The Walking Dead : Andrew Lincoln regrette la mort d'un personnage important

Mise à jour : 07/11/2018 10:09 - Créé : 7 novembre 2018 - Christophe Foltzer
Photo The Walking Dead
128 réactions

Dans la vie, nous avons tous à un moment donné de notre parcours au moins une histoire compliquée. Une que l'on sait condamnée par le temps mais que l'on n'arrive pas à terminer parce qu'elle nous apporte des choses mal définies. Pour nous, c'est The Walking Dead.

Et chaque lundi, on a une boule d'angoisse. On se dit que cette fois, ce sera la bonne, qu'on va lui dire au revoir, qu'on va la laisser dans sa misère sans se retourner, mais non, on y revient encore et encore. On n'ira pas jusqu'à parler de dépendance affective, mais pas loin. Il n'empêche que l'on parle beaucoup de The Walking Dead en ce moment et c'est tout à fait normal puisqu'il vient de s'y passer un truc super important.

Andrew Lincoln, alias Rick Grimes, alias le héros de la série, est parti dimanche dans la nuit. Pas forcément comme on l'aurait souhaité mais au moins, pour une fois, le show a pris un risque. Mesuré ceci dit puisque l'on sait déjà que le comédien reprendra son rôle dans trois téléfilms actuellement en développement chez AMC. Et depuis qu'il est parti, il est partout, assurant le job et la transition, nous rappelant les meilleurs moments de la série et se confiant enfin sur son ressenti concernant certains passages.

 

Photo Steven YeunGlenn avant.

 

Comme la mort de Glenn et d'Abraham par exemple, au début de la saison 7, qui avait été un véritable événement. Ah oui, c'était un peu la folie à l'époque, quand on ignorait encore l'identité des victimes de Lucille, qu'AMC faisait monter la sauce et que tout le monde s'est retrouvé le même soir pour voir qui avait raison et qui allait y passer.

Un moment qui a d'ailleurs choqué pas mal de monde parce que bon, il était super gorasse quand même, et qui avait même été reproché à la chaine par la suite. Et Andrew Lincoln est plutôt d'accord avec le backlash de l'époque parce que, comme il vient de le confier au micro du New York Times, il pense lui aussi qu'ils étaient allés trop loin :

"Je regrette la façon dont ça s'est passé. Jusque là nous avions été capable de terrifier les gens pour 100 ans sans pour autant montrer un oeil crevé. Quand ça arrive, ça affaiblit en fait ce que nous essayons de faire, ce qui pour moi est un drame familial situé en enfer. On n'est pas dans une série B ultra gore."

 

Photo , Steven YeunGlenn pendant.

 

Donc à tous ceux qui se demandaient pourquoi The Walking Dead était décevant depuis le départ de Frank Darabont, ou pourquoi c'était très léger pour une série de zombies, vous avez enfin l'explication. Et histoire d'y aller à fond, Lincoln avoue également que les choses auraient pu être faite de manière fort différente, plus correcte.

"Je ne discrédite pas la scène. Cela fait partie des frissons procurés par la série. Mais quand nous traitons de la perte de quelqu'un - surtout dans une mort très brutale causée par un humain - je pense qu'il est juste question de goût. Selon moi, il aurait été bien plus perturbant que la caméra reste sur Maggie. Et c'est peut-être ce genre de choses que je veux mettre en scène, parce que je veux faire ce que j'ai réalisé dans ma tête."

Comme Lincoln est également prévu pour réaliser de futurs épisodes, on peut donc se dire que les grands moments sanglants de Walking Dead sont peut-être derrière nous.

 

Photo , Steven YeunGlenn après.

commentaires

Cuttyflam 08/11/2018 à 18:54

Le dernier bon épisode de the walking dead. ça annoncé du lourd, mais en fait ce fut la déchéance.

Stridy 07/11/2018 à 14:20

C'est une série de merde. Pas besoin d'épiloguer sur un point particulier.

KibuK 07/11/2018 à 14:01

un drame familial situé en enfer ??
Je comprends mieux comment ils en sont arrivés là.

@Ecran Large
Attention avec les images gores sans avertissement !
Votre site est tout public et n'importe quel bambin peut cliquer sur ce genre d'images dégueux.
Je dis ça...

gripsou 07/11/2018 à 12:53

@andarioch

Je ne suis pas du tout d'accord.
Enfin un personnage allait avoir une mort marquante (pour ceux qui avaient lu les comics). Il fallait clairement marquer le coup.

Du drame, il y en a suffisamment dans TWD. L'épisode en question était l'un des meilleurs de la série. La scène était réussite. Je ne suis pas un friand de gore, et la série n'en propose pas tant que ça.

Andarioch 07/11/2018 à 11:14

1 il ne dénigre pas le gore de façon générale mais dans ce cas là
2 le gore ne sert pas forcement l'intérêt dramatique. les scène les plus flippantes des dents de la mer sont celles qui suggèrent plus qu'elles ne montrent
Concernant cette scène, on était plus à se dire "beurk, c dégueu" que "pauvre Glenn". ce qui ressemble à un échec pour moi.
Son raisonnement n'est donc pas idiot

gripsou 07/11/2018 à 10:26

Déjà qu'ils ont nous fait un cliff de chient en ne dévoilant que la saison d'après l'identité de la victime, mais selon Andrew, il aurait fallu "censurer" Il les a lu les comics ?

C'est quand même une série d'horreur. Il faut donner au public un peu de gore, et pas tout miser sur le drame. J'ai pas hâte de le voir à la réalisation.

votre commentaire