Les nouveautés films et séries à voir sur Netflix ce week-end

La Rédaction | 19 juin 2020 - MAJ : 19/06/2020 18:03
La Rédaction | 19 juin 2020 - MAJ : 19/06/2020 18:03

Netflix balance à tout va nombre de films et séries dans son catalogue chaque semaine, sans qu'on les remarque ou que la plateforme ne l'annonce officiellement. Chaque fin de semaine, Ecran Large reviendra donc sur quelques nouveautés ajoutées par Netflix dans son catalogue, films et séries confondus, originaux ou pas, dans une liste non exhaustive.

Alors, quels sont les films et les séries à ne pas manquer ce week-end sur la plateforme de streaming ?

Si vous aimez le cinéma d'action, voici le meilleur du genre sur Netlflix.

Les meilleurs films et séries d'horreur Netflix, c'est par ici.

Et le meilleur de la science-fiction Netflix, c'est dans ce dossier.

Vous pouvez aussi voir la liste des meilleures séries Netflix sur Cinetrafic.

 

Logo Netflix

  

THE POLITICIAN SAISON 2

Ça parle de quoi ? Après sa campagne lycéenne, Payton Hobart continue son parcours vers la Présidence des États-Unis en entrant dans le grand bain avec l'élection sénatoriale de New York.

Pourquoi il faut la regarder ? Avec la saison 1, Ryan MurphyIan Brennan et Brad Falchuk ont réussi une superbe petite satire du monde politique avec du cynisme, du burlesque, des couleurs et beaucoup de folie. The Politician se transformait alors en mini House of Cards mixé à Gleeet ça faisait mouche. Avec la saison 2, le trio continue sur sa lancée en plongeant ses personnages quelques années plus tard au coeur de l'élection sénatoriale teasé à la fin de la première saison.

Désormais dans le grand bain, Payton Hobart incarné par l'excellent Ben Platt réussira-t-il à gravir les échelons pouvant le mener à son rêve suprême : la présidence des États-Unis ? C'est justement tout l'enjeu de cette deuxième saison, et même si le trio de showrunner va vite finir par tourner en rond, juste pour revoir Gwyneth Paltrow dans un rôle aussi jouissif, c'est très plaisant.

Notre critique de la saison 2

Notre critique de la saison 1

 

BALLE PERDUE

Ça parle de quoi ? Un génie de la mécanique est accusé à tort d'un homicide. Seule preuve de son innocence : la balle du crime, coincée dans une voiture disparue.

Pourquoi il faut la regarder ? On dit souvent que le cinéma français d'action manque de punch, d'envie, de vigueur, de percussion. Rassurez-vous, il y en a encore quelques-uns qui ne s'étaient pas dévoilés comme Guillaume PierretBalle perdue est son premier long-métrage et le jeune réalisateur prouve à quel point il en a sous le pied, capable de créer un petit film énervé avec peu de moyens, mais plusieurs bonnes idées.

Évidemment, ça ne va jamais aussi loin que John Wick dans les impacts et la solidité artistique, mais les nombreuses scènes de bastons qui parsèment le film sont particulièrement réussies. Attendez-vous d'ailleurs à un bon gros carnage dans un commissariat. L'intrigue, elle, offre une tension crescendo en déjouant les attentes et les décuplant, permettant au film et aux acteurs de pousser les potards un peu plus à chaque minute qui passe. Sans doute l'immanquable du week-end sur Netflix !

Notre critique du film 

 

photoUn remake d'Iron Man ?

 

THE ORDER SAISON 2

Ça parle de quoi ? Déterminé à venger la mort de sa mère, un jeune étudiant rejoint une société secrète qui le plonge dans une guerre sans merci entre loups-garous et sorciers.

Pourquoi il faut la regarder ? Parce que la saison 1 était plutôt pas mal et que la saison 2 promet d'être à la hauteur. Les conflits entre loups-garous et magiciens nous replongent dans un univers adolescent entre Harry Potter, Buffy contre les vampires et Twilight. Dans la deuxième saison, les ex-recrues de la société secrète de la rose bleue ont perdu la mémoire, mais finissent par découvrir ce qui se cache derrière leurs rêves et leur amnésie.

Jack Morton (Jake Manley) et ses amis décident de se venger pour le traitement qu'on leur a fait subir, promesse d'un peu de baston et d'émotions fortes. Au programme : transformation en tronc d'arbre, cadavres carbonisés, gens coincés dans des murs, histoires d'amour entre tous les sexes, amincissement de la ligne entre Bien et Mal.

 

photo, Jake ManleyPour la saison 2, Jack a les cheveux peroxydés

 

À L'ORIGINE

Ça parle de quoi ? Escroc solitaire, Philippe Miller découvre par hasard un chantier d'autoroute abandonné, arrêté depuis des années par des écologistes. L'arrêt des travaux avait été une catastrophe économique pour les habitants de cette région, et il y voit la chance de réaliser sa plus belle escroquerie. Mais son mensonge va lui échapper.  

Pourquoi il faut le regarder ? C'est l'histoire d'un incroyable fait divers : celle de Philippe Berre qui, en 1997, dans la Sarthe, reprend le chantier de l'autoroute A28, et engage des ouvriers en relançant l'espoir localement. Un événement qui a inspiré au réalisateur Xavier Giannoli (Les Corps impatients, Quand j'étais chanteur) un magnifique film, porté par François Cluzet et Emmanuelle Devos (César de la meilleure actrice dans un second rôle, parmi une pluie de nominations).

A l'origine est à la croisée des genres, entre thriller et drame, tour à tour palpitant et tragique. Brillamment construit, avec un soin particulier apporté à l'ambiance pour créer une bulle autour de ce morceau de goudron qui devient l'horizon de tous les espoirs et mensonges, c'est une grande réussite, et une étude passionnante d'une société qui crée ses propres monstres.

  

photo, François CluzetPresque intouchable

 

LA MOMIE

Ça parle de quoi ? Une princesse d'Egypte est momifiée vivante en punition de ses crimes. Lorsqu'ils la découvrent des siècles après, des soldats libèrent sa soif de pouvoir et de luxure.

Pourquoi il faut le regarder ? Parce que comme tout film, La Momie mérite une seconde chance, même (surtout) si le premier visionnage avait un arrière-goût de poussière moisie. Si le blockbuster mené par Tom Cruise n'a absolument rien de remarquable ou sensationnel, il offre quelques scènes amusantes, et devrait satisfaire sans effort l'amateur de petit spectacle hollywoodien dans les clous.

Et au pire du pire, La Momie reste un intéressant cas d'école : vraisemblablement transformé en cours de route, pour devenir le produit de lancement d'un Dark Universe type MCU largement vendu par Universal, le film a été un tel problème à sa sortie que tout a été annulé. La flopée de films annoncés (un nouvel Homme invisible, un nouveau Loup-garou, un nouveau Frankenstein... avec Johnny Depp, Javier Bardem...), ont été discrètement repoussés, oubliés puis enterrés, dans un crash industriel bien plus spectaculaire que le film lui-même.

Depuis, cette bande de monstres a continué sa vie, avec Invisible Man qui a notamment montré une autre manière de faire les choses, avant de nouvelles variations préparées sur les Universal Monsters. Et La Momie de rester comme un exemple parfait de ratage dans les grandes largeurs, quand un studio veut bêtement copier-foirer la méthode Marvel.

Notre critique de ce ratage, est par ici.

 

photoMommy

 

THE KING : ETERNAL MONARCH

Ça parle de quoi ? En Corée contemporaine, un empereur en mission franchit le portail d'un monde parallèle, et rencontre une jeune policière téméraire, qui l'intrigue immédiatement.

Pourquoi il faut la regarder ? Des univers parallèles, des voyages temporels entre deux époques, la série coréenne reprend ce qui a fait le succès de plusieurs séries Netflix internationales. Elle mélange aussi les codes de plusieurs genres, passant du tragique au conte traditionnel romantique, du fantastique au drame politique, le tout dans une ambiance colorée et un peu kitsch (oui oui, le prince chevauche vraiment un cheval blanc !).

The King... pourra sûrement déstabiliser de prime abord, mais l'histoire est assez intrigante et on s'attache assez vite aux protagonistes. Et puis, rien que pour le sublime générique d'ouverture, elle vaut au moins un bref un coup d'oeil !

On vous en dit plus sur la série

 

photo, Lee Min-hoCe regard quand on se rend compte que c'est en VO coréenne...

 

RICK ET MORTY SAISON 4 PARTIE 1

Ça parle de quoi ? Après avoir pris le petit-déjeuner en famille, Rick demande à Morty de venir avec lui chercher des cristaux prédisant la mort, mais Morty les manipule mal.

Pourquoi il faut la regarder ? Après une diffusion sur Adult Swim, le duo irrésistible créé par Justin Roiland et Dan Harmon revient enfin, pour le plus grand plaisir des amateurs de la série, qui rongeaient leur os en attendant ses nouvelles péripéties. Deux déceptions les attendent. D’un côté, seule la première partie de la saison est disponible. De l’autre, certains partis pris ont tendance à surprendre.

Mais c’est justement ça qui fait la force de cette nouvelle courte salve. Refusant de s’enfermer dans leurs propres gimmicks, les scénaristes ont su se réapproprier l’univers en humanisant certains personnages cultes ou en jouant sur des cordes inattendues. Pas de panique cependant : la force comique et conceptuelle des intrigues de Rick et Morty sont toujours au rendez-vous, et il suffit de regarder le tout premier épisode pour le constater.

Pas d’excuses, donc : instantanément divertissants, ces cinq épisodes convaincront probablement encore plus d’abonnés Netflix de se pencher sur cette série incroyable, qui se binge-watch toujours aussi bien, quitte à mettre nos cerveaux à rude épreuve, et à solliciter encore un peu plus nos cœurs de pierre. Oui oui.

Notre critique de la saison 4

 

photoQuelques parodies savoureuses sont prévues

 

ET AUSSI...

Envoyés très spéciaux, Les Gorilles, Le FondateurLa MarcheGo fast, Jamais le premier soirOppression...

 

RETROUVEZ LE RECAP COMPLET DES NOUVEAUTÉS NETFLIX CHAQUE SEMAINE ICI.

 

 

Affiche

commentaires

Daddy Rich
20/06/2020 à 09:53

Balle Perdue, vu hier soir!
Sincèrement, j'ai pris mon pied devant ce petit polar musclé, avec très certainement un scénario trop basique et juste!
Mais un réel plaisir à regarder le travail du réalisateur et le plaisir de voir une aussi belle brochette d'acteurs et actrices!
C'est vide, mais jouissif! ;-)

Sharko
19/06/2020 à 22:19

A Abibak: BBC America a annulé la série après la baisse d'audience et les accusations d'harcèlement sexuel sur Max Landis.

votre commentaire