The Green Inferno - Blu-Ray : un carnage en HD

Florian Descamps | 7 janvier 2016
Florian Descamps | 7 janvier 2016

Après être sorti en VOD en fin d'année dernière, The Green Inferno débarque cette semaine en Blu-Ray. Dans une édition sanglante ?

Ce n’est plus un secret, chez EcranLarge, on est plutôt amateurs du cinéma d’Eli Roth. Depuis ses débuts en 2002, l'américain a en effet su revigorer un genre moribond depuis de (trop) nombreuses années. On l'a connu cinéphage appliqué avec Cabin Fever, découvert féministe avec Hostel II et, désormais, critique sur son époque, comme en témoigne le cynisme de The Green Inferno et Knock Knock vis-à-vis de notre monde médiatique moderne et des réseaux sociaux. Lorsque sort The Green Inferno en Blu-Ray, film de cannibales pensé et produit en hommage aux productions de l’époque et malmené lors de son exploitation en salle, on y prête donc particulièrement attention.

Cliquez sur les captures pour les afficher en haute définition

Capture 1

Capture 2


C'est donc l'ami Wild Side qui se charge ici de l'édition du disque et, comme souvent, l'éditeur livre un Blu-Ray plutôt maitrisé. Oubliez donc les fichiers compressés des plateformes VOD où il n'était jusqu'ici que disponible, le film retrouve l'étendue de son dynamisme colorimétrique et une  définition fourmillante de détails. Des rues bétonneuses de New York aux paysages luxuriants de la forêt Amazonienne, c'est ainsi à un festival de contrastes flatteurs pour les mirettes que l'on assiste. Côté son, VO et VF sont disponibles en DTS-HD Master Audio 5.1 et finissent sur un logique ex-aeco. Toutes deux plutôt amples et plutôt bien spatialisées, elles s'avèrent d'ailleurs primordiales à l'immersion lors de l'arrivée en Terre cannibale de nos protagonistes.

Enfin, les suppléments, où deux interviews et 3 courts spots promotionnels viennent compléter le film. Si on ne cachera pas notre déception face à Les Villageois (1min21), Tourner en Amazonie (1min11) et Sur le tournage (1m21), featurettes qui semblent sorties de la campagne marketing du film et au contenu tout relatif, les deux interviews produites par Wild Side (autour d'Eli Roth et Lorenza Izzo) retiennent en revanche l'attention. Passées les anecdotes sur le tournage délivrées par l'actrice chilienne, on notera ainsi que le réalisateur inscrit lui-même son film dans une démarche de politisation de son cinéma qui, avec Knock Knock sorti quelques semaines plus tard, entend prendre un tournant plus engagé et révélateur de certaines de ses obsessions. On attend donc patiemment le prochain.

 

captures supplémentaires

Capture 3

Capture 4

Capture 5

Résumé

Malgré une petite déception du côté des bonus, cette édition Blu-Ray de The Green Inferno est donc convaincante.

commentaires

west666
07/01/2016 à 10:38

Pour moi un délice je me suis régalé en le regardant avec un bon plateau repas lol

votre commentaire