Les nouveautés films et séries à voir sur Netflix ce week-end

La Rédaction | 25 octobre 2019 - MAJ : 05/11/2019 21:49
La Rédaction | 25 octobre 2019 - MAJ : 05/11/2019 21:49

Netflix balance à tout va nombre de films et séries dans son catalogue chaque semaine, sans qu'on les remarque ou que la plateforme ne l'annonce officiellement. Chaque fin de semaine, Ecran Large reviendra donc sur quelques nouveautés ajoutées par Netflix dans son catalogue, films et séries confondus, originaux ou pas, dans une liste non exhaustive.

Alors, quels sont les films et les séries à ne pas manquer ce week-end sur la plateforme de streaming ?

 

Logo Netflix

 

BOJACK HORSEMAN SAISON 6 PARTIE 1

Ça parle de quoi ? Suite et presque fin des aventures de BoJack, star de TV has been, qui tente de trouver un sens à sa vie.

Pourquoi il faut le regarder ? Après un démarrage tout doux, installé dans un univers drôle et étrange, la série de Raphael Bob-Waksberg s'est peu à peu imposée comme une œuvre fascinante, d'une richesse visuelle et thématique impressionnante. D'épisodes cultes en grands spleensBoJack Horseman a tracé sa route, unique en son genre, et la destination finale est là.

La sixième et dernière saison commence avec 8 épisodes, avant une ultime salve le 31 janvier. 16 épisodes pour clore l'aventure, avec beaucoup de curiosité et d'attente.

 

LA MORSURE DU CROTALE

Ça parle de quoi ? Afin de sauver la vie de sa petite fille, mordue par un crotale, une mère célibataire accepte l'aide d'une mystérieuse et inconnue femme. La jeune mère va découvrir que cette main tendue n'est pas sans condition. En effet, elle va devoir prendre la vie d'un étranger dans la ville de Tulia au Texas.

Pourquoi il faut le regarder ? Enfin, un film qui révèle la vérité nue sur les morsures de crotale : ça fait très mal, et après, on passe un très mauvais moment. Dans la vie réelle de la réalité véritable, ce mauvais moment ne dure jamais bien longtemps, parce que votre organisme a tôt fait de capituler et de vous laisser agoniser au bord de la route, saisi de convulsion, la bave aux lèvres, sous les yeux révulsés de vos enfants, soudain inquiet de la concrétude de leur héritage.

Mais au cinéma, c’est pire, comme le découvre Carmen Ejogo, qui se retrouve avec une dette d’une nature un peu particulière, après que son enfant ait été sauvée d’une morsure létale. Vous l’aurez compris, il est question de pacte faustien et tout le tralala, sous le soleil des États-Unis. Et comme c’est Carmen Ejogo qui s’y colle, ça ne saurait être déplaisant.

Notre critique du film

 

 

DOLEMITE IS MY NAME

Ça parle de quoi ? Quand Hollywood l'a écarté dans les années 1970, le talentueux Rudy Ray Moore décide de se produire ses propres œuvres, dont le célèbre film de blaxpoitation "Dolemite".

Pourquoi il faut le regarder ? Après d’innombrables propositions mégalo et auto-caricatures décevantes, maquillages grossiers ou comédies faiblardes, on n’espérait même plus un retour en bonne et due forme d’Eddie Murphy. On avait bien tort, tant l’artiste a pris son monde par surprise avec ce biopic d’une icône de la blaxploitation, qui propose en outre un commentaire touchant sur le rapport du comédien à sa carrière.

Il interprète ici Rudy Ray Moore, l’homme qui à force de travail et d’abnégation devint Dolemite, héros légendaire du grand écran, symbole de révolte filmique et d’émancipation pour la population afro-américaine. À travers le portrait de ce type gentiment allumé, résolu jusqu’à l’obsession, Murphy nous parle aussi un peu de lui, de son rapport au métier d’acteur et à la gloire, tout en rendant hommage à un autre à un comédien qui l’a forcément inspiré.

 

affiche finale

 

DAYBREAK SAISON 1

Ça parle de quoi ? Dans une ville post-apocalyptique, Glendale, Josh, un lycéen de 17 ans part à la recherche de sa petite amie disparue, Sam. Il est rejoint par un groupe de marginaux délinquants. Josh et ses acolytes tentent de rester en vie en se confrontant à des gangs de Ghoulies, des zombies.

Pourquoi il faut la regarder ? A priori, il n'y a pas beaucoup de raisons de regarder Daybreak, qui présageait d'un mash-up peu inspiré de Bienvenue à Zombieland et Mad Max : Fury Road. A posteriori, la série de Brad Peyton et  Aron Eli Coleite propose un univers bien à lui, jonglant entre de multiples concepts au fil de ses épisodes pour éviter de tomber dans la redite et s'affranchir de plusieurs clichés.

Certes, la série contient quelques maladresses et frise la surenchère régulièrement (l’overdose n'est pas loin), mais avec son casting très soudé et complice, la série est finalement assez surprenante dans son ensemble. On en reparlera bientôt.

 

Photo"S'ils disent de la merde sur Daybreak, envoie leur une flèche dans les fesses..."

  

ET AUSSI...

La Méthode Kominsky saison 2, Willy 1er, Trolls...

 

RETROUVEZ LE RECAP COMPLET DES NOUVEAUTÉS NETFLIX CHAQUE SEMAINE ICI.

 

Affiche

commentaires

Reuh!
27/10/2019 à 01:42

En train de bringer Daybreak. Déjà l’épisode 6 de fini.
C’est fun, drôle, la narration est originale et complètement barrée bref c’est bien foutu avec des moments plus grave et touchant. Que demander de plus?
Un casting excellent avec des personnages certes clichés aux séries ado américaines mais bien écrit et d’excellentes punch lines (qu’on doit surtout au personnage d’Angelica, l’actrice est génial).
Perso vous l’aurez compris je suis déjà fan.
J’espère que la fin de saison (que 10 episodes) sera tout aussi déjantée et prometteuse pour l’avenir de la série.
Une vraie bonne surprise.

Dick-Laurent
27/10/2019 à 00:50

Bande d'ingrats. Si vous n'aimez pas, n'en parlez pas. Et n'essayez pas d'en dégoûter les autres. Vous faites une généralité de quelques productions en deçà chez Netflix. Qui produit pour ses abonnés ce qui se fait de mieux en terme de séries depuis bien longtemps.
Vous préfériez la "Cinq"?
Je ne vais pas citer toutes les excellentes séries pondues par Netflix depuis sa création mais elles sont légion.
Bref, je ne vois pas bien l'intérêt de ce genre de "com" sans fondement, sans consistance, à coups de maigres arguments remplis de mauvaise foie.
Sûrement un besoin d'exister.

Flash
26/10/2019 à 11:41

J'ai regardé le premier épisode de Daybreak, c'est ultra référencé, mais j'ai envie de voir la suite.

LaGaffe
26/10/2019 à 07:46

"Dans la vie réelle de la réalité véritable, ce mauvais moment ne dure jamais bien longtemps, parce que votre organisme a tôt fait de capituler et de vous laisser agoniser au bord de la route, saisi de convulsion, la bave aux lèvres, sous les yeux révulsés de vos enfants, soudain inquiet de la concrétude de leur héritage"
Héhéhé! A défaut d'avoir emballé votre intérêt cinématographique, ce film aura au moins eu le mérite d'emballé votre verve littéraire! Entre Monsieur Riaux et vous, c'est juste un plaisir à lire!
Décidément, Netflix a bien du mal à se faire une bibliothèque cohérente et de qualité!

MystereK
25/10/2019 à 22:35

Si vous en avez mare de Netflix, pourquoi perdre vore temps sur cette News ? Allez sur youporn au moins il y aura de quoi prendre votre pied.

Marre de Netflix
25/10/2019 à 20:24

Vivement Disney plus c est moi qui vous le dit

votre commentaire