Les nouveautés films et séries à voir sur Netflix ce week-end

La Rédaction | 27 septembre 2019 - MAJ : 30/09/2019 09:54
La Rédaction | 27 septembre 2019 - MAJ : 30/09/2019 09:54

Netflix balance à tout va nombre de films et séries dans son catalogue chaque semaine, sans qu'on les remarque ou que la plateforme ne l'annonce officiellement. Chaque fin de semaine, Ecran Large reviendra donc sur quelques nouveautés ajoutées par Netflix dans son catalogue, films et séries confondus, originaux ou pas, dans une liste non exhaustive.

Alors, quels sont les films et les séries à ne pas manquer ce week-end sur la plateforme de streaming ?

 

Logo Netflix

 

THE POLITICIAN

Ça parle de quoi ? Gosse de riches, Payton Hobart est persuadé depuis toujours qu'il sera président. Mais avant la Maison-Blanche, un paysage politique encore plus perfide l'attend : le lycée.

Pourquoi il faut la regarder ? Dans la course au leadership de la SVoD, Netflix s'est payé les services du ponte du petit écran Ryan Murphy pour 300 millions de dollars. Pour sa première collaboration avec la plateforme, le créateur de génie - derrière American Horror StoryGleeScream Queens ou Nip/Tuck - nous offre donc The Politician et le contrat est plus que rempli.

À la fois totalement déjantée et excentrique, cynique et amorale, la série portée par Ben PlattZoey DeutchLucy Boynton ou encore Gwyneth Paltrow aborde également des sujets puissants sur la société actuelle et jongle admirablement entre les genres. Avant tout satire des élites et de la politique américaine, The Politician joue aussi avec les codes de la comédie, du musical, du thriller, du drame social et du pamphlet engagé. L'immanquable de la semaine sur Netflix.

Notre critique de la saison 1

 

 

THE GOOD PLACE SAISON 4

Ça parle de quoi ? Comme des humains étranges arrivent dans le nouveau quartier, Michael et l'équipe, déconcertés, tentent de cerner leurs caractères. La jalousie frappe le Bon Endroit.

Pourquoi il faut la regarder ? Parce qu'après trois saisons remplies de rebondissements et un récit (mené par Michael Schur) réussissant à se renouveler en permanence tout en développant brillamment des sujets existentiels et sociétaux, la saison 4 de The Good Place sera la dernière de la série. Impossible donc de ne pas se jeter sur les dernières aventures des attachants Chidi, Jason, Tahani, Janet, Michael et Eleanor incarnée par la superbe Kristen Bell.

Pourquoi The Good Place est une des meilleures séries actuelles

Notre critique de la saison 3

 

Photo Kristen Bell"Je souris, mais au fond j'ai envie de pleurer car c'est bientôt la fin de The Good Place"

 

IN THE SHADOW OF THE MOON

Ça parle de quoi ? Un policier de Philadelphie est peu à peu rongé par l'obsession de sa vie incarnée par une tueuse en série énigmatique dont les crimes défient toute explication.

Pourquoi il faut le regarder ? Parce qu’on était presque sans nouvelles de Jim Mickle depuis Cold in July, petit film noir redneck et retors qui avait surpris son monde en 2014. Certes, le prometteur metteur en scène s’est depuis occupé de la fort sympathique série Hap and Leonard, mais on espérait le retrouver sur grand écran plus tôt. Après avoir mis notre patience à rude épreuve, il nous revient avec un curieux projet de science-fiction.

In the Shadow of the Moon débute comme une investigation sur une série de meurtres bizarroïdes et passablement inexplicables, avant de basculer du côté de l’étrange, puis de l’investigation temporelle. Soit un programme aussi ambitieux que chargé, qui fait vibrer en nous les cordes sensibles de l’enquête azimutée et de la série B de SF avec des explosions de cerveaux.

 

photo, Boyd Holbrook"Bordel, un nouveau crime à résoudre sur Netflix"

 

STRICTLY CRIMINAL

Ça parle de quoi ? Ce drame relate la vie de Whitey Bugler, le gangster qui a échappé à la prison pendant des années en concluant un marché avec le FBI.

Pourquoi il faut le regarder ? Parce que sous ses airs d’énième biopic criminel au comédien engagé dans une performance surréaliste, Strictly Criminal est un film riche d’idées fortes. Tout d’abord, il est réalisé par Scott Cooper, formidable metteur en scène d’Hostiles, qui n’a pas attendu de se frotter au western pour balancer des uppercuts à l’écran.

Il narre ici l’existence ultra-violente et invraisemblable du gangster James J. Bulger, criminel passablement allumé, porté sur le meurtre, pervers en diable… et protégé pendant des décennies par son frangin politicien. Là où tout cela devient intéressant, c’est que Cooper filme cette histoire plutôt balisée comme un film de monstre, avec une fascination et une crainte pour son monstrueux héros qui contamine progressivement le spectateur. Quant à Johnny Depp, comme toujours stimulé par les déguisements, il propose une composition étonnante, parmi les meilleurs de sa carrière, entre pantomime et vampire des origines.

 

Photo Benedict Cumberbatch, Johnny Depp"Johnny si tu fais cette gueule personne ne regardera ton film sur Netflix"

 

RANGO

Ça parle de quoi ? Un caméléon domestique se retrouve perdu dans le désert, où il se fait passer pour un dur, et finit shérif d'une ville frontière où règnent la violence et la corruption.

Pourquoi il faut le regarder ? Parce que le film de Gore Verbinski (à qui on doit les trois premiers Pirates des Caraïbes) est une parodie très fraiche des westerns spaghettis. Le scénario est très simple, il ne part pas dans tous les sens, ce qui le rend très efficace. Avec Rango (doublé par Johnny Depp) le public découvre un caméléon domestiqué qui s'imagine en héros au fond de son terrarium avant de découvrir le monde et d'essayer de devenir ce qu'il a toujours rêvé d'être.

Même si le message principal qui est véhiculé peut paraître un peu niais pour un public majeur, le film est étonnement adulte dans le choix de ses sujets, assez contemporain, comme les magouilles politiques ou l'accueil des étrangers. Il est aussi très visuel avec une animation nette et des décors dépouillés assumés. L'humour est également très juste même si on ne se s'attend pas toujours à trouver certains gags dans un film d'animation, notamment l'utilisation d'armes à feu alors que la cible est pour grand public. Ce qui le rend d'autant plus intéressant qu'il n'est pas réservé aux enfants.

Retrouvez notre dossier sur Gore Verbinski

 

"À la conquête de Netflix !"

 

ET AUSSI...

War Dogs, South Park saisons 15 à 21...

 

RETROUVEZ LE RECAP COMPLET DES NOUVEAUTÉS NETFLIX CHAQUE SEMAINE ICI.

 

Affiche

commentaires

captp
29/09/2019 à 15:49

Bad Taste: encore plus dommage d'effacer des épisodes entier sans même le marquer indisponible. Ça à pas mis une heure... Je lance puis cherche l'épisode où ils se déguisent en ninja (ep7s19), il n'y est pas mais ont tout décalé histoire que ça se voit pas.

amazlix
27/09/2019 à 22:16

Sur Amazon, pile au moment ou je revisionnais les saisons de Lost en intégralité. Ils stoppent le machin en plein milieu de la saison 2. Qu'ils mettent une date de péremption comme sur les yaourts plutôt que de le faire selon leurs humeurs. Et plus con encore, Sur Le Chemin De La Rédemption est carrément tronqué aux deux cotés. Tu te retrouves avec un film au format 4/3 avec les noms des acteurs qui le sont aussi au générique. Ils l'ont fait passer en force par une boite aux lettres ?

Pat
27/09/2019 à 19:56

@ Bad Taste Oui c'est agaçant.

Popo
27/09/2019 à 19:03

Poubelleflix qui raconte en série la vie d Emmanuel et de Brigitte lol

Bad Taste
27/09/2019 à 17:55

Dommage pour South Park, que la plateforme fonctionne comme avec Family Guy : une poignée de saisons, les dernières dispo, au lieu d'une vraie intégrale. :-(

votre commentaire