La Favorite, le nouveau film du réalisateur de The Lobster, balance une bande-annonce délirante et manipulatrice

Alexandre Janowiak | 12 octobre 2018 - MAJ : 12/10/2018 10:55
Alexandre Janowiak | 12 octobre 2018 - MAJ : 12/10/2018 10:55

Après The Lobster et Mise à mort du cerf sacré, Yorgos Lanthimos revient au cinéma avec La Favorite, un film historique pervers et politique jouissif.

On l'attendait de pied ferme sur la Croisette, finalement c'est sur le Lido que s'est retrouvé le dernier long-métrage de Yorgos Lanthimos : La Favorite. Le film a d'ailleurs reçu des mains de Guillermo del Toro, le Lion d'Argent du Grand prix du jury ainsi que le prix d'interprétation féminine pour Olivia Colman.

Ce film est un tournant pour le cinéaste grec puisqu'il s'agit du premier long-métrage qu'il ne scénarise pas lui-même avec son acolyte Efthymis FilippouLa Favorite est en plus une oeuvre d'époque, histortique, qui s'éloigne profondément des histoires contemporaines habituelles du réalisateur. Des différences qui ne l'empêchent pas pour autant de développer un univers et un récit totalement loufoque, à l'image de ses précédents métrages, comme le prouve la bande-annonce. 

 

 

Après un premier teaser entraînant, cette bande-annonce est clairement à l'image du film totalement déjanté présenté à Venise en septembre dernier (notre critique très positive arrive prochainement). Emma StoneRachel Weisz et surtout l'incroyable Olivia Colman dans la peau de la Reine Anne, livrent des prestations remarquables au coeur d'un jeu de manipulations sexuelles et politiques drôlement jouissif et au climat extrêmement anxiogène par instant.

Si le synopsis était encore très bref, la 20th Century Fox a profité de la sortie de cette nouvelle bande-annonce pour en dévoiler un plus complet. On vous conseille de ne lire que la première partie, la deuxième partie (sous la photo) en raconte un peu trop selon nous  :

"Début du XVIIIe siècle. L’Angleterre et la France sont en guerre. Toutefois, à la cour, la mode est aux courses de canards et à la dégustation d’ananas. La reine Anne, à la santé fragile et au caractère instable, occupe le trône tandis que son amie Lady Sarah gouverne le pays à sa place. Lorsqu’une nouvelle servante, Abigail Hill, arrive à la cour, Lady Sarah la prend sous son aile, pensant qu’elle pourrait être une alliée.

 

photo, Emma StoneEmma Stone, brillante

 

Abigail va y voir l’opportunité de renouer avec ses racines aristocratiques. Alors que les enjeux politiques de la guerre absorbent Sarah, Abigail quant à elle parvient à gagner la confiance de la reine et devient sa nouvelle confidente. Cette amitié naissante donne à la jeune femme l’occasion de satisfaire ses ambitions, et elle ne laissera ni homme, ni femme, ni politique, ni même un lapin se mettre en travers de son chemin."

Il faudra être encore patients avant de découvrir cette nouvelle perle signée Yorgos Lanthimos. Le film sortira en France le 6 février 2019.

 

Affiche

commentaires

Thierry
14/10/2018 à 15:19

Yorgos Lanthimos est un génie dont la brillance se déploie surtout avec éclat depuis "Mise à mort du cerf sacré", film aux accents par moments Malickien, mais surtout, surtout Kubrickien (La musique de Ligeti, des hommages appuyés au 2001 (scène de l'hôpital), le placement de la caméra, etc, etc....).
Ici, dans cette bande annonce d'un film qui s'annonce grandiose, on pourra se réjouir aussi de la présence et de l'hommage à Stanley Kubrick, celui de Barry Lyndon bien sûr. :))

Hank Hulé
12/10/2018 à 11:55

on dirait du Peter Greenaway...

votre commentaire