1917 : le film de guerre en plan-séquence de Sam Mendes dévoile son synopsis... avant un trailer demain ?

Alexandre Janowiak | 31 juillet 2019 - MAJ : 01/08/2019 17:31
Alexandre Janowiak | 31 juillet 2019 - MAJ : 01/08/2019 17:31

Le film sur la Première Guerre mondiale de Sam Mendes devrait se dévoiler demain.

Le reste de l'année 2019 promet de magnifiques oeuvres au cinéma entre The Irishman (dont la bande-annonce vient d'arriver), Once Upon a Time... in Hollywood (notre critique cannoise est là), Ad AstraJokerUne vie cachée (notre critique cannoise est ici), Gemini Man et bien d'autres. Cependant, ce sont les nouvelles d'un film qui sortira début 2020 en France qui nous intéresse ici : 1917 de Sam Mendes.

On savait depuis plusieurs mois que le long-métrage se déroulerait pendant la Première Guerre mondiale (en même temps avec un titre pareil...) et serait tourné en un seul et même plan-séquence (reste à savoir s'il sera truqué comme Birdman plutôt qu'en one-shot non truqué comme Victoria). Une technique qu'il apprécie puisqu'il avait ouvert son dernier film, Spectrepar un spectaculaire plan-séquence.

À côté de cela, en revanche, l'histoire restait assez floue. Heureusement, un premier synopsis plus précis a été dévoilé :

 

Photo George McKayGeorge McKay dans le prochain film de Justin Kurzel : The True History of the Kelly Gang

 

"Au plus fort de la Première Guerre mondiale, deux jeunes soldats britanniques, Schofield (George McKay vu dans Captain Fantastic) et Blake ( Dean-Charles Chapman vu dans Game of Thrones) reçoivent une mission vraisemblablement impossible. Dans une course contre le temps, ils vont devoir traverser le territoire ennemi et délivrer un message qui pourra stopper une attaque mortelle contre des centaines de soldats, parmi lesquels se trouve le frère de Blake."

Ce premier synopsis annonce donc la couleur et semble parti pour nous offrir un film haletant au coeur des tranchées boueuses, des explosions sourdes et des baïonnettes aiguisées. En décidant de réaliser 1917 en plan-séquence, Sam Mendes devrait d'ailleurs nous plonger encore plus au coeur de cette terrible guerre.

Un premier synopsis qui annonce probablement l'arrivée d'une bande-annonce très prochainement. D'après plusieurs sources, Universal devrait d'ailleurs diffuser de premières images dès ce jeudi. Des comptes Instagram et Twitter ont été rendu public il y a quelques heures, laissant supposer une arrivée imminente.

1917 de Sam Mendes comptera dans ses rangs, en plus de George McKay et Dean-Charles Chapman, un casting de choix : Richard MaddenBenedict CumberbatchColin FirthAndrew ScottMark Strong et Teresa Mahoney. Le film est prévu pour une sortie limitée aux États-Unis le 25 décembre prochain avant une sortie nationale le 10 janvier 2020 outre-Atlantique et probablement dès le 15 janvier en France. 

 

Photo Sam Mendes, Daniel CraigSam Mendes et Daniel Craig sur le tournage de Skyfall

commentaires

La Classe Américaine
04/08/2019 à 10:06

Simon Riaux. Spielberg est "méprisé par le box-office américain" ??! You made my day, bro !! Je pense au contraire que vous voyez très bien ou je veux en venir... Mais résumons en deux mots : en France, ces très grands films que vous avez cités sont tellement novateurs et visionnaires qu'ils n'intéressent absolument personne, qu'ils finissent directement dans l'oubli et qu'ils coutent de l'argent public allègrement brulé tous les ans. En revanche, les films qui font des millions d'entrées ce sont des bouses intersidérales comme les Tuches, Taxi 5 et consorts.
Aux US, vous avez aussi des bouses intersidérales, mais qui rapportent des milliards, et d'un autre coté Nolan et Mendes, et encore beaucoup d'autres, qui non seulement tentent des choses mais mettent dans le mille, d'un point de vue artistique (mais ça c'est subjectif) et d'un point de vue financier (et ça c'est objectif). Leur film, qui coutent beaucoup moins que Valerian, engrangent plusieurs centaines de millions de dollars a travers le monde. Et finiront par être des classiques du Cinema. Même si cela fait très mal a votre mauvaise foi... :)

Cysco
01/08/2019 à 21:10

Hitchcock était obligé de faire plusieurs plans séquences car un magasin de pellicule ne dure que 10 minutes

Cysco
01/08/2019 à 21:08

Alan Smith l'Arche russe de Alexandre sokourov est un film incroyable si vous recherchez un film tourné en un plan séquence (pendant lequel il y a eu un changement de steadicam operator pk ça fait lourd quand même a un moment) tourné dans le musée de l'Hermitage de saint petersbourg. Ça vaut le détour.

Simon Riaux - Rédaction
01/08/2019 à 18:28

@La Classe Américaine

Oulah vous mélangez un peu tout.
Encore une fois dire "ils ont Mendes on a Lacheau" ça n'a aucun sens.
Si je vous réponds, on a Audiard, ils ont Peyton reed, c'est également vrai, et ça n'est représentatif de rien.

Votre remarque est d'autant plus étrange que vous parliez initialement d'originalité, mais semblez avoir abandonné le sujet en cours de route (pour mémoire, des films en plan séquence, ce n'est pas neuf, tout comme le sujet de la première guerre mondiale, et si vous voulez de la démo technique brillante, bah Climax n'a pas à rougir).

Et puis quel rapport avec le box-office ? Les créations originales n'ont jamais intéressé le grand public, à de très rares anomalies près. D'ailleurs la plupart des metteurs en scène que vous citez sont totalement hors-sujet.

Audiard et Rochant : l'un est un bon metteur en scène, aucun des deux n'a jamais cherché l'originalité, plutôt la maîtrise d'une forme classique à sublimer.
On attend toujours que Mendes propose un film original. Le prochain Scorsese est un film de gangster (très très très original donc) qui excite teeeeeellement le cinéma américain... qu'il sort en SVOD.
Spielberg et Michael Mann proposent parfois des oeuvres très originales, c'est exact. Et sont méprisés par le box-office américain.

Bref, je ne vois pas bien où vous voulez en venir.

, les Nolan, les Scorsese, les Spielberg, les Mann.

Atréides
01/08/2019 à 17:40

@La Classe Américaine

Je veux bien que le débat soit plus nuancé et passionné, mais opposer Sam Mendes et Spielberg à Lacheau et Les Tuches, c'est le pire argument du siècle. Si on prend par ex le top du box-office US vs le top du box-office FR, on ne trouve pas du tout Michael Mann et Paul Thomas Anderson.
Essayez de convaincre ou expliquer sans jouer au con peut-être.

La Classe Américaine
01/08/2019 à 17:35

Simon Riaux, cette fougue et ce patriotisme font chaud au coeur et honorent Ecran Large! Mais je crois que votre liste entière doit atteindre, dans les estimations les plus optimistes, au grand maximum 12 spectateurs tout cumulés sur le territoire. Mais on s'en fiche puisque le cinéma français ne fait pas de films pour les entrées et, d'ailleurs, elles le lui rendent bien. La preuve. Mais il n'y a guerre que Rochand et Audiard qui relèvent haut la main le niveau car mis a part eux, en France, on attend toujours les Mendes, les Nolan, les Scorsese, les Spielberg, les Mann. A la place, il y a Gastambide et Lacheau. Mendes va faire un film de guerre en plan-sequence tandis qu'on fait les Tuches 3. Mais c'est bien les Tuches et Taxi 5, aussi. Ça fait des millions de spectateurs. On a juste le cinema qu'on mérite.

Simon Riaux - Rédaction
01/08/2019 à 15:37

@La Classe Américaine

Bah je vous invite à comptabiliser le nombre de projets originaux du côté des studios américains, et le nombre de projets originaux produits en France.
Vous constaterez sans trop de difficulté qu'un de ces deux pays fabrique beaucoup de remakes, reboots et suites de licences (indice, ce n'est pas la France).

Ensuite, on va regarder la dernière année écoulée, à savoir 2018, je vais juste faire de mémoire hein : Guy, Un couteau dans le coeur, Dans la Brume, Climax, Au Poste, Le Monde est à Toi, Les garçons Sauvages, La Nuit a Dévoré le Monde, En Liberté, Ghostland, I Feel Good, Mutafukaz, Une Prière avant l'Aube, Chien, High Life.

Bon bah voilà. A part le cinéma Coréen et le cinéma Indien, il n'y a pas beaucoup de cinématographies aussi vivaces, et aussi désireuses de chercher des idées, des concepts.

Après que vous ayez l'impression qu'il y a moins d'originalité en France, c'est votre droit, mais cette impression ne se base pas sur grand chose de concret.

La Classe Américaine
01/08/2019 à 15:23

@Simon Riaux : "niveau projets originaux, la situation du cinéma français est très préférable à la leur". Celle-la, elle est collector. Il faut l'encadrer et le diffuser partout tant elle drôle.

Simon Riaux - Rédaction
01/08/2019 à 10:00

@La Classe Américaine

Ils ont aussi Adam Sandler hein.

Et à priori, niveau projets originaux, la situation du cinéma français est très préférable à la leur.

La Classe Américaine
01/08/2019 à 09:14

La vraie questions c'est : comment se fait-il qu'aux US des réalisateurs produisent des concepts de fous tandis qu'en France on a Gastambide et Lacheau ?

Plus

votre commentaire