Bloodshot : à quoi pourraient ressembler les Avengers de Vin Diesel ?

Arnold Petit | 28 mars 2020 - MAJ : 28/03/2020 13:08
Arnold Petit | 28 mars 2020 - MAJ : 28/03/2020 13:08

Vin Diesel a révélé que d'autres personnages de Valiant allaient le rejoindre après Bloodshot (notre critique de ce ratage par ici), du coup, on a imaginé lesquels pourraient se retrouver à ses côtés au cinéma.

Qui dit super-héros, dit Marvel et DC, et c'est tout à fait logique. Les deux maisons d'édition mènent une lutte acharnée depuis la fin des années 30 et sont devenues, au fil du temps, les deux géants du marché du comics, bénéficiant d'une notoriété encore plus grande depuis que les héros de leurs univers respectifs ont débarqué au cinéma.

Si d'autres éditeurs indépendants comme Dark Horse Comics, IDW Publishing ou Image Comics ont gagné en notoriété avec des titres comme Spawn ou Hellboy, l'un d'eux s'est largement démarqué en bâtissant lui aussi un immense univers étendu composé de super-héros : Valiant.

 

photoLa belle époque

 

Sans faire l'historique complet, Valiant Comics voit le jour en 1989, sous l'impulsion de Jim Shooter et d'autres gros noms de l'industrie comme Bob Layton ou Barry Windsor-Smith. À ses débuts, la maison d'édition survit tant bien que mal grâce à des adaptations de jeux vidéo et en relançant de vieux personnages, puis se lance dans les créations originales avec Harbinger, X-O Manowar ou encore Shadowman. Des titres qui connaissent un grand succès, permettant à Valiant de poser les fondations de son univers étendu et de talonner Marvel et DC, en perte de vitesse.

Mais la crise du début des années 90 dans le monde du comics frappe tout le monde, y compris Valiant Comics, qui est racheté par Acclaim Entertainment en 1994 et devient Acclaim Comics. Malgré ses efforts, l’entreprise ne rencontre pas le même succès, les ventes de jeux de la maison-mère continuent de chuter et en 1999, Acclaim décide d'arrêter la publication de comics, puis de vendre les droits en 2004. Dinesh Shamdasani et Jason Kothari se jettent dessus et fondent Valiant Entertainment l'année suivante, mais prennent le temps de bien faire les choses et ne relancent l’univers de Valiant avec de nouveaux titres seulement à partir de 2012.

 

photoLa renaissance

 

À l'instar de Marvel et DC, les héros de Valiant se dirigent à leur tour vers le grand écran. Vin Diesel a même récemment confirmé que Bloodshot n'était que le début des hostilités et que d'autres personnages allaient le rejoindre au sein d'un univers étendu, qu'on va sobrement nommer le Valiant Cinematic Universe. Du coup, on a essayé de deviner quels personnages de Valiant pourraient êtres adaptés au cinéma et à quoi ces films pourraient bien ressembler (sauf pour ceux de Harbinger, dont les droits sont passés de Sony à Paramount Pictures).

Dans un souci de compréhension, la description des personnages et de leurs origines sont faites à partir de la continuité actuelle, établie depuis le reboot en 2012.

 

photoAm stram gram, pic et pic et...

 

RAI

C'est qui ? Né du mélange entre l'être humain et la technologie, Rai est le gardien spirituel de Néo Japon, une version futuriste de la nation nipponne au XXXXIe siècle, devenue une immense superpuissance installée en orbite autour de la Terre. Dans cette société, régie par Père, une mystérieuse intelligence artifielle, les citoyens cohabitent avec des humanoïdes appelés Positrons. Pendant des centaines d'années, Rai a fait régner l'ordre, a protégé les habitants de Néo Japon et s'est plié aux ordres que Père lui donnait, mais après avoir découvert qu'il s'était débarassé de sa mère à sa naissance, Rai se rebelle finalement contre son créateur. Vaincu, il est renvoyé parmi les ruines de la Terre où il rencontre de nouveaux alliés, qui l'aideront dans son combat contre Père.

Pourquoi on veut le voir : En plus d'avoir des katanas, Rai est un choix logique d'adaptation après Bloodshot, puisque son origine est directement liée à lui, comme le suggère son apparence si caractéristique, ce qui permettrait d'installer une certaine continuité entre les deux films. Doté d'une vitesse, une agilité et une force surhumaine, il est aussi capable de se téléporter à travers les différents secteurs de Néo Japon et de former des armes d'énergie par la pensée.

À quoi ça pourrait ressembler : À un film des soeurs Wachowski, qui pourrait non seulement proposer une réflexion sur l'intelligence artifielle ou la place de l'être humain et des machines, mais aussi offrir des scènes d'action aux possibilités infinies, que ce soit grâce aux pouvoirs de Rai ou aux secteurs de Néo Japon, représentant chacun une époque différente, avec une architecture et une ambiance qui change à chaque fois.

 

photoLa loi, c'est lui

 

SHADOWMAN

C'est qui ? Avant de combattre les forces du mal, Jack Boniface était un orphelin de la Nouvelle-Orléans, traîné dans un centre d'accueil à la mort de sa mère. Sans le savoir, le jeune homme est l'héritier des Shadowmen, des mortels liés à des loas, de puissants esprits vaudous, dont le rôle est de protéger le passage entre le Monde des Vivants (Liveside) et le Monde des Morts (Deadside). Mais en plus d'affronter Maître Darque et ses créatures des ténèbres, Jack doit aussi lutter contre ses propres démons et les pulsions meurtrières du loa qui partage son corps.

Pourquoi on veut le voir : Avec des thèmes comme l'occulte ou le mystique, Shadowman est un personnage qui s'apparente à une espèce de John Constantine, et quand on sait que Jamie Delano et Garth Ennis ont travaillé sur le titre dans les années 90, on comprend pourquoi. En plus d'explorer le culte vaudou, le film serait l'occasion de traiter de sujets profonds comme la mort ou la rédemption sous un nouvel angle, mais aussi de l'esclavage et de la place des afro-américains aux États-Unis en s'intéressant aux ancêtres de Jack Boniface ainsi qu'à son père, Josiah.

À quoi ça pourrait ressembler : À quelque chose qui prendrait les créatures d'Evil Dead de Sam Raimi pour les mettre dans l'ambiance du Sinister de Scott Derrickson. Un film aussi fascinant qu'angoissant, avec un personnage principal en proie aux pensées les plus obscures et à des hordes de démons, comme dans Constantine de Francis Lawrence (mais en beaucoup mieux, s'il vous plaît).

 

photoLe loa, c'est lui


NINJAK

C'est qui ? Entraîné par son cruel majordome à la mort de ses parents, des agents clandestins du MI-6, Colin King décide de marcher sur leurs traces et rejoint les services secrets britanniques. Devenu un expert en arts martiaux et doté d'une panoplie de gadgets, il grimpe les échelons au sein du MI-6 et enchaîne les missions les plus périlleuses. Après avoir infiltré un mystérieux monastère dans l'Himalaya et découvert une obscure organisation appelée les Sept Ombres, il est placé à la tête du Programme Ninja du MI-6 et prend la désignation de Ninja-K, avant de finalement se mettre à son compte et de proposer ses services au plus offrant.

Pourquoi on veut le voir : Le personnage étant une sorte de mélange entre Batman et James Bond, c'est déjà un argument en soi. Quand on y ajoute des ninjas, des organisations secrètes et éventuellement un détour par le Monde des Morts, on pourrait avoir un film de plusieurs genres, de l'espionnage au fantastique en passant par l'action, le tout avec un personnage aussi attachant et ingénieux qu'auto-destructeur et torturé.

À quoi ça pourrait ressembler : À un film dans la veine de ce que Christopher Nolan a réalisé avec Batman, dans une ambiance proche de celle dans Skyfall de Sam Mendes. De l'action et une histoire sombre et violente, qui serait capable de parler du traumatisme et de la maltraitance qu'a vécu et surmonté le personnage pour finalement se reconstruire sous une nouvelle identité.

 

photoAttention, sol glissant

 

QUANTUM & WOODY

C'est qui ? Eric et Woody sont deux frères d'adoption, qui se sont rencontrés très jeunes, lorsque le père d'Eric, le brillant physicien Derek Henderson, a recueilli le turbulent Woodraw Van Chelton. Alors que le premier s'intéressait à la science et s'est penché vers une carrière militaire, l'autre n'est devenu qu'un voleur et un arnaqueur sans envergure. Après le départ de Woody à l'adolescence, les deux frangins se sont perdus, mais se retrouvent, adultes, à la mort de leur père.

Un événement dont les circonstances leur semblent troubles et sur lequel ils décident d'enquêter eux-mêmes. En retournant sur les lieux du crime, ils activent un appareil conçu par leur père et se retrouvent dotés d'incroyables pouvoirs, mais aussi d'étranges bracelets dorés. S'ils ont désormais des capacités surhumaines, les deux frères découvrent surtout que si leurs bracelets ne rentrent pas en contact toutes les 24 heures, leurs molécules se dissipent et ils se désintègrent. Recherchés par la police, ils décident alors de prendre une identité presque secrète pour enquêter sur la mort de leur père : Quantum & Woody.

Pourquoi on veut le voir : Avec leur bouc, Vincent Van Goat, qui leur sert aussi bien d'animal de compagnie que de mascotte dans leurs aventures, Quantum & Woody sont sans conteste les personnages les plus drôles de l'univers de Valiant, dont l'absurdité rivalise au moins avec celle de Deadpool ou d'Harley Quinn. Si l'histoire de ces deux personnages, considérés comme les pires super-héros du monde, est pleine d'humour et de dérision, elle est aussi touchante par les sujets qu'elle traite autour de la famille.

À quoi ça pourrait ressembler : À un film qui irait encore plus loin que Les Gardiens de la Galaxie, avec un humour complètement décalé, des situations rocambolesques, mais qui n'oublierait pas d'explorer la relation entre Eric et Woody, leur jeunesse et les liens qu'ils entretenaient avec leur père.

 

photoCherchez l'intrus

 

ETERNAL WARRIOR

C'est qui ? Gilad Anni-Padda, comme son nom l'indique, est un guerrier immortel destiné à protéger les Géomanciens, une lignée d'êtres énigmatiques capables de contrôler la nature et de communiquer avec la Terre, qu'ils protègent aux côtés du Guerrier Immortel. En plus d'être un tacticien hors-pair, Gilad parcourt la planète depuis plus de 6000 ans, ce qui lui a permis de maîtriser à peu près toutes les formes de combat, qu'il utilise pour verser du sang à foison, mais surtout pour lutter contre son ennemi qui n'est autre que... l'Ennemi Immortel. Une force de la nature aux multiples formes, qui a toujours réussi à vaincre Gilad et à tuer le Géomancian, entraînant ainsi un âge sombre sur la Terre. S'il peut ressusciter autant de fois qu'il veut.

Pourquoi on veut le voir : Eternal Warrior est l'un des personnages les plus épiques de l'univers de Valiant, qui pourrait donner lieu à un film impresionnant, se déroulant durant plusieurs époques de l'Histoire, avec des esthétiques différentes, voire plusieurs genres cinématographiques et avec du sang. Beaucoup de sang.

À quoi ça pourrait ressembler : À un film dans le genre de ce que Peter Jackson a pu proposer dans Le Seigneur des Anneaux, avec des batailles saisissantes, des créatures fantastiques sorties des plus beaux rêves comme des pires cauchemars et un héros complètement badass, qui traverse le temps et les épreuves, mais reste prêt à tout sacrifier pour sauver la Terre.

 

photoUne vie sans fin

 

DIVINITY

C'est qui ? Abandonné sur le perron du ministre des affaires étrangères de Russie en 1941, Abram Adams devient une pupille de l'État, élévé pour devenir un communiste modèle, avant de rejoindre l'armée soviétique. Intelligent, sportif, le jeune homme impressionne par ses capacités intellectuelles et physiques, ce qui pousse les hauts gradés du régime soviétique à le sélectionner pour une mission spatiale de 30 ans vers les confins de la galaxie aux côtés de deux autres personnes. 27 ans après leur départ, lui et ses camarades se réveillent de leur sommeil cryogénique et aperçoivent quelque chose d'étrange et extraordinaire, qui les attire : l'Inconnu. Mal à l'aise face au phénomène, Abram décide d'enlever son casque, mais une lumière l'envahit et il renaît finalement en tant que Divinity, un être qui possède les pouvoirs d'un dieu, capable de plier la matière, le temps et l'espace à sa volonté.

Pourquoi on veut le voir : On imagine un film autour d'un personnage  qui a abandonné sa condition humaine pour s'élever malgré lui au rang de dieu, avec toutes les questions existentielles que cela apporte, aussi bien pour lui en tant que personne que pour l'Humanité. Un film avec des réflexions sur les notions de bien et de mal, mais qui saurait ancrer le contexte de la Guerre Froide et la conquête spatiale dans son récit.

À quoi ça pourrait ressembler : À un film d'Alex Garland ou de James Gray, entre Sunshine, Ad Astra et Annihilation. Un film aussi complexe que son personnage, avec une esthétique soignée, des visuels fascinants et troublants, où le travail sur le design sonore et la bande-son aura une importance capitale, aussi bien pour les séquences dans l'espace que pour installer cette aura divine et mystérieuse.

 

photoDivinity ou Dr. Manhattan ?

 

X-O MANOWAR

C'est qui ? Aric de Dacie, fils du roi des Wisigoth, mène bravement ses hommes sur le champ de bataille face aux armées romaines au Ve siècle. Après une cuisante défaite, il découvre que sa femme, sa mère et d'autres membres de son peuple ont été enlevés tandis qu'il voit son père mourir dans ses bras. Alors qu'il organise une embuscade sur ce qu'il pense être des soldats ennemis, il tombe sur une race extraterrestre appelée Vigne, qui utilise son avance technologique pour capturer Aric et ses amis afin de les ramener sur leur planète et les réduire en esclavage.

Après plusieurs années, il réussit finalement à s'échapper grâce à une armure surpuissante, baptisée Shanhara, qu'il est le seul à pouvoir porter. Aric revient sur Terre, mais au XXIe siècle, et découvre que son pays est devenu la Roumanie. Inquiet de voir un homme aussi puissant et incontrôlable arriver sur Terre, les héros de la Terre sont appelés pour attaquer Aric, qui fera finalement le voeu de servir les États-Unis en tant que X-O Manowar en échange d'un territoire au Nebraska pour lui et son peuple.

Pourquoi on veut le voir : En plus d'être un des personnages les plus connus et les plus appréciés de Valiant, le premier rebooté en 2012, X-O Manowar permettrait de se détacher du récit de Bloodshot, avec un film entre le médiéval et la science-fiction, qui pourrait non seulement présenter un nouvel aspect de l'univers de Valiant avec les Vignes, mais aussi être l'introduction de l'équipe Unity, composée de plusieurs héros tels que Ninjak, Faith ou Eternal Warrior.

À quoi ça pourrait ressembler : À un film de Ridley Scott, qui se déroulerait pendant l’Antiquité et serait capable de basculer vers la science-fiction, avec une ambiance plus contemporaine, mais également de faire ressentir les émotions dramatiques qui traversent Aric, un homme qui a tout perdu et se retrouve projeté dans une époque à laquelle il n’appartient pas.

 

photoIron Wisigoth

 

D'autres personnages comme Archie & Armstrong ou Livewire auraient eux aussi mérité d'être mentionnés. Toyo Harada et Faith également, mais ils ne devraient pas apparaître aux côtés du Bloodshot de Vin Diesel étant donné que leurs histoires sont liées aux Harbinger, dont les droits ont été cédés à la Paramount.

Il n'empêche qu'avec la galerie de héros de l'univers de Valiant dont dispose déjà Sony, le studio pourrait suivre le même modèle que Marvel en introduisant un personnage après l'autre, jusqu'à les réunir dans un seul et même film. D'autant que le studio pourrait continuer de tirer son inspiration des comics avec The Valiant, un immense crossover entre tous les personnages de Valiant, qui a connu un large succès mais a aussi permis de donner une direction surprenante à l'histoire de Bloodshot (qu'on ne vous dévoilera pas afin de ne pas gâcher le plaisir avant la sortie de Bloodshot 2).

 

Notre critique en vidéo du film.

 

commentaires

M1pats
29/03/2020 à 03:11

C est quoi ces personnages ringards la ??

BB Allo
28/03/2020 à 19:36

@ XG58
10 millions au BO américain et 29 millions en tout dans le monde.

octotro
28/03/2020 à 18:43

Film vu aujourd'hui. Je l'ai adoré bien plus que Birds of Prey (doit être trop indulgent). Après, c'est mon avis et je peux comprendre qu'il plaise pas à tout le monde. En tout cas, je doute sincèrement qu'il y ait un Bloodshot 2 ou une continuité d'un Valiant Universe Cinematic à cause des retours. Dommage, j'avais pris plaisir à découvrir des persos comme X-O Manowar et Ninjak (merci Alkor et Bliss editions).

Phib
28/03/2020 à 18:28

A tous critiquer comme ça un jour plus aucun réalisateur ne voudra faire de film
C'est les spectateurs qui ne save plus apprécier un film

Shawdan
28/03/2020 à 18:24

Personnellement j'ai bien aimé bloodshot. Ce n'est pas du grand cinéma mais ça reste cohérent avec le comics.

Reallu
28/03/2020 à 17:20

Avec la sortir en vod et les mauvaise critique je pense que c’est deja fini

XG58
28/03/2020 à 16:04

BB Allo, non 27 millions, pas 10 Ils s'ont fait un papier dessus. S'il y avait une sortie mondiale, il aurait boucler sont budget (film plus promo) Je pense qu'avec la VOD plus la sortie Dvd-BluRay, le film va etre rentabilisé. Il le mérite, pour ma part sa été une bonne serie B

BB Allo
28/03/2020 à 13:41

Vu le bide du film, ça va être dur pour lui de monter un univers étendu. A peine 10 miilions de dollars au BO américain!

votre commentaire