France Télévisions signe un accord historique pour lutter contre Netflix

Christophe Foltzer | 13 janvier 2019 - MAJ : 13/01/2019 15:22
Christophe Foltzer | 13 janvier 2019 - MAJ : 13/01/2019 15:22
photo
1102

Depuis que Netflix est arrivé en France, l'ambiance à énormément changé dans la production française. Au point de faire flipper les chaines de télé. Et la contre-attaque de France Télévisions est particulièrement violente.

C'est vrai que l'arrivée du network américain a bousculé nos habitudes. De spectateurs déjà puisque nous avons découvert une offre infinie ainsi que le piège du binge-watching qui nous colle devant notre écran tout le week-end au détriment de nos autres activités. Mais son arrivée, et son succès, ont surtout donné un gros coup de pied dans la production française.

 

photo, Jean Dujardin, Camille CottinDix pour cent, LA série française du moment

 

En effet, après 30 ans passées à se bouffer du Navarro, du Julie Lescaut  ou de la saga de l'été pour ménagères, les producteurs et les auteurs ont vu dans ce concurrent un espace de liberté inédit. Là où les télés françaises faisaient encore leurs frileuses, Netflix n'imposait pas vraiment de limite, permettant enfin de faire de vraies séries comme on le désirait depuis si longtemps. Bon, les premiers résultats ne sont pas vraiment convaincants, qu'il s'agisse de Marseille ou de Plan Cœur, mais la voie est ouverte.

Ce qui pose par contre problème aux télés, c'est que Netflix diffuse certaines séries françaises, Dix pour cent en tête, après leur diffusion traditionnelle, ce qui impacte clairement les chaines qui en sont à l'origine. Bref, pour les médias classiques, Netflix est la personne à abattre et France Télévisions vient de signer, le 11 janvier dernier, un accord historique avec les producteurs de notre pays. Ainsi, l'accord stipule que les productions françaises que le groupe a aidé à financer à partir du 1er janvier 2019 à hauteur de 65% ne pourront plus se retrouver sur des plateformes étrangères avant un ou deux an après leur diffusion initiale.

 

Marseille NetflixMarseille

 

Cela fait écho évidemment à Dix Pour Cent, dont la saison 3 s'était retrouvée sur Netflix quelques jours après sa diffusion sur France 2, handicapant le service de streaming mis en place par le groupe qui n'avait pu le proposer que durant sept jours avant qu'il ne se retrouve sur la plate-forme.

Si cela ne signifie pas forcément que les séries françaises déjà disponibles sur Netflix seront retirées du catalogue, l'intention est claire et double : d'un côté la survie des chaines classiques en matière de fiction originale, avec l'obligation implicite de se caler sur les nouvelles attentes du public, mais d'un autre côté, il y a évidemment le grand projet de France Télévisions, TF1 et M6, la plateforme Salto, qui devrait regrouper leurs créations et devenir un concurrent de Netflix, dont la date de mise en service n'est pas encore précisée. On lui souhaite bien du courage.

 

photoPlan Coeur

commentaires

Simon Riaux - Rédaction
14/01/2019 à 12:28

@Tousen

Netflix n'est pas "en retard", il respecte la législation des pays où il est présent, et en l'occurrence la chronologie des médias française.
Canal Plus n'a pas grand chose à voir avec la question.

Tousen
14/01/2019 à 12:23

bien dit @Goa13 xD
en plus, le netflix france est en retard par rapport aux autres pays (à cause de Canal +).
Au lieu de se remettre en question, les chaînes publiquescontinuent depuis 30 ans les mêmes programmes bidons. je préfère même 6ter.

Greg
14/01/2019 à 01:10

J'adore les gens qui prennent pour exemple Plus belle la vie ou Joséphine ange gardien, pour taper sur la production de séries françaises. Vous pensez vraiment que les USA et Netflix ne produisent que des séries du calibre de Game of Thrones ou Stranger Things ???
Si vous saviez...

nyny87
13/01/2019 à 20:55

j ose esperer que salto ne sera pas payant en plus des 11e/mois de taxe audovisuelle imposée?

Grimme
13/01/2019 à 20:35

Non mais vous êtes ridicule avec Netflix on découvre des films et des séries que nous ne verrons jamais passé à la télé française qui propose 75% excréments !

Brucetheshark
13/01/2019 à 19:16

@Lola

Sinon les séries française, c'est aussi Dix pour cent, Le bureau des légendes ou Mafiosa, mais bon, c'est plus simple de se plaindre ou de se moquer

fedor85
13/01/2019 à 18:59

Bienfait: je comprend ton ressentie et le partage totalement. Mais tu a tort sur une chose, ils ne sont pas en danger. Pour qu'ils soient en danger il faudrait qu'ils soient dépendant de leurs travail. Dépendant de leurs talent. Ce qui n'est pas le cas. Le cinéma Français d'aujourd'hui ne vaut rien, mais 300 films sont financé, succès ou non. Les série même chose. Tout va bien pour eux, ils font les rebeles histoire de ... mais se sont des poupée de chiffon.

Bienfait
13/01/2019 à 18:34

Qu'ils crèvent, exception culturelle française de merde. Les TV, les maisons de disques, les grand médias, tout le monde est en danger maintenant, fini la scène du directeur de programme indéboulonnable, le cul profond dans son fauteuil qui n'est passionné que par son bateau qui mouille à larochelle, ses soirées du festival de cannes et sa collection de cigares, jugeant une idée originale, décidant à la place du public, et maintenant des potes et leurs idées de merde, chaque année. Oui messieurs vous êtes en danger, et vous crèverez (ceci dit ça va le pactole déjà engrangé est déjà pas mal). Abandonnez ce combat, vous êtes morts... tous.

Lola
13/01/2019 à 18:19

Sans oublier l'apothéose la télé realite comme l amour est dans le pres ét les marseillais lol

Lola
13/01/2019 à 18:17

Mdr Ç est vrai que les series françaises passant à tele Francaise sont des Çhef d'œuvre de plus belle la vie à Josephine ange gardien en passant par section de recherche euh hein vive Netflix quoi

Plus

votre commentaire