Avengers : ce gros méchant Marvel aurait pu avoir une histoire bien différente

Mathias Penguilly | 2 juillet 2020 - MAJ : 02/07/2020 16:44
Mathias Penguilly | 2 juillet 2020 - MAJ : 02/07/2020 16:44

Dans un post Instagram, un dessinateur de Marvel a révélé un projet de scénario qui aurait légèrement altéré un antagoniste majeur. ATTENTION SPOILERS !

Quand on pense aux antagonistes de la première saga du MCU - The Infinity Saga - Johann Schmidt aka le Crâne Rouge aka Red Skull est l'un des principaux aux côtés du titan Thanos. Adversaire de Captain America depuis First Avenger, il avait fait un retour surprise dans Avengers : Infinity War dans lequel il est coincé sur la planète Vormir en tant que gardien de la Pierre de l'Âme.

Avant ça, Red Skull (joué successivement par Hugo Weaving et Ross Marquand) avait été vaincu par l'incroyable Steve Rogers parce qu'il ne savait pas utiliser correctement le cube cosmique (le Tesseract, de son petit nom). Il faut noter que les deux hommes, le héros et son opposant, ont tous deux consommé le sérum du Super-Soldat, celui-là même qui a rendu le Cap si puissant et Red Skull si... repoussant. Son parcours aurait néanmoins été bien différent si le scénario dévoilé par Ryan Meinerding avait été suivi.

 

 

"Ceci est une idée vraiment très ancienne du Crâne Rouge de Captain America : First Avenger. J'essayais de montrer que le Tesseract était en train de le changer en Crâne Rouge, que la lumière qu'il émet affecte sa peau et son crâne au fil du temps."

Selon le dessinateur de Marvel, un avant-projet de la première phase planifiait que la déformation du Crâne Rouge n'était pas vraiment liée à son absorption du sérum du Docteur Erskine, mais une mauvaise utilisation du Tesseract, qui contient la Pierre de l'Espace. C'est ce qu'il avait souhaité illustrer avec ce concept art qu'il avait déjà montré au public en 2018.

Cette interprétation aurait légèrement dévié la trajectoire de Red Skull, qui aurait alors développé son apparence monstrueuse de manière plus progressive. Ce que Meinerding a voulu montrer avec ses dessins, c'est donc la manière dont le visage de l'antagoniste évolue au contact de l'objet.

Un outil déterminant à la trajectoire de la première saga, le cube cosmique aurait donc pu avoir une importance beaucoup plus importante dès les premiers films du MCU. Cela dit, on le retrouvera très bientôt dans une des séries de Disney+. En effet, à la fin d'Endgame, Loki parvenait à s'enfuir dans une temporalité parallèle, avec le Tesseract. Cette histoire sera racontée dans la série Loki, prévue pour le printemps 2021.

 

Photo Hugo WeavingQuand tu n'as pas suivi attentivement les premières phases et que tu essaies de comprendre les scénarii alternatifs

commentaires

Arnaud (le vrai)
03/07/2020 à 15:12

Kaneda a tout dit, merci

@M1Pats
A chacune de tes interventions tu démontres ta stupidité. Tu n’imagines pas à quel point te lire est un plaisir sans fin. Tu es le remède à la dépression mon gars :D

antipop
03/07/2020 à 14:02

l'usage fait que les deux sont acceptés... comme avec "autant/au temps pour moi" (je remets une pièce)

Kaneda
03/07/2020 à 13:00

L'académie Française stipule que chaque mot emprunté à une langue étrangère doit se voire adjoindre un "s" en fin de mot pour le passer au pluriel. Le pluriel dans la langue d'origine du mot est proscrit.

m1pats
03/07/2020 à 11:15

Ben non, un scenario, des scenarii...

Arnaud (Le vrai)
03/07/2020 à 08:42

"Quand tu n'as pas suivi attentivement les premières phases et que tu essaies de comprendre les scénarii alternatifs"

En francais on dit "les scenarios" les mecs
De rien :p

votre commentaire