Mourir peut attendre : des fans veulent repousser le prochain James Bond à cause du coronavirus

Mathieu Jaborska | 3 mars 2020
Mathieu Jaborska | 3 mars 2020

La prochaine aventure de 007 débarque en même temps qu'un virus potentiellement létal dans le monde. Les fans sont catégoriques : mourir peut attendre.

L'épidémie qui fait des ravages en Chine et même désormais en Europe a un impact très fort sur l'industrie du cinéma. Dans le pays où le virus est né, c'est même carrément une catastrophe, tant la période suivant le Nouvel An est en temps normal cruciale pour le marché local. Ainsi, les annulations et reports s'enchainent alors qu'une certaine partie du réseau de distribution a fermé ses portes, au grand dam des cinéphiles chinois. Les oeuvres américaines n'échappent pas à la règle, comme Jojo Rabbit1917 et même Sonic le film, stoppé net dans son élan.

 

photoMême Sonic peut attendre

 

Ce problème sanitaire pourrait bien être l'ennemi le plus tenace de Bond. Déjà il y a quelques semaines, on apprenait que le circuit d'avant-premières chinois était purement et simplement annulé. Le long-métrage de Cary Fukunaga a été conçu pour rapporter très gros, des ambitions logiques étant donné qu'il s'agit de la dernière apparition de Daniel Craig dans le costume de l'espion le moins discret de l'histoire du renseignement. Mais la situation pourrait diminuer un peu les recettes prévues pour la MGM.

Pour certains fans, il serait même plus raisonnable de repousser une fois encore la sortie du mastodonte à la durée plus que conséquente. Le site MI6 HQ par exemple, plus gros refuge non-officiel d'amateurs d'Aston Martin et de génériques stylisés, vient de publier une lettre ouverte urgeant le studio de laisser un délai supplémentaire au film, pour le bien des spectateurs. Le texte, intitulé "No Time For Indecision", en référence au titre anglais No Time To Die, explique que la santé du public doit être mise avant les profits, qui de toute façon en seront amoindris.

 

photo, Daniel CraigLa retraite peut attendre

 

Il évoque aussi la situation aux États-Unis, de plus en plus inquiétante, et l'avant-première londonienne.

"Cela nous amène à l'avant-première mondiale de Mourir peut attendre, prévue pour le 31 mars à Londres. Des centaines de fans et célébrités venant du monde entier se déplaceront jusqu'au Royaume-Uni pour y assister. La capacité du Royal Albert Hall est au-dessus de la limite des 5000 personnes, ce qui affecte les pays ayant interdit les rassemblements publics. Juste une personne, qui peut ne même pas présenter de symptômes, pourrait infecter le reste du public. Ce n'est pas le type de publicité que tout le monde veut. [...]

Reportez la sortie de Mourir peut attendre jusqu'à l'été, quand les experts s'attendent à ce que l'épidémie ait connu son apogée et que tout soit sous contrôle. C'est juste un film. La santé et le bien-être des fans à travers le monde, et de leur famille, est le plus important. Nous avons tous attendu plus de quatre ans pour ce film. Quelques mois de plus n'abîmeront pas la qualité du film et ne feront qu'aider le box-office pour le dernier tour de piste de Daniel Craig."

 

photo, Daniel CraigLa peinture de la carrosserie peut attendre

 

Co-signée par James Page, à la tête du site et de MI6 Confidential Magazine, ainsi que par David Leigh, créateur du James Bond Dossier, la lettre se veut préventive et représentative de l'opinion des fans, qu'on sait nombreux. Malheureusement, cette demande arrive un peu tard, à quelques semaines de la sortie du film le 8 avril. Pas sûr que les distributeurs pensent que ça vaille le coup. On guette leur réaction, mais pour l'instant, rien de tel n'est prévu au niveau mondial.

 

Affiche françaiseLe public français ne peut pas attendre

commentaires

TomAndré
03/03/2020 à 22:45

Ils sont sérieux là ?!

Hugo_Le_Blaireau
03/03/2020 à 16:33

Même si le virus soulève des questions sanitaires légitimes, je trouve qu'on va de plus en plus vers la psychose le concernant. Le virus fait peur aux gens alors que sa létalité est encore très faible, et encore il est dangereux pour seulement certaines personnes aux organismes affaiblis (vieilles personnes par exemple) comme une grippe peut l'être. La majorité des infectés sortent indemnes de la maladie et les complications semblent rares, mais il est vrai qu'il doit être surveillé pour qu'ils se transmettent aux personnes à risques ça je peux parfaitement le comprendre. Mais de là à affecter toute une économie avec une peur irrationnelle, je ne sais pas je trouve ça très limite en plus renforcer l'aspect "dangereux" dans l'esprit des gens alors que transparence et explications doivent être de mise.

Flo
03/03/2020 à 15:01

...de quoi renforcer encore plus le pouvoir des Plateformes à la Netflix.

Glowy
03/03/2020 à 13:50

Si c'est la santé des fans qui préoccupe ce porte parole alors les fans peuvent concevoir de le voir bien plus tard après sa sortie, même hors cinéma, hein! Sinon la connerie humaine fait beaucoup de victime mais c'est moins médiatisé....

CH
03/03/2020 à 13:27

C'est qui ce mec qui parle aux nom des fans ? Moi je le veux le mois prochain, dans mon ciné de quartier, ou on sera 30 dans la salles. Pas dans 6 mois....

votre commentaire