Semaine du 19 février 2020

Box-office France : Sonic continue sa course en tête, L'Appel de la forêt se défend

Mathieu Jaborska | 27 février 2020 - MAJ : 05/03/2020 10:55
145
photo

Sans surprise, le hérisson bleu de Sega n'a pas été trop dérangé cette semaine. Cependant, trois grosses sorties se sont bien installées dans le top 5.

La semaine dernière, Sonic le film avait déjà fait très fort, faisant de la France un participant actif au succès mondial du personnage. En tout, il a pour l'instant récolté 216,4 millions de dollars, et ça ne fait que commencer. En France aussi, ce carton est une petite surprise. Ainsi, les distributeurs ont opté pour l'ajout de 52 salles au circuit. Le long-métrage filant à toute vitesse de Jeff Fowler est désormais visible dans 674 salles, où il a attiré 492 072 joueurs et curieux.

 

photo, Jim CarreyPas besoin de lunettes 3D

 

Il n'a perdu que 36,2 % de ses spectateurs d'une semaine sur l'autre, confirmant une popularité ne découlant pas d'un effet de mode chez nous. D'ailleurs, cela lui a permis de largement dépasser en 15 jours le cap du million d'entrées, 1,2 million pour être précis. Pour l'instant, il s'agit de la septième adaptation de jeu vidéo au plus gros box-office en France, loin derrière Lara Croft : Tomb Raider (2,5 millions d'entrées), mais pas si loin de Pokémon : Détective Pikachu, cinquième avec 1,6 million d'entrées. L'analyse du box-office se transforme en partie de Super Smash Bros.

En 2e position, la comédie 10 jours sans maman cumule 387 040 entrées sur la semaine grâce à un circuit de 485 salles. Après l'abominable et financièrement décevant All Inclusive, qui avait quand même abimé la santé de 814 207 personnes sur quatre semaines, Franck Dubosc prouve qu'il peut continuer à fédérer en France. Le film de Ludovic Bernard a beau s'être lui aussi mangé des critiques désastreuses, il ne démarre pas trop mal. Mais le marché de la comédie francophone est impitoyable, et dès cette semaine, il doit faire face à l'arrivée de Mine de rien ou Lucky. Courage !

 

photo, Franck DuboscLe top de l'humour

 

Doté du même circuit, le dernier essai de Clint Eastwood a lui attiré 301 591 spectateurs. Le plus américain des films américains ne peut pas battre le plus français des films français à domicile. Comme aux États-Unis, où il a récolté à peine 22,3 millions de dollars, le biopic est bien en dessous du dernier gros fait d'armes du célèbre réalisateur. Ainsi, La Mule avait commencé son exploitation française avec 659 999 entrées pour 533 copies. Le Cas Richard Jewell ne sera définitivement pas le plus gros succès de sa carrière.

L'Appel de la forêt se hisse derrière. Contrairement à son concurrent, au niveau mondial, l'adaptation de Jack London est une petite catastrophe économique. Difficile de prévoir son destin, mais avec seulement 45,6 millions de recettes amassées jusqu'ici, il ne risque pas de dépasser le dernier Avengers. En France, il s'en sort un peu mieux, avec 391 598 entrées pour 472 copies, un score bien sûr probablement dû à la présence de notre Omar Sy national.

 

photo, Omar SyLe chien et le Omar, une célèbre fable de La Fontaine

 

Mais si les Français sont fiers de sa carrière aux États-Unis, ils ne l'honorent pas plus que ça dans des productions bien de chez nous. La preuve : pour sa 2e semaine, Le Prince oublié de Michel Hazanavicius s'écroule, rétrogradé à la 7e place après une chute de fréquentation de 57,8 %. Distribué dans 736 salles (38 de plus), il n'a attiré que 192 685 spectateurs. Les fans de Sy étaient déjà tous passés à la caisse et attendaient en fait L'Appel de la forêt avec impatience.

 

Après trois semaines dans les salles, Ducobu 3 continue à plutôt bien fonctionner, au point de dépasser cette semaine le million d'entrées. Pour ça, ses distributeurs ont pris soin de le faire circuler dans 121 nouvelles salles, où se sont pressés 256 443 cancres. Avec 641 copies, il va pouvoir s'approcher du score des deux précédents volets. En effet, il lui reste 16 000 petites entrées avant de dépasser Les Vacances de Ducobu et 450 000 entrées avant de concurrencer L'Élève Ducobu et son 1,4 million d'entrées. Des objectifs atteignables.

 

photoLow School Musical

 

Il est déjà au-dessus de Birds of Prey et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn, sorti au même moment et décrochant pour la première fois du top 5 suite en perdant trois places. Le long-métrage pop de Cathy Yan a tout de même perdu 51,1 % de ses spectateurs et ses 148 375 entrées pour 546 copies l'emmènent à un score de 864 128 entrées en tout. Sera-t-il capable de dépasser le fameux million avant la fin de son exploitation ? Les paris sont ouverts, mais ça sent le début de la fin pour un film qui est quand même à l'affiche depuis trois semaines.

Par ailleurs, on notera la belle performance de 1917 qui a dépassé les deux millions d'entrées en France après six semaines d'exploitation en salles. Le film de Sam Mendes est donc, pour le moment, le plus gros succès du box-office 2020 dans l'Hexagone. Tout du moins avant que Sonic le film le rattrape dans les prochaines semaines. Notre critique du film de guerre est disponible ici.

 

Affiche IMAX

# Titre Entrées Semaine Evolution Cumul Salles
1 Sonic le film Sonic le film Voir la bande-annonce 641 508 2 -16,8% 1 412 523 674
2 10 jours sans maman 10 jours sans maman Voir la bande-annonce 541 102 1 - 541 102 485
3 L'Appel de la forêt L'Appel de la forêt Voir la bande-annonce 522 494 1 - 522 494 472
4 Le Cas Richard Jewell Le Cas Richard Jewell Voir la bande-annonce 385 394 1 - 385 394 485
5 Ducobu 3 Ducobu 3 Voir la bande-annonce 356 531 3 -7,44% 1 140 900 641

commentaires

Contentpour
27/02/2020 à 14:22

Content pour l'appe de la foret. Le film mérite son succès même si il coute très cher

home
27/02/2020 à 13:04

catastrophe industrielle pour le prince oublié ?

votre commentaire