Gemini Man : Ang Lee explique pourquoi la technique utilisée pour son film est un "nouveau type de cinéma"

Alexandre Janowiak | 20 septembre 2019 - MAJ : 20/09/2019 16:45
Alexandre Janowiak | 20 septembre 2019 - MAJ : 20/09/2019 16:45

Le nouveau film de Ang Lee, Gemini Man, pourrait marquer un tournant dans l'Histoire du cinéma.

La France n'a pas eu la chance de profiter pleinement de l'excellent Un jour dans la vie de Billy Lynn, projeté dans moins de 15 salles lors de sa sortie en février 2017 à cause de son format inédit : 4K, 3D et 120 images par seconde, que l'ensemble des salles hexagonales ne pouvaient pas supporter. Résultat, le film a été projeté dans la plupart des cinémas en 3D et 48 images par seconde (voire 24 FPS), l'empêchant de prendre pleinement l'envergure offerte par son format.

Avec Gemini ManAng Lee (déjà derrière Billy Lynn) risque de connaître le même problème puisque son film est également tourné dans ce format extrêmement réaliste (120 images par seconde, 4K et 3D). Le moyen de plonger le spectateur au coeur de l'écran et lui donner une sensation d'immersion quasi totale.

 

 

Une méthode difficile à montrer au grand public, les techniques utilisées étant encore rares, elles sont peu diffusables par les cinémas actuels (le matériel étant très coûteux et non acquis par la plupart des cinémas). Un problème qu'Ang Lee trouve regrettable comme il l'a dit lors d'une projection de son film (dans le format voulu) aux États-Unis et retranscrit par IndieWire, car selon lui cette nouvelle technique élève le cinéma à un autre rang :

"S'il s'agit d'un film en 2D, le moyen d'insuffler de l'énergie se trouve dans la vitesse horizontale, la vitesse et les coupes rapides, et les gens s'y habituent. [Avec la 3D et le 120 images par seconde] les gens sont plus excités. Je pense que c'est grâce aux détails qu'ils peuvent y voir. Je pense qu’il s’agit là d’une nouvelle forme de cinéma et d’une mise en scène à la fois, dans et hors de la perspective, d’un type d’échange à la première personne et à la troisième personne en même temps. C’est une différente forme de langage et d'implication, à la fois pour le cinéaste et pour le spectateur. "

 

photo, Ang LeeAng Lee et Will Smith sur le tournage

 

Et si l'on en croit les premières réactions sur le film, on peut clairement dire et penser que Ang Lee ne nous la fait pas à l'envers. Certes, pour le moment, il semblerait que le Taïwanais expérimente cette avancée technologique au cinéma au profit du scénario (assez basique a priori dans Gemini Man). Pour autant, nul doute que le fait que l'oeil humain se retrouve fasse à une image qui semble être absolument réelle au cinéma (grâce à sa fluidité et la densité de ses détails dues au 120 FPS) pourrait totalement changer le cinéma.

Reste à savoir si Gemini Man aura le droit à quelques sorties dans son format de conception afin que le public français puisse profiter de ce nouveau type de cinéma. Pour l'instant, rien ne semble prévu pour le permettre, à notre plus grand regret. Verdict dès le 2 octobre prochain lors de la sortie du film porté par Will Smith.

 

Affiche française

commentaires

RedGuff
26/09/2019 à 19:26

Dommage que tant de talents soient gâchés par un scénario si faible...

rorov94
22/09/2019 à 10:46

Uniquement 2 salles projettent le procédé HFR IMAX 3D :
GAUMONT DISNEY VILLAGE.
PATHÉ QUAI D'IVRY.
Ils ont passé dans ce format:
La trilogie du HOBBIT,BILLY LYNN,X MEN DAY OF FUTUR PAST.
D'autres salles sont équipées mais les écrans sont moyens voir petit par rapport à ceux cités plus haut.

B. Pivote
22/09/2019 à 08:28

"...l’œil humain se retrouve fasse à une image... "
Avant de révolutionner quoique ce soit on va déjà reprendre son Bescherelle...

Sinople
22/09/2019 à 00:16

Donc en attendant que tous les cinémas du monde aient les moyens de s'adapter à la volonté de grands studios engagés dans une fuite en avant purement technique, ça restera juste un film avec Will Smith qui donne des coups de tatane avec la roue arrière d'une moto, c'est bien ça ?

EddieFeldon
21/09/2019 à 10:36

@120FPD
Tigres & Dragons : « moche, hyper pompeux et sans .... inspiration »??????

120FDP
21/09/2019 à 03:17

Si c'est pour un résultat en carton virtuel avec un scénario pourri comme son Hulk ou son voyage de Pi, ça vaut bien la peine d'une révolution technique. Tout ce qu'il fait est moche, hyper pompeux et sans aucune inspiration. On y gagne quoi ?

votre commentaire