Six ans après Bioshock Infinite, Bioshock 4 serait en préparation

Christophe Foltzer | 10 décembre 2019
Christophe Foltzer | 10 décembre 2019

Bioshock a déjà 12 ans et pourtant il ne semble pas vieillir d'un pouce. La preuve que le talent de Ken Levine et son équipe est intemporel.

Tandis que tout le monde se touche sur les FPS en mode Call of Machin et que Doom est revenu sur le devant de la scène pour asseoir son statut d'actioner jouissif et décérébré (et qu'on attend d'ailleurs Doom Eternal avec l'excitation des collégiens à la veille de leur première Boum), on se rappelle encore avec passion et nostalgie de la trilogie Bioshock.

 

PhotoAaaaaaah Rapture...

 

Construite sur les cendres du diptyque System Shock, la saga imaginée par Ken Levine et son studio Irrational Games a su nous accrocher immédiatement grâce à son univers bien particulier, son gameplay solide à défaut d'être original, mais surtout par la profondeur de son histoire. Car, plus qu'un FPS bourrin et basique, la saga Bioshock s'est imposée comme un vrai regard sur notre société moderne et ses enjeux économiques et philosophiques.

Mais voilà, six ans après l'extraordinaire Bioshock Infinite, la saga a disparu des radars. D'autant plus que le studio a fermé ses portes en 2014 pour ressusciter sous l'appellation Ghost Story Games sans pour autant annoncer un retour possible à Rapture ou Columbia. Pourtant, l'éditeur 2K Games vient de faire une annonce importante. Un Bioshock 4 serait actuellement en développement. Il serait pris en charge par un studio interne, Cloud Chamber, comme l'a révélé le président de 2K Games, David Ismailer, dans un communiqué officiel :

 

PhotoUn univers fascinant

 

"Tandis que nous faisons grandir notre catalogue, nous demeurons inspirés par la possibilité d'investir plus avant cette licence de qualité. Bioshock est l'une des franchises les plus aimées et récompensées de la précédente génération de consoles. Nous sommes donc impatients de voir où cette histoire puissante et ce gameplay FPS iconic vont nous amener à l'avenir, avec notre nouveau studio maison Cloud Chamber qui mène la charge."

Alors oui, ça nous fait extrêmement plaisir de savoir que Bioshock est bel et bien de retour, mais ça nous inquiète quand même un peu que Ken Levine ne soit pas à la barre. Mais ne jouons pas les oiseaux de mauvais augure, si ça se trouve ça va être top. C'est tout ce que l'on espère. Ne reste plus qu'à nous communiquer les premiers éléments et une date de sortie maintenant.

 

PhotoAaaaaaah Columbia...

commentaires

LeJetDAil
11/12/2019 à 18:38

Les joies de la censure: bienvenu au royaume internet

Christophe Foltzer - Rédaction
10/12/2019 à 20:12

@Bioshock :

Tout simplement parce qu'on a encore du mal à croire qu'on va avoir un nouveau Bioshock. :)

Hugo_Le_Blaireau
10/12/2019 à 13:35

Alors je ne partage pas forcément l'enthousiasme autour de BioShock Infinite qui a, je trouve, pas mal de problèmes même si au final ça reste un bon avec une DA éblouissante et des pics dans l'ecriture qui reste néanmoins en dent de scie comme le gameplay.
Néanmoins le premier reste pour moi une énorme claque qui a parfaitement pensé son propos en amont de son gameplay, donnant un jeu qui réfléchit lui même sur sa condition de jeu. Et ça c'est plutôt rare à souligner.

jorgio6924
10/12/2019 à 13:02

Je fais parti de ceux qui ont bien aimé le 2e Bioshock mais il était loin d'atteindre le niveau des autres.
La série s'était tellement bien conclu avec les DLC et Elizabeth a été un des personnages les plus marquants du jeu vidéo. Adorable petite poupée de chair et de sang.
Cette renaissance semble marquer un manque d'inspiration et de gros sous comme d'habitude.
J'attends de voir mais je suis pas emballé.
Il ne faut pas toucher au chefs d’œuvre :)

Gemini
10/12/2019 à 13:01

Mouais le père de la saga n'est pas derrière et le studio change donc ça s'annonce déjà mal.

Bioshock
10/12/2019 à 12:27

Bonne nouvelle. Mais pourquoi utiliser le conditionnel dans l'article ? L'information est officielle et a été annoncée par le studio hier.

votre commentaire