Et alors, c'est grave docteur ?
Eh bien non, car le cinéma de divertissement est fait pour divertir, pas pour offrir du réel.
The Shallows est un pur bon film et à moins d'être spécialiste en comportement des requins (comment qu'on dit déjà... requinologue ?), je n'y voit rien qui puisse empêcher une belle suspension d'incrédulité, nécessaire à ce genre de film, ou au films de genre.
Et de toute façon, si l'héroïne crève dès la première morsure, on paye un ticket de cinéma pour 10 minutes de métrage.
Alors moi je vous le dis, vos reproches sont nuls et non avenus étant entendu que les astuces scénaristiques les plus évidentes et fonctionnelles sont interdites selon vos critères.
Surtout, SURTOUT !!! Ne faite pas de cinéma, vous n'avez aucune chance de faire carrière.

Sweet Judas
15/01/2017 à 20:20

J'ai l'impression qu'on n'a pas vu le même film... C'était quand même clairement un navet, nan ? (réponse : oui)

Le coup de l'entaille à la jambe de Blake alors qu'il défonce allègrement deux pelés et un ivrogne (qu'il coupe carrément en deux), déjà là, j'achète pas. Sans parler des trois tonnes de viande morte qui flottent à trente mètres mais non, moi je suis un requin qui aime le défi et JE VEUX BLAKE PARCE QU'ELLE EST BONNE.

Ridicule.

A la limite, si c'était accompagné d'un brin de second degré, ç'aurait pu passer. Mais non. Ça se prend (beaucoup trop) au sérieux.

ra3f4f
29/09/2016 à 00:05

visiblement je suis le seul à avoir trouvé ce film d'un ennuie extrême , jamais spectaculaire jusqu’à sa dernière scène ridicule ... oui black lively est une bombe elle surf bien mais c'est tout le film n'est pas du tout inventif il n'y a aucun suspens !!!

Eric Lahmy
03/09/2016 à 20:57

Personnellement, j'ai trouvé le film efficace, c'est seulement en sortant qu'on trouve clairement non pas ses défauts, mais son côté irréel. Il est normal de "survitaminer" le requin, c'est d'ailleurs ce qu'avait fait Spielberg, mais par exemple quand il dévore la baleine morte, c'est tellement contraire à ce que font les requins, il bouscule la baleine comme si elle ne pesait rien, Totalement insolite, limite ridicule, bref ce n'est pas un requin, c'est un monstre à la puissance incommensurable! Au contraire de bien des critiques, j'ai aimé avant tout la fille, le réalisateur prend du temps pour nous la faire apprécier, la rendre sympathique, ce qui nous amène à craindre pour sa vie et donc à réagir chaque fois qu'elle est menacée. Jolie actrice, images superbes de surf, décors magnifiques. Le final est tiré par les cheveux mais okay... Et puis la force de suspense née d'une image de nageur ou de surfeur quand on ne sait ni d'où, ni quand "cela" va surgir des profondeurs pour attaquer!!!

nathalou
31/08/2016 à 22:21

Super film,je vais le revoir

Lagios
31/08/2016 à 00:48

On admire le titre inspiré de cette critique. Le mec est payé.

Hiningo Montoya
30/08/2016 à 01:03

Assez d'accord, pas un chef d'oeuvre mais pas déplaisant, dommage que les effets du début soient peu aboutis, c'est clairement pas Blake Lively qui surfe et les incrustes de visages sont très mal faites. Un petit big up a Steven Seagull qui figure au générique, mais la vanne n'a pas été transcrite dans les sous titres.

remidan
23/08/2016 à 20:26

Grand fan de dents de la mer (le seul et unique N°1 bien évidemment), je n'avais encore jamais repris un petit flip auprès de la grande Bleue (hormis The Reef et Open Water) donc j'ai passé un bon moment et quel beau requin blanc !

Le requin
19/08/2016 à 20:32

Durant toute la longueur de ce fim barbant dont le dènouement peut être deviné depuis le début, je n'ai pas compris pourquoi le metteur en scène m'a obligé à m'acharner sans relache sur cette maigre proie quand j'avais en ma fisposition une baleine bien grasse à peine entamée, et après m'avoir forcé d'en bouffer encore trois de son espèce, jusqu'à indisgestion requine. Où bien pense-t-il que moi aussi j'étais subjugué par le sex-appeal (discutable lui aussi) de Blake.

Plus