Rien que pour vos yeux : critique rien que pour vos clics

Jean-Luc Hassaique | 8 avril 2020 - MAJ : 12/04/2020 17:24
Jean-Luc Hassaique | 8 avril 2020 - MAJ : 12/04/2020 17:24

Rien que pour vos yeux revient ce soir à 21h sur France 4.

Après les délires visuels et narratifs de Moonraker, Roger Moore alias James Bond renoue avec ses origines pour proposer une de ses aventures les plus populaires un des sommets de la carrière de Roger Moore.

RETOUR SUR LE PLANCHER DES VACHES

Après les délires visuels et narratifs de Moonraker, le James Bond le plus farfelu et parmi les plus conspué de tous, Rien que pour vos yeux marque le retour aux choses (plus) sérieuses et redonne à Bond un visage plus en accord avec son glorieux passé. À l'image d'une séquence d'ouverture voyant l'agent secret se recueillir sur la tombe de sa femme (remember Au service secret de sa Majesté), le film de John Glen (premier des 5 Bond réalisés par le cinéaste) séduit par cette volonté d'offrir à Roger Moore un épisode digne de sa meilleure prestation (L'Espion qui m'aimait) en cherchant constamment à s'appuyer avant tout sur une intrigue solide et réaliste.

L'humour détaché et les bons mots de Roger sont toujours bien de la partie mais ici jamais au détriment de l'histoire, les gadgets sont bien moins mis en avant, les séquences d'action sont certes spectaculaires mais restent toujours dans le domaine du « plausible » et les James Bond girls font tout sauf de la figuration (Carole Bouquet, obsédée par sa vengeance, campant là une des meilleurs James Bond girls de la saga malgré un jeu un peu limite en anglais). Variant habilement de décors (séquences sous-marines, poursuite à ski, scène d'escalade) tout en possédant un excellent rythme (même encore aujourd'hui), Rien que pour vos yeux est de loin le Roger Moore le plus convaincant avec L'Espion qui m'aimait tout en pouvant se vanter de tenir la dragée haute à quelques Connery (les deux derniers).

 

photo, Roger MooreHigh car kick

 

GIVE ME MOORE

C'est peut-être aussi l'épisode qui va totalement cristalliser la recette de la deuxième moitié de la carrière de Roger Moore. Après la malice classieuse de l'agent britannique succède une sorte de nouvelle incarnation, véritable boîte de pétri des clichés et parodies à venir. En effet, l'acteur est bien trop âge pour le rôle, et entre les doublures voyantes, les combats parfois approximatifs (ah ces fameux coups de pied...), une moumoute so chic et quelques saillies d'un goût douteux à l'endroit de la gent féminine, c'est une autre vision de 007, entre rire libidineux et naphtaline, qui pointe le bout de son Walter PPK.

 

photoJames prendra-t-il du Bond temps ?

 

On est encore bien loin du ridicule achevé d'un Dangereusement vôtre, et Moore n'a pas tout à fait des airs d'automate échappé de Mondwest. Et c'est peut-être cette alliance, irréconciliable sur le papier, mais étonnamment effective à l'écran, ce mariage entre récit d'espionnage brut et bagatelle désuète, qui confère à l'ensemble son charme unique. En témoigne la poursuite en 2CV, restée dans l'imaginaire collectif et la mémoire des fans de la saga, qui capture à la perfection le grand écart entre patine surannée et coups d'éclats nerveux, signant l'ADN étonnaht de cet épisode Bondien.

 

Affiche française

Résumé

C'était le Bond temps, quand James était encore un espion classieux, un vieux qui pécho des girls, un combattant à moumoute jamais pris en défaut. Un des meilleur Roger Moore, contenant déjà tous les ingrédients de la caricature à venir.

commentaires

Rorov94
09/04/2020 à 14:14

Quand le héro se retrouve paumé dans une ruelle du bronx et qu'il est pris à parti par un voyou:
Je sais plus si c'est BANZAÏ ou VIVRE ET LAISSER MOURIR, Coluche ou Roger Moore..mais c'était un comique en tout cas!

Bond
09/04/2020 à 14:02

La poursuite à ski , la meilleure de la saga

Pat Rick
09/04/2020 à 13:30

Un brin vieillot mais j'adore Moore en Bond.

Faurefrc
09/04/2020 à 08:57

Roger Moore ne portait pas de moumoute.
La perruque, c’était seulement un gadget pour masquer la calvitie de Sean Connery.

Brasch-Eazy-E
09/04/2020 à 08:09

Je préfère "Rien que pour vos cheveux".

Rudy Mako
09/04/2020 à 03:54

Un des moins bons de la saga avec Roger Moore. Nul pour être honnête

Bubble Ghost
08/04/2020 à 20:55

C'est vraiment un de ceux que j'aime le moins... Presque aussi ridicule et pathétique que le suivant, qui est pour moi le pire de tous... Ne vaut vraiment que pour les yeux de la toute jeune Carole Bouquet...

jorgio6924
08/04/2020 à 20:10

Un excellent James Bond avec un Roger Moore toujours génial.
Le seul reproche que je peux faire, c'est le traitement du cas Blofeld... WTF ?!?

john
08/04/2020 à 19:59

Rien que pour vos yeux avec Roger Moore est un tout bon.
La 2cv, les ruines sous marines, l’ascension de st cirile et l'humour est tjrs aussi marquant.

Pour les fans :
Notez que dans la sortie dvd et bluray, deux répliquent ont été retiré en français.
Lors de l'identigraphe il y a un gag entre 007 et Q qui fais le portrait robot sur l'ordinateur. Celui-ci par mégardes fait un très long nez au suspect ce que quoi 007 déclare : "Un nez, pas une banane !"
"Je vous demande pardon." Répond Q

La censure sur les personnes a long nez est passé par là de toute évidence ahaha
Ou le mixeur sonore a un long nez et à discrètement censurer ces répliques.

Et dire qu'on trouve ces répliques dans des version "sur le net" grâce a des restaurations de vhs/laserdisc et que des fan ont remis sur leur propre version...
Et dire qu'il faut payer un dvd, bluray-digital et que le travail est bâclé... (Je ne vous parle même pas du film robocop ou des répliques sont mal coupé, sont supprimé etc...)

votre commentaire