The Haunting of Bly Manor s'annonce encore plus flippant qu'Haunting of Hill House

Christophe Foltzer | 13 août 2019 - MAJ : 13/08/2019 13:05
Christophe Foltzer | 13 août 2019 - MAJ : 13/08/2019 13:05

commentaires

Ankytos
14/08/2019 à 10:03

@Tonto
Ok, je comprends. Je n'ai pas le même point de vue car je trouve la série plutôt bien (pas la folie mais bien quand même). De même, je ne m'inquiète pas si je n'ai pas peur durant un film/une série d'épouvante, j'ai rarement ce sentiment (lorsque cela arrive, c'est la fête). Question de sensibilité perso. Je suis satisfait déjà si il y a une bonne ambiance et il m'a semblé que c'était le cas pour cette série. Même si j'ai été déçu par la fin bien trop gentille.
@detz
Les Autres ? L'histoire est pourtant très différente du tour d'écrou, non ? J'aime bien ce film par ailleurs :)

detz
14/08/2019 à 08:50

@Tonto, @Ankytos

Pas si lointain....Les Autres.

prof west
14/08/2019 à 07:31

Haunting of Hill House n'avait rien mais vraiment rien de flippant juste une blague cette série ennuyeuse

Tonto
13/08/2019 à 20:02

@Richter & Ankytos
Ah non, mais je ne critique pas en soi l'usage de la psychologie, au contraire ! Le problème, c'est que l'aspect psychologique de la saison 1 s'appuie sur un amas de clichés qu'on a déjà vu mille fois ailleurs, donc l'efficacité en prend un coup.
Si j'insiste sur la flippe, c'est parce que M. Foltzer sous-entend plusieurs fois dans l'article que la saison 1 était déjà ultra-flippante. Perso, j'ai pas trouvé (mais c'est juste un avis personnel, qui ne vaut pas plus que le sien).
Réussir à conjuguer une psychologie intelligemment utilisée et une bonne dose d'effroi serait un beau tour de force que, pour l'instant, cette série n'a pas réussi à effectuer.

En revanche, j'adore La Maison du diable de Robert Wise et Les Innocents de Jack Clayton, qui sont pour moi des chefs-d'oeuvre du cinéma fantastique, et qui ont su justement établir ce tour de force. Voir la série marcher sur leurs brisées m'intrigue autant que ça me fait (très) peur. Parce que pour espérer égaler voire dépasser Les Innocents, il en faut quand même une sacrée paire !!!

Ankytos
13/08/2019 à 18:09

@Tonto & detz
Désolé mais, en toute logique, la saison 2 devrait ègalement relever pas mal de la psychologie s'ils respectent l'ambiance et l'histoire du livre. Une adaptation cinématographique l"avait bien fait (Les innocents, film assez vieux maintenant en noir et blanc. Je ne sais pas s'il y en a eu d'autres. C'est probable puisque le livre est un classique).

detz
13/08/2019 à 16:09

Pareil que Tonto, j'ai presque envie de dire qu'il a enlever les mots de mon clavier

LeManch
13/08/2019 à 15:06

@ Richter, je dirai même plus que l'aspect psychologie vient renforcer le sentiment de peur qu'on a devant cette superbe série. Du jump scare comme dans les films de Wan, ça fait juste flipper sur le moment. Ce que parvient à faire cette série s'est nous hanter bien après le visionnage par la dimension tragique de certains de ses personnages. Cette épisode V ''the woman with the broken neck''.. J'en ai encore des frissons.

Richter
13/08/2019 à 13:24

@Tonto En même temps, l'essence du roman est plus sur la psychologie des personnages que la flippe en elle même. Si tu veux vraiment de la flippe pure ce n'est clairement pas sur cette œuvre qu'il faut te diriger.

Ssird
13/08/2019 à 12:55

Cadeau SR
"Série préféréE de 2018"

Tonto
13/08/2019 à 11:43

En même temps, ça doit pas être si dur que ça, de faire plus flipper que la 1re saison, hein... Perso, Conjuring m'a plus foutu les boules que cette série, effectivement assez réussie, mais qui s'attardait beaucoup trop sur le drame familial déjà rebattu mille fois au détriment d'un effroi cantonné à quelques scènes, certes effrayantes mais trop rares. Du coup, le rythme était quand même vachement lent, et dans ce cas présent, trop lent.
Si la saison 2 réussit à diminuer le pathos pour se concentrer davantage sur la flippe, peut-être que là, ça donnera quelque chose de vraiment bon.

Plus

votre commentaire