Après La Route, John Hillcoat retrouve Cormac McCarthy pour Meridian

Christophe Foltzer | 1 mars 2016
Christophe Foltzer | 1 mars 2016

Si John Hillcoat n'est pas le réalisateur le plus prolifique qui soit, chacun de ses nouveaux films constitue un mini évènement, tant l'homme possède un univers qui lui est propre. Et quand on apprend qu'il adapte Méridien de Sang, on est forcément impatients.

Si vous ne connaissez pas le travail de John Hillcoat et que vous voulez découvrir de quoi est capable le bonhomme, courez voir Triple 9 en salles à partir du 16 mars prochain. Mais si vous ne pouvez pas attendre, on vous conseille fortement La proposition ou La route, mais il faut être de sacrée bonne humeur sous peine d'être déprimé pour le reste de la semaine.

Car l'univers d'Hillcoat est dur, impitoyable et mélancolique. Bref, le candidat idéal pour adapter l'univers de l'écrivain Cormac McCarthy au cinéma, après les frères Coen (No country for old men). Si La route ne tenait pas toutes ses promesses, patissait d'un rythme assez soporifiques et avait rajouté quelques éléments scénaristiques qui diminuaient l'impact de l'histoire, cela restait très honorable, en plus de nous offrir une vision saisissante de réaliste d'un contexte post-apocalyptique.

Avec Meridian, il compte bien passer à la vitesse supérieure puisqu'il s'apprête à adapter ce qui est considéré comme le chef-d'oeuvre de l'auteur : Méridien de Sang. Une histoire encore plus noire, cruelle et terrible que La route qui narre l'épopée sanguinaire d'un adolescent, membre d'un gang, dans un Far-West sale et désenchanté. Et là, nous ne sommes pas dans du western pour fillettes, McCarthy n'ayant pas pour habitude de modérer son propos, il faut s'attendre à ce que cette adaptation aille très loin.

Seule ombre au tableau, il n'en possède pas les droits, ceux-ci revenant au producteur Scott Rudin. Et malgré l'appui de Cormac McCarthy, Hillcoat ne semble pas sortir de l'impasse. Aussi a-t-il lancé un appel au secours lors du Q&A Podcast :

"Celui que je voulais toujours faire, c'était Méridien de Sang, mais j'avais Scott Rudin qui me bloquait le passage. McCarthy m'a proposé de l'adapter en scénario, on en a discuté et il s'est avéré qu'on a trouvé comment l'adapter en film. Mais il restait un problème, il fallait dégager Scott Rudin. Si quelqu'un a une idée... On a même l'argent pour financer le film, mais Rudin a apparemment d'autres plans..."

On espère vraiment que la situation saura trouver une issue heureuse et rapidement parce qu'un projet de cette trempe, ce serait criminel de ne pas le mener à son terme.

commentaires

Greg
03/03/2016 à 04:05

"Après La Route, John Hillcoat retrouve Cormac McCarthy pour Meridian"
"Et quand on apprend qu'il adapte Méridien de Sang, on est forcément impatients."

Comment vous pouvez écrire ça, alors que vous citez plus loin Hillcoat quand il explique que c'est seulement un souhait de sa part, puisqu'il ne possède pas les droits, et qu'apparemment, il risque de bien galérer pour les obtenir (s'il y arrive !).

Donc, NON, John Hillcoat NE RETROUVE PAS (encore) Cormac McCarthy !
Et NON, il N'ADAPTE PAS (encore) le Meridien de Sang.

Mais oui, il aimerait bien, et McCarthy aussi...

triplebuse
02/03/2016 à 03:59

triple9, vu, très loin d un heat ou d un sicario. Reste une jolie mise en image.

Louig
01/03/2016 à 22:44

Sur que la meilleur solution pour récupérer les droits c'est en insultant le gars ?

Paglop
01/03/2016 à 20:52

Voilà, ça c'est de la bonne news alléchante! Projet dantesque, le bouquin laisse presque des taches de sang sur les doigts.

votre commentaire