Sonic : le film dépasse Détective Pikachu et marque un nouveau record

Déborah Lechner | 16 mars 2020
Déborah Lechner | 16 mars 2020

Si certains succès sont parfois inattendus, celui de Sonic le film au box-office était carrément inespéré après le faux départ de la production.

La persévérance a payé pour la Paramount qui n'a pas baissé les bras après les premières réactions de fans ulcérés par le design trop humain et donc flippant du petit hérisson bleu de Sega. Après le relooking salvateur de sa peluche et personnage principal qui a retardé l'arrivée en salles, Sonic le film a décollé au box-office national avec un démarrage record pour une adaptation de jeu vidéo grâce aux 58 millions de dollars encaissés, contre 54 millions de recettes pour Pokémon : Détective Pikachu, l'ancien détenteur du trophée. Les deux films ne jouent cependant pas dans la même cour quand on compare leur budget, d'au moins 85 millions pour le hérisson hyperactif et d'environ 150 millions pour Pikachu.

Depuis son arrivée à l'affiche le 14 février dernier aux États-Unis, le film de Jeff Fowler sème ses concurrents à l'affiche et se dirigeait depuis plusieurs semaines à toute vitesse vers le record de l'adaptation de jeu vidéo la plus performante au box-office national, ce qui est maintenant chose faite. 

 

photoQuand le succès est supersonic

 

Avec 2,58 millions de dollars empochés dans le week-end, Sonic totalise pour l'instant 145,8 millions, soit plus que Détective Pikachu qui a terminé son exploitation domestique avec un peu plus de 144 millions de dollars. Si ce succès laisse présager une suite pour ce que la Paramount semble envisager comme un univers étendu à la Marvel et DC, le film n'a pas vraiment pu faire ses preuves à l'international. En pleine crise de coronavirus, qui met en ce moment l'industrie audiovisuelle en PLS, la sortie en Chine a dû être annulée, alors que le pays aurait indéniablement gonflé les recettes. 

Sur un montant de 306,5 millions à travers le monde pour l'instant, Sonic n'a encaissé que 160,7 millions de dollars à l'étranger à peine plus qu'à domicile, contre 288,9 millions (et 433 millions en tout) pour le film de Rob Letterman après son départ des salles de projection. Si l'affiche sera moins chargée après les différents reports de sorties (dont la liste se trouve ici), le reste de l'exploitation pourrait toutefois être compromis par la pandémie qui s'étend également sur le territoire nord-américain, qui n'a cependant pas encore ordonné la fermeture des cinémas comme en Chine et en Europe. 

 

photo, Jim CarreyJim Carrey en Docteur Robotnik 

 

Malgré des critiques mitigées, Sonic a prouvé qu'il avait un public et si la suite n'a pas encore été annoncée, la Paramount ne semble pas avoir de raison de faire l'impasse dessus, surtout après avoir teasé la présence d'autres personnages iconiques du jeu pour de possibles prochaines aventures. L'acteur principal  James Marsden (X-MenWestworld) a également déclaré qu'il était prêt à reprendre son rôle si Sonic le film étendait son univers et se transformait en franchise (juteuse, de préférence).

En attendant de faire un bilan complet sur son exploitation, notre critique de Sonic est juste ici. Le film de Jeff Fowler prouve également que cette soi-disante malédiction des adaptations de jeux vidéo n'existe peut-être pas, comme on l'explique par ici. 

 

Affiche

commentaires

SoCorsu
16/03/2020 à 15:31

Bonne surprise ce film, évidemment avec sa nouvelle tête c'est bien mieux que lors des premières bandes annonces.
Un très bonne décision et un film sympa à regarder, pour les jeunes et les fans de Sonic :-)

votre commentaire