Killers of the Flower Moon : le prochain film de Martin Scorsese sera compliqué à tourner

Mathias Penguilly | 4 août 2020
Mathias Penguilly | 4 août 2020

Pour son prochain film sur l'assassinat de riches propriétaires terriens indiens au mitan des années 20, le cinéaste devra suivre un protocole strict.

Après The Irishman, son film de gangsters estampillé Netflix (nommé à dix reprises aux Oscars 2020), Martin Scorsese devrait prochainement réaliser un film plus historique. Adapté d'un livre d'enquête du journaliste américain David GrannKillers of the Flower Moon raconte l'assassinat de riches Indiens Osage dans l'Oklahoma du début du 20e siècle, sur fond d'appropriation terrienne et de guerres pétrolières. L'affaire sordide a notamment permis le développement du FBI, à l'aube de la Grande Dépression.

Le film signera le retour de deux acteurs fétiches du cinéaste, Robert De Niro (Mean StreetsTaxi Driver et bien sûr, The Irishman) et Leonardo DiCaprio (Le Loup de Wall Street, Shutter Island). Les deux acteurs, oscarisés pour Raging Bull et Le Parrain, 2ème partie pour le premier, et The Revenant pour le deuxième, s'étaient déjà donné la réplique il y a plus de vingt-cinq ans dans le film Blessures secrètes, puis quelques années après, dans Simples secrets

Sur le papier, le film a tout pour être un nouveau succès du monstre de cinéma hollywoodien, mais le contexte actuel rend son tournage particulièrement complexe.

 

photo, Leonardo DiCaprioL'oreille rouge, un effet secondaire de la Covid-19 ?

 

Lors d'une discussion avec le célèbre magazine Vanity FairRodrigo Prieto, le chef opérateur de Scorsese depuis Le Loup de Wall Street a ainsi souligné à quel point la reprise des tournages allait être complexe. Après avoir tourné le clip de Cardigan, le nouveau single de Taylor Swift dans des conditions dégradées (il s'agissait d'un des premiers tournages post-Covid-19 aux États-Unis), le directeur de la photographie a émis quelques inquiétudes quant au tournage de Killers of the Flower Moon :

"Comme nous sommes un des premiers tournages à reprendre, si, Dieu nous en préserve, quelqu'un tombait malade, ce serait catastrophique pour toute l'industrie... En plus, bien sûr [pour la personne qui] tombe malade. Soudainement, on devra se dire 'ok, maintenant il faut arrêter de filmer'. C'est quelque chose dont on parle beaucoup, on doit s'assurer qu'on adhère à toutes les mesures de précautions."

 

photo, Robert De NiroEt la distanciation physique alors !

 

Outre les conditions de tournage extrêmement complexes, Prieto a souligné que travailler sur le clip lui a fait prendre conscience du risque de santé qu'encourent les membres de la production :

"Ce film sera vraiment délicat parce que, Martin Scorsese notre réalisateur, il fait de l'asthme. On devra donc être très prudent avec lui. C'est le genre de chose que j'ai réalisé [en tournant] le clip, qu'on doit continuer à appliquer, je pense, d'autant plus sur un film comme ça. On ne veut pas que De Niro ou qui que ce soit d'autre touche à quelque chose en ce moment."

 

Photo Robert De NiroL'emploi des séniors, un enjeu plus que jamais !

 

Heureusement, l'industrie du cinéma américaine et notamment les syndicats de professionnels - très puissants à Hollywood - ont mis en place un ensemble de conditions et de mesures de précaution à respecter afin que les tournages reprennent dans les meilleures conditions. Cela a notamment provoqué la suspension du prochain film produit par Michael Bay. On n’en a donc vraiment pas fini avec la Covid-19 et le déconfinement des plateaux de tournage risque d'être particulièrement lent...

Pour rappel, Killers of the Flower Moon sera distribué par Paramount dans le monde et produit par Apple TV+, la plateforme ayant offert un budget conséquent pour s'octroyer le projet de Scorsese.

 

photo, Leonardo DiCaprioImposer le télétravail aux acteurs : une fausse-vraie solution

commentaires

MK
05/08/2020 à 07:32

ROBINDESBOIS pas en simulatané en France, mais aux USA et dans beaucoup de pays, c'estde ll'ordre du possible.

RobinDesBois
04/08/2020 à 21:53

"Pour rappel, Killers of the Flower Moon sera distribué par Paramount dans le monde et produit par Apple TV+, la plateforme ayant offert un budget conséquent pour s'octroyer le projet de Scorsese."


Mais du coup il va sortir en salle et sur Apple TV en même temps ?

Reallu
04/08/2020 à 17:10

C’est plus les films d’avant a petit budget maintenant ils demandent des gros budget , sans les plateformes de svod il y aura pas de films pour certains realisateurs .

votre commentaire