Vikings Saison 6 épisode 5 : Game of Vikings

Prescilia Correnti | 6 janvier 2020 - MAJ : 06/01/2020 15:16
29
photo, Katheryn Winnick

Après une courte pause pendant les vacances, Vikings reprend de plus belle dans l’épisode 5 The Key. 

On avance toujours lentement mais sûrement au cours de ce nouvel épisode de fin de saison. The Key nous présente un regard sur les coulisses de la machination politique. Vikings saison 6 devient encore plus introspectifs à mesure que les machinations politiques en Russie et en Norvège s'intensifient, augmentant la probabilité d'avoir un milieu de mi-saison rempli d'événements explosifs qui nous promettent de modifier radicalement les paysages scandinaves et russes dominants.

Tandis que Hvitserk (Marco Ilsø) continue de se déchaîner psychologiquement en combattant ses démons intérieurs dans le Kattegat, The Key place un obstacle similaire devant Ivar au moment où son plan pour renverser le Prince Oleg fait ses premiers pas. Bien qu'il soit léger et dépourvu d'action, ce cinquième épisode compense largement les lacunes perçues lors des précédents épisodes avec une série de blocs de construction intrigants qui ne manqueront pas (du moins on l'espère) d'entraîner dans son sillage plus de chaos dans un monde déjà chaotique et complètement fou.

 

Attention spoilers 

 

photoUn épisode où vous n'êtes toujours pas prêt à voir de l'action

 

GROSSE BÉQUILLE POUR IVAR

Ne sous-estimant jamais son adversaire, Ivar (Alex Høgh Andersen) continue de cultiver avec soin sa relation avec le jeune prince Igor qui voit maintenant le nordiste comme son égal royal. "Qu'allons-nous faire, mon cher roi ?" demande alors en pleine confiance le garçon, avant qu'ils ne se mettent en route pour libérer Dir, le frère d'Oleg, et faire le premier pas vers un coup d'État royal.

Alors que le jeune prince n'était jusqu'à présent qu'un oisillon apeuré, il commence peu à peu à prendre conscience de son rôle et du pouvoir qu'il possède. Un jeu d'échecs malin et très plaisant à voir se dessine alors entre Oleg et Ivar qui avance ses pions petit à petit pour lui prendre sa place. Un plan qui aurait pu se dérouler sans accroc sans que la venue d’une ancienne figure de la série vienne quelque peu perturber les plans du désossé.

 

photo, Alicia AgnesonUne beauté revenue de l'au-delà ? 

 

L’heure élue ? Freydis (Alicia Agneson), l’ancienne conjointe et reine de Kattegat apparue au cours de la saison 5. Rappelez-vous, l’ancienne esclave d’Ivar avait réussi à enjôler son roi en lui promettant un fils et en le brossant dans le sens du poil en remplissant sa tête de prophéties. Malheureusement si vous vous rappelez bien le cours des derniers épisodes, Freydis finit par mourir étranglée des mains d’Ivar, gisant sur le sol de la grande salle du trône. 

À présent, Agneson revient sur le devant de la scène en tant que future épouse du Roi Oleg, la Princesse Katia. Forcément, la jeune femme attire l’attention d’Ivar et par conséquent la nôtre. "Tu n’es pas Katia, tu es Freydis, mon ancienne épouse" lui dit-il alors. Face à sa détresse, plutôt bien jouée par Alex Høgh Andersen, nous nous demandons si le sociopathe de la famille Ragnar ne commencerait pas à développer une conscience voire des regrets (chose qui avait déjà l’air de commencer au cours du premier épisode). Pourtant, la jeune femme ne confirme pas (et ne nie pas) les propos d’Ivar, nous laissant dans le doute en se demandant si Freydis n’est pas revenue d’entre les morts par magie pour hanter son ancien époux, ou si elle ressemble simplement à l’ancienne Viking. "Ce n'est qu'un tour que me joue Oleg", pense Ivar. Mais, si ce n'était pas le cas ? 

 

photo, Alex Høgh AndersenUn épisode 6 qui risque d'être intéressant à suivre

 

RETOUR D'ENTRE LES MORTS

Au cours de l’épisode 5, nous avons aussi le droit à un petit aperçu de l'évolution du village de Lagertha, attaqué au cours du précédent épisode. Alors qu’elle essuie encore les ravages et pertes de la confrontation, l’ancienne guerrière aperçoit la venue Gunnhild, partie la rejoindre après un rêve prémonitoire montrant l’attaque d’un petit village. Comme l’explique Lagertha à Gunnhild, les pilleurs d’un soir ne sont pas prêts d’abandonner et les femmes du camp s’apprêtent à tout moment à les voir revenir.

Est-ce qu’on aurait sincèrement cru que l’ancienne meilleure guerrière au bouclier au monde allait passer sa retraite tranquillement et près de l’eau en attendant la fin de la série ? Non. Elle l’explique d’ailleurs à Gunnhild : "l’ancienne Lagertha est morte. J’ai dû la déterrer, mais elle ne sera plus jamais la même." On assiste désormais à la lente résignation d’une femme (Katheryn Winnick), qui malgré sa grande réputation et inspiration auprès des femmes, semble se préparer à son dernier combat. Pour autant, après la mort de son petit-fils, il lui reste encore sa petite-fille à protéger et surtout une confrontation à assumer face à Torvi (Georgia Hirst) qui n’est toujours pas au courant de la mort de ses enfants. 

 

photo, Katheryn WinnickComme un goût de déjà-vu de la belle époque

 

Enfin, comme dit au cours des précédentes critiques d'épisodes, Hvitsesk (Marco Ilsø) continue de sombrer dans la folie. Après l'alcool, le jeune Viking décide d'utiliser des champignons hallucinogènes pour espérer confronter ses démons et aller de l'avant. L'épisode qui viendra sera peut-être sa réponse puisque nous apprenons que des Vikings de Kattegat partis en reconnaissance sur les chemins de la soie ont aperçu Ivar parmi les camps russes.

Alors qu'Hvitserk promet à un fantôme calciné de se venger de sa mort en tuant Ivar, la confrontation entre les deux frères s'annonce de plus en plus en prometteuse et intense. Sur ce coup-là, on espère sincèrement que Michael Hirst ne gâchera pas tout et nous livrera un affrontement fratricide digne de ce nom et digne de ce qu'il annonce depuis ce début de saison. 

 

photo, Marco IlsøOn l'a connu un peu plus en forme

 

LA CLEF DU NORD

Malgré l’avancée plutôt intéressante des deux précédents arcs, le véritable point central de l’épisode réside dans la tentative maline d’Olaf de redéfinir le paysage politique de la série. Son but : unifier les yarls de la Norvège et proposer Bjorn à la tête du nouveau royaume unifié de la Norvège. Le roi parmi les rois. Une tentative dont Bjorn (Alexander Ludwig) semble un peu se carrer l’oignon, mais qui semble séduire Harald qui n’a jamais eu les intentions de conquérir toute la Norvège. 

À ce stade de l’histoire, on ne sait toujours pas si Bjorn tient vraiment à relever le défi et fait semblant pour ne pas se mettre Olaf à dos. De son côté, il ne fait aucun doute qu’Harald a les yeux rivés sur le trône, prêt à tout pour mener sa campagne en coulisser et détrôner le favori. Est-ce qu’au fur des épisodes suivants, nous verrons Harald sortir du tableau Bjorn et lui subtiliser ce qui lui appartient de droit ? À voir.

 

photoUn prochain rôle important au cours de l'épisode 6

 

En tout cas, il y en a un autre à qui cette exclusion du trône de Roi de Norvège devrait profiter et c’est bien Flatnose qui ne semble toujours pas enclin à révéler ce qui s’est passé sur l’île avec Floki. Tout ça pour dire qu’il y a assez de contexte dans cet épisode 5 pour déduire qu’un pacte s’est créé entre les deux individus et que Harald (Peter Franzén) a possiblement recruté Flatnose pour mettre Bjorn hors jeu. Après tout, son petit sourire satisfait ne serait-il pas la clef à un début de réponse ? 

À noter enfin que l’échange entre Torvi et la jeune femme amoureuse de Bjorn souligne la menace à laquelle il fait face de la part de ceux qui ne veulent pas permettre à la dynastie Lothbrok de continuer. Torvi sent que quelque chose ne va pas, et confesse sur le quai l'inconfortable vérité à laquelle les épouses Lothbrock sont confrontées. "Chaque fois qu'il revenait, il était plus loin." 

Vikings s'est installé dans un rythme structurel confortable avec ses dix demi-saisons d'épisodes, et The Key aborde joliment les arcs pour Lagertha, Bjorn et Ivar qui peuvent donner des résultats très prometteurs lors des épisodes suivants, mais qui pourraient tout aussi bien s'avérer émotionnellement décevants. Michael Hirst, le créateur de la série ne serait d'ailleurs pas à son premier coup d'essai en nous montant la mayonnaise pour finalement laisser retomber comme un soufflet son milieu de saison. 

 Un nouvel épisode chaque mercredi sur History Channel.

 

affiche

commentaires lecteurs votre commentaire !

Spoiler fin de la série
06/01/2020 à 20:53

<<< Attention Spoiler de la fin de la série >>>


A la fin la religion des vikings disparait et ils deviennent des protestant rigoristes, légèrement francophobes alors qu'on n'a quasiment aucunes relations et la Finlande tente une fourberie viking pour être considéré scandinave ^^ xd

votre commentaire