Les 10 meilleurs dessins animés nostalgiques sur Amazon Prime

La Rédaction | 17 mai 2020 - MAJ : 17/05/2020 15:16
La Rédaction | 17 mai 2020 - MAJ : 17/05/2020 15:16

Il n’y a pas que les films ou les séries pour adultes dans la vie. Qu’il soit nécessaire d’occuper une portée d’enfants affamés et hyperactif ou qu’on cherche simplement une petite bouffée nostalgique, les plateformes offrent quantité de choix en la matière.

Qu'on cause  d'éponges imbibées de LSD, de cloportes inventifs, d'aliens passablement allumés, de détective obsédés par les gros guns et les petits culottes, l'animation est un refuge sans cesse renouvelé de concepts barrés, de rêves entêtants et de vertiges narratifs bienvenus. Il nous tardait de nous y replonger, et c'est enfin chose faite.

Voici donc notre sélection des dessins animés indispensables disponibles sur Amazon Prime Video. 

Et à côté, si tu veux (re)voir 10 films d'horreur sur Amazon Prime, tu trouveras ici de quoi t'angoisser gaiement.

Pour braver l'ennui, voici une sélection spéciale de ce côté avec 10 séries cultes abritées par la plateforme.

Et parce qu'il ne faut jamais oublier les créatures abominables nées de l'alcool et du caoutchouc, on leur a réservé une petite sélection fumantes juste là. 

 

photoBienvenue au royaume des drogues dures

 

LES AVENTURES DE TINTIN

De quoi ça parle ? De Tintin voyons, ce super journaliste curieux et increvable, qui enquête sur tout et n'importe quoi à travers le monde, avec son fidèle chien Milou et ses amis.

Pourquoi les enfants aiment ? Parce que les BD de Hergé ont bercé et continuent de bercer beaucoup d'enfances. Ce concentré d'aventure, d'exotisme, de mystère, d'enquête et de petite magie est un modèle du genre, qui peut captiver les plus petits sans grande hystérie à l'écran. Au contraire, il s'agit ici de suivre une enquête, rassembler des indices, percer un mystère, autour de personnages irrésistibles qui suivent un héros lumineux.

Et pourquoi toi, tu aimes ? Même avec le recul, la série Les Aventures de Tintin (diffusée pour la première fois en 1991) reste une brillante adaptation des BD, qui résiste à l'épreuve du temps et de la mémoire. Le Lotus bleu ("Je vais vous couper la tête"), L'Oreille cassée, Le Crabe aux pinces d'or, Le Secret de la Licorne (adapté par Spielberg dans Les Aventures de Tintin : Le Secret de La Licorne), Les Sept Boules de crystal et Le Temple du soleil (dont on attend toujours l'adaptation par Peter Jackson), Coke en stock, sans oublier des épisodes plus étranges comme Vol 714 pour Sydney ou L'Etoile mystérieuse, qui a traumatisé pas mal de monde... Tintin est une mine d'or pour l'imaginaire, éternellement captivante même en ayant en tête l'intrigue.

En plus, sur Amazon Prime, il y a Tintin et le lac aux requins, le fantastique film de Raymond Leblanc sorti en 1972, à absolument revoir puisque Tintin y enquête en Syldavie face à Rastapopoulous, caché dans un laboratoire au fond d'un lac. Une pépite.

 

photoQui peut oublier ce générique ?

 

INSPECTEUR GADGET

De quoi ça parle ? Après un accident, un homme se retrouve avec un corps doté de nombreux gadgets, lesquels l'aideront à contrecarrer les plans diaboliques de l'organisation MAD, dirigée par le Docteur Gang, mais ne pourront rien contre sa stupidité galopante. 

Pourquoi les enfants aiment ? Des épisodes très rythmés et courts, une galerie de personnages attachants, qu'une nuée de gadgets tous plus absurdes les uns que les autres et des situations rocambolesques... il n'en faut pas plus pour que le premier marmot venu tombe en adoration devant ce dessin animé dont l'énergie a traversé les décennies. Et pour tout enfant qui se respecte, regarder un adulte incapable de s'en sortir sans l'aide d'une gamine malicieuse et d'un fidèle toutou a des airs de juste rétribution.

Et pourquoi toi, tu aimes ? L'âge ne faisant rien à l'affaire, il est parfaitement possible d'apprécier la série pour les exactes mêmes motifs que les plus jeunes. Mais avec l'âge, vient une conscience aiguë de la particularité de cette oeuvre étrange. En effet, Inspecteur gadget est authentiquement bizarre. Pas doucement loufoque, comme tout dessin animé qui se respecte, mais franchement zarbi. Et c'est peut-être grâce à sa genèse pas si commune. Co-production américano-franco-nippo-canadienne, c'est un patchwork curieux d'influences concurrentes.

On le sent aussi bien dans les références appuyés au film noir, au thriller parfois presque hitchcockien, mais aussi à la folie des gadgets d'un James Bond, que dans la caractérisation du méchant, elle aussi empruntée aux frasques de 007. D'où un résultat polymorphe, parfois presque inquiétant, mais toujours divertissant.

 

photoToujours se médier des grands types en imperméable

 

MARSUPILAMI

De quoi ça parle ? Dans les forêts reculées de Palombie vit un animal mystérieux. Avec sa queue qui peut atteindre huit mètres, son pelage jaune et noir, son appétit gargantuesque et son agilité légendaire, le marsupilami attise les convoitises de chasseurs en mal de reconnaissance. 

Pourquoi les enfants aiment ? C’est bien simple, le marsupilami (marsu pour les intimes) est une des plus attachantes créations de la bande-dessinée franco-belge. Son allure générale en fait instantanément un compagnon rêvé, tandis que la variété des personnages appelle autant le rire que l’identification. En effet, accompagné d’une famille haute en couleurs, il constitue un refuge imagé idéal pour pas mal de bambins.

Et pourquoi toi, tu aimes ? Il y avait un certain défi dans le fait d’adapter les aventures du marsu. Inventé par Franquin, transformé par Tome et Janry puis développé continuellement depuis, l’animal a beaucoup muté au fil des années. Mais la série que voilà a su proposer une belle synthèse de ces différents points de vue, tout en conservant toute la richesse du trait des bandes-dessinées, à laquelle s’ajoute un beau sens du mouvement. 

C’est donc une petite pépite nostalgique que nous retrouvons ici doublée d’un hommage à quelques unes des plus belles heures de la BD européenne, tout en respectant une contrainte de taille, à savoir le langage de l'animal, quasi-muet et pas franchement versé dans les alexandrins.

 

photoHouba !

 

LES ZINZINS DE L'ESPACE  

De quoi ça parle ? Des extra-terrestres coincés sur Terre après s’être écrasés en soucoupe volante emménagent dans le grenier d’une maison.  

Pourquoi les enfants aiment ? Il suffit d’observer des enfants fascinés par ces zinzins pour comprendre ce qui les attire comme des mouches devant l’écran. Se plonger dans cet univers tordu avant l’âge de raison, c’est l’occasion d’arpenter un territoire qui ne semble répondre à aucune des règles communes, enseignées et acceptées. Tout y est dissonnance, transgression et joyeuse absurdité, comme si un précis d’impertinence et de mauvais esprit avait échappé à la surveillance des adultes. 

Et pourquoi toi, tu aimes ? Pour notre plus grand bonheur ces zinzins font partie des pépites qui livrent autant de cadeaux aux jeunots qu’à leurs aînés. Tout d’abord parce que cette troupe de fous furieux obsédés par la télévision, Derrick et la malveillance à l’endroit des habitants de la maison qu’ils squattent nous renvoient forcément à quantité de situations plus ou moins avouables. 

Ensuite, le dessin animé jouit d’une direction artistique trempée dans les substances hallucinogènes, d’un doublage génial et d’un générique chanté par Iggy Pop. Autant d’éléments qui ont façonné un culte qui s’aventure dans tous les recoins de la farce méta. 

 

PhotoLSD fournit au décollage

 

CODE LYOKO

De quoi ça parle ? Quatre adolescents vivant en région parisienne découvre un super-ordinateur quantique, qui leur ouvre un passage vers un monde virtuel baptisé Lyoko, où règne une intelligence artificielle désireuse de prendre le contrôle de notre monde. 

Pourquoi les enfants aiment ? Pour de nombreux jeunes spectateurs, la série fut un premier contact foisonnant avec quelques uns des plus grands concepts de la science-fiction moderne. On y croise des super-calculateurs, un monde virtuel, des êtres artificiels, tous amenés au gré d’un récit à la fois complexe et lisible, qui a su développer une mythologie propre, riche et séduisante.  

Et pourquoi toi, tu aimes ? Pour les adultes, le dessin animé est loin de n’être qu’un divertissement régressif, l’aisance avec laquelle il jongle entre ses glorieuses influences est une leçon pour tout cinéphile amateur de SF. Qu’on se promène du côté de Matrix, ou de Neuromancer, que soient invités Terminator ou les fondations d’Asimov, l’oeuvre demeure accessible, dynamique et vivante. 

Et ce n’est pas tous les jours qu’une production française rencontre pareil succès, chez nous et à l’international, Code Lyoko ayant déclenché les passions en Espagne mais aussi aux Etats-unis, où le show a connu moult produits dérivés. Le redécouvrir aujourd’hui, c’est se souvenir de tout ce que l’Hexagone peut générer de brillant. 

 

photoUn des fleurons de l'animation française

 

MARTIN MYSTERE

De quoi ça parle ? Martin et Diana sont deux agents secrets enquêtant sur des évènements paranormaux avec le secours de Java, homme préhistorique perdu dans le temps. Ils affrontent quantité de bébêtes baveuses, et beaucoup de slime.

Pourquoi les enfants aiment ? Avez-vous déj essayé d’expliquer des concepts tels que la série B horrifique, le pulp poisseux ou la joie provoquée par l’apparition d’un monstre tout de latex vêtu à un petit enfant ? Non, et vous avez bien raison, puisqu’il suffira de le ligoter et de le mettre devant Martin Mystere pour qu’il comprenne tout cela et souhaite désormais s’en repaître. 

Et pourquoi toi, tu aimes ? Que se passe-t-il quand un studio d’animation japonais entreprend, en collaboration avec une production française, d’adapter une bande-dessinée italienne, tout en collaborant avec un studio sonore Canadien ? La réponse est simple : un festival de pop culture bien moins lisse qu’il n’en a l’air, où Evil Dead fait de gros poutous à S.O.S. Fantômes.

Bien sûr les “frissons” proposés par ce bon Martin ne risquent pas d’effrayer un adulte, mais ont toutes les chances de lui rappeler son enthousiasme de jadis quand il découvrait ses premiers comics et se frottait au fantastique sans savoir ce qui l’attendait. Pétri d’excellentes intentions et tirant une électricité esthétique admirable de sa gestation franco-nippone, le dessin animé n’est pas tant un mystère qu’une jolie réussite. 

 

photoUn trio de choc

 

TOTALLY SPIES !

De quoi ça parle ? Cette série raconte les aventures de trois amies : Alex, Clover et Sam. Etudiantes dans la vie de tous les jours, elles sont en réalité agents secrets pour le WOOHP, une organisation secrète de protection de l'humanité.

Pourquoi les enfants aiment ça ? A cause du générique qui annonce la venue des trois espionnes. Accrocheuse avec son bip du compoudrier, la musique appâte les petits en mélangeant James Bond et Drôles de dames : des gadgets à gogo, de (gentilles) intrigues amoureuses et des méchants très méchants.

Et toi, pourquoi tu aimes ? Totally Spies est un mélange de clichés et de féminisme de la première heure, avec ses trois super-nanas aux caractères bien identifiés. L'une est plutôt sportive (Alex), l'autre plutôt intelligente (Sam) et la dernière est très centrée sur les mecs (Clover, la blonde évidemment). Mais on s'aperçoit assez vite que les cartes sont rebattues et qu'un personnage peut être typé sans être stéréotypé.

Le personnage de Jerry et l'inventivité des gadgets sont des petites joies des Totally Spies, ainsi que les histoires facilement prévisibles mais dont un élément fini toujours par nous surprendre - qu'il soit visuel, humoristique ou même cucul la praline.

 

photoAlex, Clover et Sam

 

SOUTH PARK

De quoi ça parle ? La petite ville de South Park dans le Colorado est le théâtre des aventures de Cartman, Stan, Kyle et Kenny, quatre enfants qui ont un langage un peu... décalé !

Pourquoi les enfants aiment ça ? Parce que les parents leur interdisent de regarder !

Et toi, pourquoi tu aimes ? Satire sociale qui n'a jamais trouvé son pareil, South Park est LE génie de l'animé américain. Le principe narratif - montrer la société via des regards d'enfants - est tout sauf naïf et tape là où ça fait mal. Imprégnée de pop culture et de l'actualité (décadente) des States, mais aussi des grands thèmes mondiaux, la série passe au lance-flammes la condition humaine et ce, avec un humour inégalable.

Drôle, violent, potache, insolent, audacieux et lyrique quand c'est nécessaire, South Park aide à devenir moins con... ou moins intolérant avec la connerie.

 

photoNe vous fiez pas aux apparences, Cartman est un sale type !

 

OGGY ET LES CAFARDS

De quoi ça parle ? Oggy est un gros chat humanoïde doté d’un nez de clown, qui vit dans lotissement labyrinthique et doit subir les mauvais coups de trois cafards inspirés par les rockeurs des Ramones. Rien que de très banal quoi. 

Pourquoi les enfants aiment ça ? Avec son graphisme biscornu, ses gags étranges et son atmosphère parfois presque anxiogène, on ne sait pas précisément pourquoi les enfants aiment ce dessin animé. Mais les enfants étant, comme chacun sait, de super-prédateurs se nourrissant du temps et de l’âme innocene de leurs parents, il n’est pas exclu qu’ils regardent Oggy juste pour les faire flipper. 

Et toi, pourquoi tu aimes ? On ne saura jamais à quoi carburait l’immense Jean-Yves Raimbaud, décédé trop à seulement 40 ans, après avoir conçu Oggy et les Cafards mais avant la sortie du dessin animé. On lui doit aussi Les Zinzins de l’espace, dessin animé avec lequel celui-ci entretient d’étroits rapports, dans son ton, son humour, son graphisme et son amour de la folie pure. 

Impossible, même pour un adulte de ne pas se laisser absorber par ce trip graphique qui semble nous prendre par la main pour nous emmener tel Alice au pays des merveilles hallucinogènes. Fable révoltée contre la bêtise ambiante et la tristesse de la vie urbaine, le récit se veut une ode sans cesse renouvelée au chaos et au désordre, souvent irrésistible. 

 

photo Ici, tout n'est que luxe, calme et dégénérés

 

BOB L'EPONGE

De quoi ça parle ? On ne peut pas résumer Bob L’éponge. Tout au plus rappellera-t-on que la série demeure la preuve indiscutable que l’abus de substances psychédéliques extrêmement toxiques ne freine pas la créativité. 

Pourquoi les enfants aiment ça ? De persistantes rumeurs prétendent que le dessin animé inventé par l’ex-biologiste marin Stephen Hillenburg a été créé pour repérer les marmots hyperactifs, hyper-imaginatifs et portés sur le chaos cosmique. À Ecran Large, on est d’avis que c’est sans doute exact. 

Et toi, pourquoi tu aimes ? Ce n’est pas par hasard que le dessin animé est devenu le plus grand succès de la chaîne Nickelodeon, puis une franchise à elle-seule, à travers quantité de produits dérivés puis d’adaptations en long-métrage. Source d’un véritable culte, les aventures de Bob constituent un inépuisable vivier de délires. 

Et c’est peut-être là le véritable miracle de ce dessin animé. Au départ trip bourré de références et de concepts métas, il est rapidement parvenu à engendrer son propre univers et une mythologie totalement unique, qui transcende absolument tous les genres et tous âges. Plus que toute autre œuvre évoquée dans ce dossier, il s’agit sans doute de la création qui se prête le plus aux découvertes transgénérationnelles et aux revisionnages, signe de l’hospitalité de sa folie douce.

 

photoComment peut-on vivre sans coudes ?

commentaires

TheWatcher95
19/05/2020 à 22:06

Personnes ne se souvient des "Frères Jules,chien et de vie" ? Sacré dessin animé des années 2000 !! Une belle claque irrévérencieuse pour ma part !! Je crois que c'était diffusé sur Cana J à l'époque.
Je me demande si c'était une série 100% française.
J'ai beau chercher partout sur les internet mais aucune trace, ni même de dvd :(:(

Gemini
18/05/2020 à 07:55

Inspecteur Gadget et Tintin dans cette liste. La qualité du reste est à jeter.

votre commentaire