Cheforama : le cadeau de Noël idéal pour les gourmets cinéphiles (et inversement)

Créé : 10 décembre 2017 - Christophe Foltzer
Photo Cheforama
41 réactions

Quand on dissèque un film ou que l'on parle de la création d'une oeuvre, il ne faut pas longtemps avant d'utiliser un vocabulaire culinaire : "Une composition en mille-feuilles", "Des ingrédients qui, une fois assemblés, manquent de saveur". Bref, le pont entre cuisine et cinéma est évident et il était plus que temps qu'un livre réunisse ces deux passions. Et ce livre, c'est Cheforama.

On ne compte plus les films qui font intervenir la cuisine dans leurs histoires. Bien sûr, il y a les films dédiés exclusivement à cette passion, comme Chef ou encore Beignets de tomates vertes, mais beaucoup d'autres, au détour d'une scène, utilisent l'argument culinaire pour raconter leurs personnages et faire avancer leur récit. Et lorsque la recette que l'on nous propose est alléchante, on a vite fait de ressentir la tentation de la recréer en vrai. C'est exactement ce qu'Ava Cahen nous propose avec Cheforama.

 

Photo Les Tontons Flingueurs

Les tontons flingueurs

 

C'est donc au travers de 20 recettes que ce livre de cuisine pas comme les autres nous invite à revisiter quelques films marquants avec nos papilles. Entrées, plats, desserts, et même fabrication du pain, rien n'est oublié et c'est à un véritable festin que l'on est convié. L'idée géniale de l'ouvrage, c'est d'être allé voir des vrais chefs pour qu'ils recréent les recettes les plus célèbres de l'histoire du cinéma. Ils nous proposent donc leur interprétation du couscous de La Graine et le Mulet, du sandwich des Tontons Flingueurs ou encore du milkshake de Pulp Fiction ainsi que des mets plus inattendus comme les nouilles du guerrier dragon de Kung Fu Panda ou encore la célèbre tarte aux pommes d'American Pie (mais là, le livre laisse à chacun la liberté de l'agrémenter à sa convenance, si vous voyez ce qu'on veut dire).

 

Photo Ratatouille

Ratatouille

 

Nous découvrons donc des recettes simples à préparer, minutieusement détaillées dans toutes leurs étapes de fabrication, et enrichies de très belles illustrations de l'artiste italienne Marina Cremonini. Mais comme l'ouvrage ne veut pas se limiter à des nourritures terrestres, Ava Cahen a eu l'excellente idée d'accompagner chaque recette d'un texte qui la remet dans le contexte du film, avec une petite analyse de l'oeuvre fort bienvenue, riche en informations et prompte à bien nous faire comprendre dans quelles conditions apparait le plat dans le long-métrage, ce qu'il signifie d'un point de vue du récit et la façon dont il est présenté. Un complément d'informations indispensable pour tout amateur de cinéma et de gastronomie (deux passions qui vont généralement de paire).

 

Photo Cheforama

L'illustration accompagnant le couscous royal de La graine et le mulet

 

Cheforama est donc le cadeau de Noël idéal pour tous ceux qui aiment le cinéma et la cuisine. Facile d'accès, riche en informations, appétissant rien qu'à sa lecture, il saura redonner un peu de lumière aux réveillons devenus trop classiques avec leur incontournable dinde aux marrons. Pour nous, c'est un indispensable. En plus, il n'est pas très cher, puisqu'il ne coûte que 23 euros et on peut remercier Ava Cahen et les éditions Nouriturfu pour ce très beau cadeau.

 

Photo Cheforama

commentaires

Dirty Harry 11/12/2017 à 12:29

@ Jartic : oui l'idéologie de l'écriture inclusive est construite par des bêtas, pour des bébêtes, donc je m'en éloigne dans un mépris souverain de tout livre qui viole la langue dans laquelle écrivait Balzac et Chateaubriand.

Jartic 11/12/2017 à 10:13

encore un connard qui juge et résume le travail d'un autre en fonction de son idéologie

Dirty Harry 10/12/2017 à 17:57

Le bouquin m'aurait intéressé (il m'est déjà arrivé de concocter la Ratatouille du dit-film) mais le "chef" en écriture inclusive m'a fait rendre mon petit déjeuner et me coupe définitivement de tout geste commercial.

votre commentaire