Once Upon a Time in Hollywood à Cannes : critique boulevard de l'amour

Simon Riaux | 21 mai 2019 - MAJ : 21/05/2019 21:10
Simon Riaux | 21 mai 2019 - MAJ : 21/05/2019 21:10

commentaires

FD
28/05/2019 à 16:22

Pourquoi tout ce mystère sur manson et tate.. ? ça circule partout que QT a surement , à l'instar d'inglorious Basterds, revisité l'histoire à sa manière et probablement tué Manson pour sauver Tate...Et même si c'est bien le cas, on s'en fout, ça nous empêchera pas d'aller voir le film... ppfff...

Pseudo
22/05/2019 à 23:18

Comme d'hab avec QT, il faut se faire son propre avis.

Gacho
22/05/2019 à 17:01

Cela sent le gros film surcoté...

Simon Riaux - Rédaction
22/05/2019 à 15:01

@Actar

Impossible de vous répondre plus précisément sans spoiler le film.

Actar
22/05/2019 à 14:48

Et sinon Charles Manson / Sharon Tate/ Polanski ils sont passés ou ?C'est sur ce thème casse gueule moi que j'attends Tarantino sur ce film

Geoffrey Crété - Rédaction
22/05/2019 à 13:43

@cepheide

Ecrire pendant Cannes, la tête dedans, ne permet pas de peser véritablement les sensations, les analyses. C'est pour ça que ces critiques ont une forme différente (note sur 10, et publiées comme des news et pas des critiques officielles). Donc on reviendra plus longuement et avec un peu de recul pour expliquer et affiner.

Des 10 sur 10 : Tree of Life, Mad Max : Fury Road, Le Parrain, Rencontres du troisième type, Shining, Barry Lyndon, Casino, Stalker, E.T, The Rover... On en a, oui :)

cepheide
22/05/2019 à 13:26

si 8/10, pourquoi 2 points en moins ? votre critique ne fait pas état de déception les justifiants. Petite question HS, vous avez déjà mis des 10 ? (pour moi un 10/10 c est retour vers le futur, matrix, akira...)

Dae-Soo
22/05/2019 à 11:49

Magnifique critique, et je vous remercie du fond du cœur d'avoir respecté la demande de Tarantino de ne rien dévoiler... J'ai pris beaucoup de plaisir à la lire, et les personnes comme @Dunadan feraient bien d'ouvrir leurs esprits à l'émotion et le qu'en dira-t-on. Les critiques sont ce qu'elles sont, et celle-ci est très complète et faite avec le cœur. Que vous trouviez ça déprimant renvoie justement à la nostalgie et mélancolie auxquelles Tarantino souhaite visiblement nous faire succomber dans les dernières minutes.
Mais du coup vous n'avez pas répondu à la question que vous-même avez posé: mérite-t-il une seconde Palme d'Or?

Copeau
22/05/2019 à 10:01

@Dunadan.
Pas du tout d'accord. Il est bon quand même de voir des critiques qui fassent l'effort de mettre un peu de vocabulaire, des références culturelles pas nécessairement grand public, etc. Bref d'être un peu tiré vers le haut....Comment s'ouvrir autrement ?
Par ex, avec cet article, je me suis interrogé sur le poète Borges (cité à plusieurs reprises dans l'article). Je viens de lire quelques poèmes incroyables ...sans cet article, je n'aurais pas eu cette chance ! Donc merci.

Dunadan
22/05/2019 à 08:27

C'est quoi cette critique? A force de gaver le lecteur de mots et de phrases tout droit sorties d'un texte de Proust, prenez donc votre temps pour donner a ce même lecteur l'envie de se confronter avec le film dans une salle obscure...c'est la déprime complète votre texte...

Plus

votre commentaire