Enragés - Blu-Ray : le remake de Bava débarque en HD

Florian Descamps | 1 février 2016
Florian Descamps | 1 février 2016

Film d'action ambitieux, déportant ses faits et enjeux outre-Atlantique, Enragés sort cette semaine en Blu-Ray.  Dans une édition de haute tenue ?

Sortie atypique que celle du Blu-Ray d'Enragés ce 3 février. Remake français des Chiens Enragés de Mario Bava, cette première réalisation du producteur Éric Hannezo étonne en effet par son parti pris, jetant ses acteurs et enjeux dans une Amérique fantasmée où, suite à un braquage de banque raté, ils auront à faire avec deux otages et une course poursuite. Bouc émissaire critique et public à sa sortie en salle (il n'attira guère plus de 50 000 spectateurs), le film n'est hélas pas plus défendable en vidéo : trop abstrait dans la mise en place de son univers, paresseux à l'écriture de son intrigue et de ses personnages, Enragés s'avère en effet symptomatique du premier film raté, déclaration sincère et enflammée au cinéma, mais trop passionné pour trouver un équilibre. Rendez-vous lors d'un probable second film ?

Cliquez sur les captures pour les afficher en haute résolution

Capture 1

Capture 2


C'est à Wild Side que l'on doit ce Blu-Ray et, comme souvent, l'éditeur livre une édition convaincante. Outre un master savamment peaufiné, qui restitue à merveille la photographie de Kamel Derkaoui et les divers paysages du Québec, on retrouve ainsi une généreuse piste DTS-HD Master Audio 5.1 sur le disque, qui s'avère ample et plutôt nerveuse. À l'instar de griefs déjà portés sur l'oeuvre en salle, il faudra cependant faire avec la post-synchronisation du film lui-même, parfois très laborieuse. Pour être complet, on précisera également qu'une piste d'audiodescription et des sous-titres pour sourds et malentendants sont présents sur le disque.

Enfin les bonus, et certainement l'atout majeur de l'édition. Outre une demi-douzaine d'interviews avec les divers acteurs du film (Lambert Wilson, Frank Gastambide, François Arnaud, Gabrielle Lazure, Guillaume Gouix, Laurent Lucas), et trois courtes featurettes sur des éléments clés du tournage (Armurerie, décors, effets d'atmosphère), un passionnant making of suit les premiers pas d'Éric Hannezo  derrière une caméra. Sur près d'1h30, on suit ainsi le cinéaste sur le tournage de scènes principales de son film, tiraillé entre doutes, découvertes des méthodes de travail et soucis de dernière minute. Un supplément sans concession comme l'on aimerait en retrouver plus sur nos galettes Blu-Ray.

 

captures supplémentaires

Capture 3

Capture 4

Capture 5

Résumé

Édition convaincante donc que celle du Blu-Ray d'Enragés d'Éric Hannezo. Hélas, le film souffre lui de certains défauts rédhibitoires.

commentaires

Satan l'habite
02/02/2016 à 10:52

Mouais, y'a que la fin qui est sympa, quand on apprend qu'en fait Lambert Wilson est un criminel recherché, que la petite fille n'est pas la sienne (il l'a enlevée contre rançon) et qu'il bute tous les méchants et Virginie Ledoyen qui n'a rien fait la pauvre.

Lane48
01/02/2016 à 22:44

Vu et mon constat est sans appel : Absolument rien ne fonctionne. La purge intégrale. Je ne rêve absolument pas de voir ce réalisateur faire un second film. Je pense qu'il y bien d'autres jeunes talents à découvrir.

diez
01/02/2016 à 22:14

Pas pu le voir au ciné, j'vais y jeter un oeil.

votre commentaire