Gladiator : Russell Crowe revient sur la fin, changée au dernier moment

Marion Barlet | 24 avril 2020
Marion Barlet | 24 avril 2020

Gladiator a marqué les esprits par son final sanglant, mais il aurait pu en être tout autrement. Attention spoilers sur la fin évidemment !

Le long-métrage sur le général romain Maximus, devenu esclave puis gladiateur, et l'Empereur Commode reste aujourd'hui encore un jalon du cinéma. Sorti en 2000, Gladiator a montré des muscles et du grand spectacle. Inspiré par l'Antiquité romaine, Ridley Scott a raconté une vengeance entre deux hommes, et ses acteurs ont constitué le sel de cette création. Russell Crowe a incarné un Maximus Decimus Meridius ténébreux et brutal, maître de l'arène et opposé aux actions de Commode, joué par l'ambigu Joaquin Phoenix (qui avait déjà un talent pour les rôles de psychopathes).

Ce péplum historique revisité finit de façon tragique, avec la mort des deux protagonistes, dans un Colisée bondé. Maximus peut alors rejoindre sa femme et son fils, assassinés par les factions de l'Empereur, dans l'autre monde. Mais il aurait pu en être autrement. Dans une interview pour Empire, pour fêter les 20 ans du film, Russell Crowe est revenu sur le scénario original, dans lequel son personnage survivait à l'Empereur :

 

photo, Russell CroweRussell Crowe

 

" La réplique ‘Mon nom est Maximus’ [quand Maximus décline son identité dans l'arène] est pratiquement une lettre de suicide. Je me rappelle de ce que m’a dit Ridley [Scott] : "Écoute, vu la façon dont les choses se passent, je ne vois pas comment Maximus pourrait survivre. Ce personnage n’est animé que par la vengeance de sa femme et de son fils, donc une fois que c’est fait, qu’est ce qu’il pourrait bien faire ?". Et j’ai blagué en disant : "Ouais, qu’est ce qu’il va bien pouvoir faire ? Est-ce qu’il finira par devenir gérant d’une putain de pizzeria près du Colisée ?" Il n’a en réalité qu’un seul objectif, celui de retrouver sa femme dans l’au-delà et de s’excuser de ne pas avoir été là pour elle. Et c’est tout."

La mort de Maximus semble en effet nécessaire à toute l'économie du scénario et de la psychologie du personnage. Mais s'il avait survécu, l'assassin de l'Empereur n'aurait certainement pas ouvert une pizzeria et se serait retrouvé dans une suite. Ridley Scott a définitivement bien fait d'empêcher ce retour, même si certains (et le réalisateur lui-même) s'accrochent à un Gladiateur 2 qui mettrait en scène Lucius, le neveu de Commode.

Le film aux cinq Oscars, dont meilleur film et meilleur acteur pour Russell Crowe, mérite de reposer en paix, comme son protagoniste principal.

 

photo, Connie Nielsen, Joaquin PhoenixLe sadisme par delà le film : une suite

commentaires

Lolo
27/07/2020 à 20:03

Quel film mon préféré tout y est pesé, chaque scène du début à la fin, du grand spectacle que j adore et que je revois toujours avec plaisir.

Nicotine46
25/04/2020 à 22:06

@Lascar : c'est jamais explicitement dit.
Ni même sous-entendu.

Mais c'est tout à fait plausible. Puisqu'on comprend que Maximus et Lucillia se sont aimé par le passé.

Par contre je ne pense pas que la haine de Commode vienne de là.

Lascar
25/04/2020 à 21:49

Je l'ai vu plusieurs fois ado, et j'avais pas compris la relation entre Lucius et Maximus. Pourtant, il semble clair que Maximus est le père de Lucius. C'est d'ailleurs une des raisons qui font que la haine de Commode se transforme en rage : lui qui désire avoir un enfant avec sa soeur, son pire ennemi l'a déjà fait. Nan?

D@rk
25/04/2020 à 19:36

"Ridley Scott" filme comme un dieu et le directeur de la photographie "John Mathieson" a fait un travail magnifique. Les images sont belles. La version longue de "Gladiator" (2 h 50) est encore mieux !

Buona serata a tutti e prendetevi cura di voi.

Nicotine46
25/04/2020 à 13:28

Mon film préféré.
Par contre Russell ne précise pas comment le scénario original se terminait.
Maximus tuait l'Empereur et survivait, c'est tout ?

Moi en tout cas ce que j'avais déjà lu c'est que le scénario avait été remanié suite à la mort d'Oliver Reed (Proximo) pendant le tournage.
A la base, c'est le personnage de Djimon Hounsou qui devait mourir lors d'un combat contre un rhinocéros (!) et à la place d'enterrer les figurines représentant sa famille, c'est Promixo qui devait enterrer le fameux glaive en bois représentant la liberté accordée aux esclaves.
Ou peut être qu'il lui donnait en main propre si Maximus ne mourrait pas.

Flash
25/04/2020 à 11:58

Vu lors de sa sortie, une grosse claque. Toujours un plaisir de revoir ce film.

Pat Rick
25/04/2020 à 10:14

@ dunadan72

Il a été étranglé dans son bain, on ne va pas tuer un empereur dans les Arènes devant le public même s'il n'y avait pas de portables à l'époque.

Rorov94
25/04/2020 à 02:17

Alors EL ont censure?
Vous bâclez votre job! Vos infos sont frelatés et rances...
Il y avait un GLADIATOR 2 écrit par Nick Cave de prévu où commode reviens grâce à l'intervention des dieux romains pour protéger les chrétiens aux jeux du cirque.
Scénario fini,budget prêt...
Tellement ouf donc impossible le à produire!cqfd.

dunadan72
24/04/2020 à 22:50

@Pat Rick
Historiquement, Commode prenait part à des combats de gladiateurs... et est mort étranglé par un lutteur.
Pas si saugrenu finalement !

Ken
24/04/2020 à 22:36

Juste magnifique.

Plus

votre commentaire