Les nouveautés films et séries à voir sur Netflix ce week-end

Mise à jour : 23/11/2018 19:38 - Créé : 23 novembre 2018 - La Rédaction
Photo Géza Röhrig
75 réactions

Netflix balance à tout va nombre de films et séries dans son catalogue chaque semaine, sans qu'on les remarque ou que la plateforme ne l'annonce officiellement. Chaque fin de semaine, Ecran Large reviendra donc sur quelques nouveautés ajoutées par Netflix dans son catalogue, films et séries confondus, originaux ou pas, dans une liste non-exhaustive.

Alors, quels sont les films et les séries à ne pas manquer ce week-end sur la plateforme de streaming ?

 

Logo Netflix

 

SABRINA

Ça parle de quoi ? Une poupée diabolique se met à terroriser un fabricant de jouets et sa femme quand leur nièce tente d'invoquer sa mère défunte dans un rituel à glacer le sang.

Pourquoi il faut la regarder ? Un scénario horrifique à base de « ma poupée est hantée » et de rituels obscurs, ça sent le truc un peu galvaudé., notamment à cause des multiples longs-métrages tous moins originaux les unes que les autres (on pense aux deux mille Chucky ou à la saga Annabelle qui n’en finit plus). Cependant, il faut admettre que notre curiosité est piquée au vif quand il s’agit d’une réappropriation indonésienne.

Le réalisateur, Rocky Soraya, a déjà co-scénarisé deux thrillers avec des poupées malveillantes : The Doll et The Doll 2Sabrina se veut un prequel de cette franchise. Rien de bien original en soit mais le fameux The Doll 2 a reçu des critiques plus qu'élogieuses et est considéré comme le meilleur thriller indonésien de 2017. Ça vaut peut-être le détour du coup, non ?

 

Affiche

 

TRANSFORMERS 4 : L'ÂGE DE L'EXTINCTION

Ça parle de quoi ? Après la destruction de Chicago, les hommes se rebellent contre les robots, mais un inventeur et père célibataire ressuscite une machine qui pourrait sauver le monde.

Pourquoi il faut le regarder ? Après une trilogie avec Shia LaBeoufMichael Bay ne pouvait pas se résoudre à s'arrêter. Le milliard engrangé par Transformers 3 : La face cachée de la Lune a probablement aidé la réflexion du réalisateur et ses producteurs. Voilà donc une simili-renaissance portée par les gros bras musclés de Mark Wahlberg.

Dans ce quatrième opus, les Transformers ont quasi disparu, et sont chassés par les autorités. Optimus Prime (encore déguisé en camion) va légèrement compliquer la vie d'un beau et vaillant père de famille. Nouveaux joueurs, même programme, avec des explosions, des ralentis, des plans sur des gens musclés et en sueur, et beaucoup de bruit et de poursuites. Si on ajoute la petit couche de Dinobots, il y a de quoi satisfaire l'amateur de blockbuster gras et généreux, qui n'a pas peur de frôler l'indigestion.

 

Photo Mark Wahlberg, Transformers 4Michael Bay et Mark Wahlberg

 

THE LAST KINGDOM SAISON 3

Ça parle de quoi ? Sa santé se détériorant, Alfred craint pour sa succession, et envoie Uhtred combattre un nouveau danger : le redoutable Danois Cheveux de sang et sa sorcière Skade.

Pourquoi il faut la regarder ? The Last Kingdom se fait très discrète et pourtant la série est une des valeurs sûres des séries d'époque et une belle alternative à la beaucoup célèbre série produite par History : Vikings. Après deux saisons de très bon standing produites par la BBC, cette saison 3 est surtout le bébé de Netflix qui s'est emparée des droits de production lorsque la BBC s'en est allée. Résultat, la saison 3 débarque directement et exclusivement sur la plateforme de SVoD dans le monde entier. Le moyen de tout voir d'un seul coup, et de profiter de deux épisodes supplémentaires puisque la saison 3 en compte 10 (contre 8 auparavant). De quoi ravir les fans.

 

Photo Alexander Dreymon"Allez viens, on va voir The Last Kingdom sur Netflix"

 

LES CHRONIQUES DE NOËL

Ça parle de quoi ? Après avoir accidentellement endommagé le traîneau d'un père Noël au franc-parler, un frère et une soeur s'activent toute la nuit à ses côtés pour sauver la fête.

Pourquoi il faut le regarder ? A dire vraie, le film n'a vraiment pas l'air super. Et en même temps, à un peu plus d'un mois de Noël, on se dit que regarder Kurt Russell dans la peau du père Noël peut être très amusant. Surtout avec une tasse de chocolat chaud, un bon petit plaid et la bouillotte qui va avec (oui parfois il fait très froid). Ceci étant, quitte à regarder un film de Noël, autant se remater Santa & Cie avec Alain Chabat. C'est cool... mais ce n'est pas sur Netflix !

Notre critique de Santa & Cie.

 

Affiche officielle

 

LE FILS DE SAUL

Ça parle de quoi ? Déjà submergé par l'horreur quotidienne du camp de concentration d'Auschwitz, un prisonnier juif doit en plus choisir : aider la rébellion ou enterrer son fils dignement.

Pourquoi il faut le regarder ? « Encore un film sur la Shoah » vous exclamerez vous peut-être en voyant Le Fils de Saul sur Netflix. Vous auriez pourtant bien tort de manquer celui-ci. Très loin du mélo tire-larme facile, Le Fils de Saul est plutôt une plongée mutique dans un enfer industriel, et surtout, une vraie leçon de cinéma. Les plans-séquences éreintants, le design sonore assourdissant, le cadre étouffant, tout concourt ici à transformer le visionnage du film en une forme nouvelle, une expérience épidermique et horrifiante, une véritable déflagration presque insoutenable. "Seulement" Grand prix à Cannes en 2015, Le Fils de Saul, premier film de László Nemes, méritait pourtant toutes les palmes du monde.

 

Affiche

commentaires

MystereK 24/11/2018 à 18:02

"Cette tristesse sur Netflix sérieux! Ouf ma collection de dvd/br est plus fournie^^"

Tan mieux pour vous, mais vous nâvez cetainement pas Pyhco Raman ou Bhavesh Goshi, ou des tas d'autres films ou séries qui ne sont que sur Netflix ou que vous avez envie de voir sans les acheter. Personnellement j'ai plus de 8000 DVD/BR et je consomme beaucoup de Netflix, c'est complémentaire.

MystereK 24/11/2018 à 17:59

"Faut être un gogol pour aller sur Netflix pour des film cinéma"

Et pourquoi faut-il être plus gogol d'aller sur Netflix pour voir des film plutôt qu'acheter des DVD ou des Bluray ?ou des les voir à la télévision ?

Chacun son mode de consommation, dans le respect de chacun.

LeManch 24/11/2018 à 09:04

@ la redac: est-ce que vous pourriez pas rajouter un lien qui renvoie vers vos recos des semaines passées dans votre article ? Pas facile de les retrouver sinon (en tout cas sur téléphone). Merci pour votre boulot !

Flash 23/11/2018 à 22:57

Netflix, niveau séries c'est l'eldorado !

Constantine 23/11/2018 à 19:39

Faut être un gogol pour aller sur Netflix pour des film cinéma et par contre un hypocrite pour considérer que Netflix n’a pas suffisamment de séries intéressantes sur sa plateforme

Shadow 23/11/2018 à 19:10

Cette tristesse sur Netflix sérieux! Ouf ma collection de dvd/br est plus fournie^^

votre commentaire