Magic Mike XXL - Blu-Ray : Une édition huilée

Florian Descamps | 23 novembre 2015
Florian Descamps | 23 novembre 2015

Road-trip musclé, fugace et spectaculaire, Magic Mike XXL sort cette semaine en Blu-Ray. Dans une jolie édition HD ?

En 2012, Steven Soderbergh nous surprenait avec Magic Mike, réflexion sur l'Amérique et ses travers autour d'une relecture masculine du Coyote Girls de David McNally. Trois ans plus tard, c'est Gregory Jacobs qui lui donne suite avec Magic Mike XXL, second opus sensiblement moins analytique mais plus léger et efficace. Sorti le 8 juillet dernier en salles, le film laisse cette fois place à un dernier tour d'huile de Mike et ses potes, engagés vers Myrtle Beach et sa convention de stripteasers. Entre au revoir et ultime hommage, ils y brilleront pour le plus grand plaisir de ces dames... 

Cliquez sur les captures pour les afficher en haute résolution 


C’est Warner qui sortira le Blu-Ray ce 25 novembre et l’édition s’avère plutôt réussie. Point de déficit de définition ou de soucis colorimétriques à l'horizon : l'ensemble respire le travail bien fait et la fidélité à l'oeuvre originale. On sera en revanche plus critique sur la photographie du film qui, pourtant supervisée par Steven Soderbergh, souffrait déjà en salles de ses filtres jaunâtres plutôt grossiers. Côté son, une VF en Dolby Digital 5.1 et une VO en DTS-HD Master Audio 5.1 répondent à l'appel. Sans surprise, c'est vers la VO qu'il va falloir se tourner : bien plus ample que sa soeur francophone, elle joue un rôle primordial dans l'immersion nécessaire à ce genre de métrages.

Viendra alors le tour des suppléments, où deux modules viennent compléter le film. Les pas de danse de Magic Mike XXL, centré sur le tournage du dernier acte en pleine convention (certainement le plus réussi) et une version longue de la Scène de danse de Malik, qui prend place à la mi-métrage. Si cette dernière s'avère malheureusement bien anecdotique, on saluera toutefois le parti pris du premier, mini-making of coincé entre chorégraphies et rappel de l'histoire personnelle de Channing Tatum (dont le premier Magic Mike était inspiré), mais particulièrement efficace. À défaut d'avoir droit à plus, voilà au moins de quoi prolonger la séance.

 

captures supplémentaires

Résumé

Sans briller, cette édition Blu-Ray de Magic Mike XXL s'avère donc convaincante. Le mérite à une facture technique contrastée, mais avant tout engageante.

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire