Alexandre Aja nous donne sa version du reboot de Vendredi 13

Christophe Foltzer | 4 septembre 2016
Christophe Foltzer | 4 septembre 2016

Il en a fait du chemin Alexandre Aja depuis Haute Tension. Et si ses derniers films n'ont pas forcément connu la carrière qu'ils méritaient, ses remakes restent encore aujourd'hui des références.

Parce que, l'air de rien, Alexandre Aja s'est attaqué à des monuments de la série B et, là où d'autres se seraient vautrés, il les a complètement transcendé pour se les approprier et en faire de vrais films bien bourrins et jouissifs. En effet, impossible aujourd'hui de parler de La Colline a des yeux sans mentionner son excellent remake (supérieur à l'original en bien des points) ou de mentionner Piranhas sans aborder sa version beaucoup plus profonde que ce qu'elle semble être.

Mais depuis quelques années, Aja s'aventure dans des projets plus originaux et on ne peut pas dire que cela lui réussisse autant. Alors que son précédent film, Horns, n'a pas convaincu grand monde et qu'il s'est un peu accouché dans la douleur, tous les espoirs résident aujourd'hui dans son prochain effort, The 9th life of Louis Drax.

Entre les deux cependant, Aja a failli répondre une nouvelle fois aux sirènes du remake, et pas n'importe lequel puisque l'on parle de Vendredi 13, celui-là même qui n'arrive pas à se monter depuis quelques années. Comme il vient de la raconter au site Bloody-Disgusting :

 

Jason Voorhees

"C'était très différent de l'original.  Je veux dire que le script que j'ai lu était très, très intelligent et permettait de faire quelque chose d'étrange et en même temps de réinventer le film. Je trouve que Vendredi 13 est un univers très cool parce que Jason est devenu une icône et une telle légende culturelle qu'il lui a fallu presque quatre films pour construire le personnage que nous connaissons tous aujourd'hui et il aurait été très intéressant de revenir aux sources et de concentrer tous ces éléments dans un seul film. Le studio a un scénario qui est réellement impressionnant et ils peuvent faire quelque chose de terrifiant tout autant que réinventer le personnage pour une nouvelle génération. Je ne suis pas celui qui va le faire, mais je suis très impatient de voir ça.

 

Photo Alexandre Aja

 

 

C'est difficile d'en parler, parce que vous savez ce n'est pas moi qui m'en occupe mais si ça avait été le cas, j'aurai essayé de faire avant tout quelque chose qui me satisfasse moi en tant que spectateur et, en tant que fan, vous savez aussi bien que moi que nous devons montrer une certain respect vis-à-vis du matériau d'origine, à son essence, et vous devez faire quelque chose d'impressionnant, qui soit choquant sans être ridicule pour vraiment faire le Vendredi 13 approprié."

Voilà une déclaration qui donne sacrément envie, bien qu'elle n'entre pas vraiment dans les détails. Et on aimerait bien que le studio lise cet article et et décide de confier le job au final à Aja. Ce n'est pas qu'on ne veut pas de Breck Eisner mais, étrangement, on a plus confiance dans la vision d'Aja.

 

commentaires

Stridy
05/09/2016 à 20:16

Y'a quoi de profond dans Piranha à part le décoletté des nénettes?

Dirty Harry
04/09/2016 à 18:04

Je suis absolument d'accord pour la "Colline à des Yeux" : le remake est supérieur à l'original : pas qu'en terme de facture (le soin apporté à la mise en scène montre plus de moyens que le film d'origine qui faisait plus bricolé) mais aussi en terme de personnages et musique.

thierry
04/09/2016 à 10:47

En plus, il ne fera sans doute jamais Cobra...

ocani
04/09/2016 à 10:37

@Kiddo Tout à fait d'accord !

Kiddo
04/09/2016 à 09:58

"ou de mentionner Piranhas sans aborder sa version beaucoup plus profonde que ce qu'elle semble être."
Boite a rires.

votre commentaire