À couteaux tirés : Daniel Craig a failli refuser le rôle principal à cause du prochain James Bond

Déborah Lechner | 2 mars 2020
Déborah Lechner | 2 mars 2020

Alors qu'il abandonnera bientôt le matricule 007, Daniel Craig reprendra le rôle du détective Benoit Blanc dans la suite du film de Rian Johnson

La sortie de Mourir peut attendre au cinéma mettra définitivement un terme à l'ère de Daniel Craig dans le rôle de James Bond, mais aussi à la production compliquée et douloureuse du film qui passera aussitôt le relais à une exploitation compromise par le coronavirus. Avant de voir sa première à Pékin et sa tournée publicitaire en Chine annulées, le 25e volet de la franchise a pris du retard après d'habituels différends créatifs. 

Danny Boyle (YesterdaySlumdog Millionaire) était à l'origine aux commandes du projet écrit par John Hodge, qui a déjà travaillé avec le cinéaste sur TrainspottingLa PlageTrance ou encore Petits meurtres entre amis, avant de laisser la place à Cary Fukunaga, également scénariste aux côtés de Neal PurvisRobert Wade et Phoebe Waller-Bridge.

Les problèmes en coulisses ont ensuite continué avec la blessure à la cheville de Daniel Craig et une explosion accidentelle qui a blessé un membre de l'équipe technique, avant que des rumeurs parlent de mutinerie sur le plateau. Autant de déconvenues et une sortie pour le 8 avril prochain qui ont bien arrangé Rian Johnson au moment de la production d'À couteaux tirés.

 

photo, Daniel Craig, Noah Segan, Lakeith Stanfield Daniel Craig dans À couteaux tirés 

 

Comme le voulait dès le départ le réalisateur, Daniel Craig y campe le rôle du détective Benoit Blanc et semble avoir une nouvelle franchise à laquelle s'accrocher puisqu'une suite est déjà prévue après le succès financier et critique du premier film (307 millions dans le monde pour 40 millions de budget). Mais l'acteur a dû refuser l'offre une première fois avant que le retard de Mourir peut attendre dégage du temps dans son agenda comme l'a expliqué Johnson au Hollywood Reporter :

"Ce fut un moment très fortuit quand le film James Bond a été repoussé de trois mois. Pas pour la blessure qu'il a subie, parce que c'était avant. C'était juste un problème de logistique, ils ont repoussé leur calendrier, alors une fenêtre s'est soudainement ouverte et nous avons directement foncé et il a dit oui tout de suite pour faire immédiatement le film.

 

photo, Daniel CraigDaniel Craig dans le prochain Mourir peut attendre

 

Ça s'est fait très, très rapidement. En gros, j'ai commencé à écrire en janvier pour une première ébauche en été. En septembre environ, j'avais une version terminée, ou que je me sentais à l'aise d'envoyer. Nous sommes allés voir Daniel Craig, il a dit oui et nous avons tourné le film six semaines plus tard. C'était vraiment, vraiment rapide".

Benoit Blanc entrera ainsi en concurrence avec le Hercule Poirot de Kenneth Branagh qui reviendra dans Mort sur le Nil en 2020 après le succès du Crime de l'Orient-Express, tous les deux tirés des romans d'Agatha Christie, dont le détective de Craig tire d'ailleurs la plupart de ses influences. En attendant la suite sans date d'À couteaux tirés, notre critique du film est juste ici.

 

Affiche française

 

commentaires

Dateuss
02/03/2020 à 12:41

Le film découvrir Craig sous un autre jour et me fait regretter qu'il ne sera bientôt plus '' Bond ''.

votre commentaire