Bande de filles en Blu-Ray, une édition organique

Florian Descamps | 3 mars 2015
Florian Descamps | 3 mars 2015

 En Blu-Ray ce 4 mars chez Pyramide Vidéo, Bande de filles de Céline Sciamma. Après Naissance des pieuvres et Tomboy, la cinéaste y explore à nouveau l’adolescence, sous les traits d’un girl movie désabusé. Chronique.

Au-delà de toute considération critique sur sa réussite, la sortie en salle de Bande de filles en Septembre dernier représentait un certain aboutissement formel pour Céline Sciama. Jusqu’alors cinéaste du réalisme et de l’intimité, elle y affirmait sa patte graphique, jouant de l’iconisme de ses cadres et compositions, lorsque ses éclairages n’accentuaient pas les dimensions organiques de son métrage.

Un exercice de style maitrisé et flatteur pour les rétines que l’on s’impatientait de redécouvrir en Blu-Ray. Inutile de laisser planer le doute davantage : des scènes nocturnes lisibles et contrastées en passant par les velléités plastiques des intérieurs, le Blu-Ray de Pyramide Vidéo fait honneur au travail de la réalisatrice. Baisse de définition, soucis de compression et aberrations chromatiques sont totalement absents et les 104 minutes de métrage sont elles parfaitement restituées.

Cliquez sur les captures pour les afficher en plus haute résolution
 

Côté son, ce ne sont pas une mais deux pistes audio qui sont au programme. En DTS-HD Master Audio 5.1 comme en simple DTS Stéréo, elles représentent deux interprétations opposées qu’il est bien difficile de départager. Les captations d’ambiance représentant toutefois une part importante du métrage, c’est le multi-canal que l’on se risquera ici à vous conseiller.

Enfin, les bonus, peut-être le seul petit point noir de cette édition. Avec juste une scène coupée, 5 minutes d’auditions et quelques bandes annonces, l’ensemble s’avère malheureusement chiche en informations. On se consolera cependant avec l’excellent commentaire audio enregistré par Céline Sciamma, où malgré un ton parfois trop monocorde, la cinéaste s’adonne à de multiples explications techniques, artistiques et humaines autour de son film. Un supplément essentiel à saluer tant l'exercice se fait trop rare.

 

captures supplémentaires

 
En définitive, c'est donc une édition plus qu'honorable que commercialisera Pyramide Video ce mercredi 4 mars. Curieux ou adepte du cinéma de Céline Sciama, on ne peut que vous la conseiller. 

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire