Three Jokers : miracle, le comics de Geoff Johns et Jason Fabok dévoile enfin sa date de sortie avec des images inédites

Arnold Petit | 11 mars 2020 - MAJ : 11/03/2020 09:45
Arnold Petit | 11 mars 2020 - MAJ : 11/03/2020 09:45

Après quatre ans d'attente, il y a des projets qui pourraient tomber dans l'oubli, mais quand il s'agit de réunir trois versions du Joker, on n'oublie pas.

À nous faire languir depuis plusieurs années, Geoff Johns et Jason Fabok vont devenir aussi sadiques que le Clown Prince du Crime, ou plutôt les Clowns Princes du Crime, si on en croit le projet attendu de longue date par les lecteurs de DC. Il y a presque quatre ans, les deux hommes étaient aux commandes de Justice League.

Dans les pages du numéro 50 (disponible dans le tome 10 en France), on apprenait qu'il n'y a pas une, mais trois versions du Joker dans l'univers de DC. Puis, après avoir montré dans DC Univers Rebirth que le Chevalier Noir continuait d'enquêter sur cette affaire, Geoff Johns et Jason Fabok ont annoncé l'arrivée d'une mini-série qui apporterait la réponse à cette énigme, intitulée Three Jokers.

 

photoTrois fois plus de plaisir, mais pas pour Batman

 

L'attente est bientôt terminée, puisque Geoff Johns et Jason Fabok ont révélé dans une interview pour Entertainment Weekly que Three Jokers est terminé et que le premier des trois numéros est prévu pour le 17 juin 2020 dans les kiosques aux États-Unis. Même si peu de détails ont été dévoilés jusqu'à maintenant, d'après Geoff Johns, le récit, décrit comme « l'histoire ultime entre Batman et le Joker » devrait se concentrer non seulement sur le Chevalier Noir, mais aussi Batgirl (Barbara Gordon) et Red Hood (Jason Todd), deux personnages qui ont un lourd passif avec le Joker.

« Ça remonte au début, quand Batman a rencontré le Joker pour la première fois, mais c'est aussi Killing Joke et Batman : Un deuil dans la famille qui parlent au livre et que nous développons émotionnellement. Barbara et Jason ont vécu tellement de choses, tout comme Bruce, et le livre est vraiment axé sur la guérison, sur les cicatrices et les blessures et sur ce qu'elles provoquent chez quelqu'un. Si vous souffrez d'un traumatisme, vous ne vous contentez pas de passer à autre chose et de continuer votre vie, cela change qui vous êtes. Parfois, cela vous change pour le mieux, parfois pour le pire. Vous pouvez le surmonter de la bonne manière ou de la mauvaise manière. C'est vraiment ce dont parle le livre : guérir de la bonne ou de la mauvaise façon et survivre. »

 

photoEt un...photoEt deux...photoEt trois Joker

 

Si Killing Joke a influencé le scénario de Geoff Johns, l'oeuvre d'Alan Moore et Brian Bolland se retrouvera également dans les dessins de Jason Fabok, notamment le design de la Batmobile. À l'image de Gary Frank qui avait puisé son inspiration dans le travail de Dave Gibbons sur Watchmen pour Doomsday Clock, le dessinateur a déclaré que Three Jokers s'annonce comme « une suite spirituelle, au moins sur le plan artistique » :

« Dès le début, nous avons choisi de baser notre livre sur ce que Brian a fait dans Killing Joke. J'ai consciemment infusé beaucoup de Brian Bolland, même dans la manière dont il racontait les histoires à travers ses cases. Killing Joke est assis à côté de mon bureau depuis deux ans. J'y ai constamment fait référence, et j'ai même suivi beaucoup de règles sur la façon dont il a disposé ses cases dans ce livre. »

Pour s'assurer de ne pas rencontrer les mêmes retards de publication que Doomsday Clock, dont la sortie en France est prévue pour le 26 juin, et donc de connaître la colère des fans, Geoff Johns et Jason Fabok ont préféré attendre d'avoir terminé les trois numéros. Il ne reste désormais plus qu'à prendre notre mal en patience (encore un peu plus) et de compter les jours qui nous séparent de Three Jokers. En attendant, on peut se consoler avec les couvertures des trois numéros et de premières images, sur lesquelles Batman s'extirpe de sa Batmobile avant d'être récupéré par Alfred, qui le soigne au milieu de la Batcave.

 

photo

photo

photo

commentaires

Abibak
11/03/2020 à 18:20

Très curieux de voir ce que cela va donner. Il faut reconnaître qu'à ce niveau dc comics est un cran au-dessus de marvel quand on voit le nombre "d'album" devenu culte. (Dark knight return, year one, killing joke ..... et autre watchmen)

votre commentaire