Pour ses 10 ans, le Festival Même Pas Peur dévoile une sélection étrange et audacieuse

Christophe Foltzer | 18 janvier 2020
Christophe Foltzer | 18 janvier 2020

La mission d'un site tel qu'Ecranlarge, c'est évidemment de parler des films du mieux que nous le pouvons tout autant que faire découvrir des oeuvres parfois à part, avec passion et intelligence. Mais c'est aussi mettre en lumière des événements qui poursuivent le même objectif que nous, avec audace et, encore une fois, passion.

Et le Festival Même Pas Peur, qui se tiendra à Saint-Philippe sur l'île de la Réunion du 19 au 22 février prochain, remplit totalement cette fonction. Depuis 10 ans, contre vents et marées, avec acharnement et dévouement. Un festival à part puisqu'il ne propose aucune compétition mais l'occasion, pour le public, de découvrir un florilège de films fantastiques, étranges, bizarres, autres, lors de séances totalement gratuites.

 

photoNotre critique de In Fabric, c'est ici

 

Point d'enjeu mis à part celui de la passion, donc, pas de gagnant, pas de perdant, mais une expérience collective passionnante, parfois perturbante mais résolument bouleversante, comme nos comptes-rendus de l'édition 2019 vous le montreront. Cette année, c'est à un rendez-vous un peu particulier que nous convie l'équipe d'Aurélia Mengin, réalisatrice de Fornacis et créatrice du Festival, et Nicolas Luquet puisque Même Pas Peur fêtera donc son dixième anniversaire et, visiblement il a décidé de sortir le grand jeu, comme vient de nous l'apprendre le dévoilement de la sélection.

 

Nina WuNotre critique de Nina Wu, c'est là

 

Au menu de ces 4 jours de cinéma, une soixantaine de courts-métrages internationaux, en provenance de 34 pays, des séances spéciales pour les collèges et les lycées, avec des débats animés par des intervenants triés sur le volet, une section films d'animation et, évidemment, des longs-métrages jamais diffusés sur l'île.

Ce seront donc 6 films, dont trois avant-premières nationales, qui seront proposés à un public de plus en plus nombreux : Vivarium de Lorcan Finnegan, In Fabric de Peter Strickland, The Room de Christian Volckman, Nina Wu de Midi Z, Swallow de Carlo Mirabella-Davis et Monos d'Alejandro Landes.

 

photoNotre critique de Swallow, c'est par ici

 

6 films très différents les uns des autres mais qui entretiennent tous un lien très étroit avec l'étrange, le fantastique, le rapport au corps, à soi et au monde, bref, tout ce qui fait la richesse d'un cinéma "autre" et engagé.

Si vous êtes dans le coin entre le 19 et le 22 février, on ne saurait que trop vous conseiller d'aller faire un tour à la salle Henri Madoré de Saint-Philippe, pour participer à cet événement unique et enrichissant en plein Sud Sauvage. Vous ne le regretterez pas. Et pour toutes les informations pratiques et le détail de la programmation de cette édition anniversaire, le site officiel du Festival saura répondre à toutes vos questions.

 

Même pas peur 2020

commentaires

Nico1
18/01/2020 à 16:20

Rien que l'affiche donne envie !

Peter Hemel
18/01/2020 à 12:57

Nice job

votre commentaire