Mélodie du sud : des pétitions contre l'attraction Disney dans le mouvement Black Lives Matter

Marion Barlet | 15 juin 2020 - MAJ : 15/06/2020 17:20
Marion Barlet | 15 juin 2020 - MAJ : 15/06/2020 17:20

Mélodie du sud, le film Disney de 1946, a trouvé un écho dans l'attraction Splash Mountain de Disneyland, et des pétitions demandent à ce que ça change.

Le secteur cinématographique a toujours été confronté aux questions d'inégalités, tant dans le choix des acteurs de son industrie que dans les représentations qu'elle donnait des minorités. Suite à la mort de George Floyd, le mouvement Black Lives Matter a pris des proportions nationales et internationales qui dépassent le domaine des violences policières. Le cinéma est pris à partie et est amené à justifier certains de ses choix, son modèle de fonctionnement et ses positions morales de façon pragmatique.

 

photo, James BaskettDisneyland c'est droit devant les enfants !

 

Michael B. Jordan s'est engagé pour demander plus de diversité, Netflix a proposé une collection Black Lives Matter dans son catalogue, un scénariste du spin-off de New York, unité spéciale a été viré pour avoir menacé des émeutiers et Autant en emporte le vent a été ponctuellement retiré d'HBO Max pour qu'un avertissement introduise le film. Les revendications et luttes prennent de multiples formes, et désormais, c'est Disney qui passe à la casserole.

Pourtant, Bob Iger avait tout fait pour que ça n'arrive pas. Le boss de Mickey Mouse avait refusé que Mélodie du sud soit disponible en DVD et ensuite sur Disney+, à cause des stéréotypes racistes véhiculés dans le film d'Harve Foster et Wilfred Jackson, adapté des Contes de l'Oncle Rémus de Joel Chandler Harris - créant une vive polémique Outre-Atlantique. Néanmoins, un élément a été oublié par tonton Souris dans l'histoire... les parcs d'attraction.

Le manège Splash Mountain est inspiré du film Song of the South (en v.o.) et une pétition tourne sur change.org pour que son thème soit modifié.

 

photoLa Princesse et la grenouille pour embrasser la cause

 

"Comme chacun le sait, Splash Mountain est inspiré de Mélodie du sud, que Disney refuse de mettre en circulation parce qu'il glorifie la culture des esclaves et les tropismes racistes utilisés pour représenter les Noirs (...). Avec toutes les protestations du mouvement BLM, je pense qu'il est temps pour Disney de rénover son manège dans les deux parcs [en Floride et en Californie, ndlr]. Je me bats pour persuader Disney de changer le thème de Splash Mountain pour celui de La Princesse et la grenouille."

Il ne s'agit donc pas de démanteler la structure, mais de la renommer avec une référence dénuée de tout préjugé, La Princesse et la grenouille en candidate sur les starting-blocks. C'était la première princesse afro-américaine à faire son apparition chez Disney, il y a une dizaine d'années. Une pétition à part circule aussi sur change.org sur le sujet et a déjà récolté 21 000 signatures, contre 6 000 et quelques pour le changement tout court de Mélodie du sud.

Les parcs d'attractions restent néanmoins clos suite à la pandémie de Covid-19, jusqu'à nouvel ordre.

 

Affiche officielle

commentaires

Flōrens Penn-Ar-Bed
17/06/2020 à 18:59

Ne connaissant pas ce film, tout comme AUTANT EN EMPORTE LE VENT, j'aimerais savoir ce qu'il y a de raciste dedans, par exemple est-ce la représentation des noirs comme esclaves ? Mais il n'y a rien de raciste puisqu'il s'agit d'un (tragique) fait historique. Il faut savoir dissocier LE racisme d'une représentation historique.

RObinDeBois
16/06/2020 à 21:32

@Opale Bonne question. Je pense que M1pats devrait être censuré, ses positions anti DCCU et anti-Snyder offensent les amateurs de cet univers super héroique. La police de la pensée 2.0 et le tribunal d'internet devraient le bâillonner virtuellement pour nous ménager et lutter contre ce système oppressif auquel il contribue, c'est qu'on est sensible nous aussi !

Rorov94
16/06/2020 à 21:25

Quand je demande à voir ou entendre des témoignages des gens ayants participé au film LA MÉLODIE DU SUD,il est évident que je parle d'archives!quoi que...
Il y a quelques années est passé sur ARTE un doc sur Disney sans concessions mais faisant la part des choses:comment il a brisé les syndics,ses liens avec Hoover...et là,bingo!un animateur afro-américain témoigne.
Et c'est édifiant,je le cite:
«Spike Lee se trompe quand il accuse Walt de raciste,il faut remettre les choses dans leur contexte,Walt avait beaucoup de défauts mais autant de qualités...j'étais payé autant qu'un animateur blanc...ce qui n'était pas le cas chez les concurrents,il m'a toujours traité avec respect.»
Et le mec à bossé sur BLANCHE NEIGE,CENDRILLON,LA BELLE AU BOIS DORMANT,DUMBO...
Donc,je souhaite bon vent a ceux qui se veulent plus divin que le pape!

Nyl
16/06/2020 à 12:38

L'histoire est amené à se répéter.

Après le nazisme, le comunisme
et l'extrémisme religieux, voici la dictature de la bien pensance.

Le passé n'a pas fini de prendre cher et être réecris, quand ça arrange.

Opale
16/06/2020 à 10:53

En parlant de censure, doit-on laisser s'exprimer M1pats?^^

TofVW
16/06/2020 à 10:46

@captp: je ne vois pas le rapport entre cette théorie complotiste absurde et le fait avéré que je décris… Tu peux expliquer?

La Classe Américaine
16/06/2020 à 09:16

@M1pats : effacer les traces du passé pour dire que les horreurs n'ont jamais existé - comme tu le souhaites, c'est la voix de conduite negationniste du parfait petit nazillon qui se cache derrière ton joli masque de Bisounours des droits humains et de l'égalitarisme.

coco
16/06/2020 à 09:14

Du coup on enlève toute les commémorations pour 2nd guerre mondiale et on fait comme si cela n'avait jamais existé... Car c'était horrible hein..

captp
16/06/2020 à 07:54

TofVW : tout ça c'est juste fait pour nous détourner du vrai problème ... la fluorisation de l'eau pour introduire nos précieux fluides corporels.

Zedmore
16/06/2020 à 07:22

Les reflets d'une epoque ne peuvent pas être gommés, ça revient à dire que ça n'a jamais existé alors que c'est en expliquant le passé qu'on avance.

Tiens, dans la VF de Running man, Schwarzy et son pote insultent à tout bout de champ leurs ennemis "d'enculés de pédés". Je vous laisse juges. XD

Plus

votre commentaire