Westworld saison 4 : un gros retour et la fin déjà teasés

La Rédaction | 5 mai 2020
La Rédaction | 5 mai 2020

Jonathan Nolan, co-créateur de la série, parle sans trop en dire du futur de Westworld.

ATTENTION SPOILERS SUR LA SAISON 3

La saison 3 de Westworld aura été celle d'une totale renaissance et réinvention. Ayant ouvert en grand les portes du monde réel à la fin de la saison 2, la série HBO a exploré le monde dans cette troisième saison, et particulièrement un Los Angeles futuriste, autour d'une révolution initiée par Dolores pour réveiller les consciences et libérer les humains.

Peu importe ce qu'on pense de cette saison et notamment son dernier épisode (notre avis très mitigé est à retrouver par ici), Westworld n'a pas froid aux yeux, et des choses devraient profondément changer. A commencer par Dolores, l'héroïne incarnée par Evan Rachel Wood, visiblement détruite.

Interrogé par Variety, le co-créateur Jonathan Nolan a donné quelques indices sur la saison 4, encore mystérieuse, mais bel et bien commandée par HBO.

 

photo, Evan Rachel WoodAmène-moi un contrat pour la saison 4 et vite

 

Question inévitable donc : Evan Rachel Wood est-elle définitivement hors jeu ?

"Putain j'espère que non. Laissez-moi être clair : Dolores n'est plus. On ne discute pas encore publiquement de la direction que la série va prendre, mais ce qui est amusant, c'est que dès le départ, Lisa et moi voulions créer une série qui se réinvente constamment, qui pourrait être une nouvelle série à chaque saison. Je pense que c'est important de marquer un coup avec Dolores, dans une série où la mort n'est pas permanente - ce sont des robots, après tout. Cette version du personnage n'est plus. Nous aimons Evan Rachel Wood et nous n'avons pas commencé à publiquement parler de ce à quoi va ressembler la série. Mais ce sera très différent."

Autre question inévitable : la suite sera-t-elle centrée sur Maeve (Thandie Newton), Caleb (Aaron Paul) et Charlotte (Tessa Thompson), au cœur des dernières scènes de la saison 3 ? Les deux premiers sont réunis face à un monde bouleversé, tandis que l'ex-employée Delos habitée par un semblant d'esprit de Dolores crée visiblement une armée de robots.

"Je ne ferais aucune hypothèse sur ça. Nous sommes très chanceux. Nous avons l'un des castings les plus talentueux de la télévision. Et une partie du plaisir depuis le début vient du fait qu'un acteur peut jouer plusieurs rôles, et que l'histoire évolue - dans les genres, les temporalités. (...) C'est un casting fantastique, et leur offrir à tous quelque chose de très stimulant fait aussi partie du plaisir. Donc je pense qu'on peut s'attendre à retrouver certains ou beaucoup de ces visages dans des circonstances très différentes, et dans des relations très différentes."

 

photo, Thandie NewtonTant que je cours pas encore une fois après ma fille

 

Enfin, Nolan et la co-créatrice Lisa Joy calment le jeu sur la rumeur d'un plan sur 6 saisons, qui aurait été validé par HBO. Il déclare à Variety :

"Lisa et moi n'avons jamais vraiment parlé d'un nombre de saisons. James Marsden a parlé de cinq saisons pendant la pause sur la saison 1, et récemment il y a eu des rumeurs d'accords et d'autres choses. Mais nous n'avons jamais parlé ouvertement du nombre de saisons que nous imaginons, parce que ce serait stupide. Les choses, les circonstances, changent. Je pense que lorsque nous nous sommes lancés dans la série, nous n'avions pas réalisé à quel point ça allait être difficile - combien d'années allaient prendre chaque saison. Donc nous n'avons jamais véritablement parlé d'un plan sur un nombre de saisons, et je pense que quand nous avons établi un plan, il n'était pas construit sur un nombre spécifique de saisons. C'était un début, un milieu, et une fin.

(...) On avance vers la fin, mais tout n'est pas encore défini. A ce stade, une partie du travail consiste à regarder l'histoire qu'il reste à raconter. C'est deux impulsions, l'une contre l'autre. D'un côté, on n'a pas envie de quitter des gens aussi talenteux et cool que cette équipe. (...) De l'autre, on ne veut pas abuser. Quand on a une histoire à raconter, on ne veut pas la terminer en laissant l'impression qu'on a abusé sur la longueur. Donc il faut équilibrer ces deux choses."

 

photo, Ed HarrisAucun mot sur l'homme en noir, dont le retour tordu est annoncé

 

La porte est donc ouverte pour un retour d'Evan Rachel Wood, mais pas de Dolores. Sachant que tout corps peut être recréé dans cet univers, et que Charlotte a pris le relais d'architecte des hôtes comme vu dans la scène post-générique, l'option n'est pas difficile à imaginer. Même si le retour de ce visage devrait être à la hauteur, et pas juste un clin d'œil aux fans.

Aucun mot sur la date de la saison 4, mais le duo Nolan-Joy rappelle à quel point la production est lourde. Le tournage de la saison 1 avait d'ailleurs été interrompu pour peaufiner les derniers scénarios. L'attente entre chaque saison est plus longue que la normale : fin 2016 pour la première, printemps 2018 pour la deuxième, et printemps 2020 pour la troisième. De toute évidence, Westworld ne reviendra donc pas avant début 2022.

 

photo

commentaires

Grasdubid
26/07/2020 à 14:22

La saison 3 n'était pas bonne.
Intrigue expédiées en moins d'un épisodes.
Twists et retournements de situations allez tirés par les cheveux qui arrivent comme par hasard pile poil au moment ou il le faut.
Dans la S1 on nous avait laissé le temps de découvrir l'univers du parc, de comprendre quiproquos après quiproquos ce qu'il en était mais également ce qui était en train de se passer.
Dans la S3, le monde que l'on découvre est expédié a vitesse grand V. A peine commence t'on a comprendre les intrications en place qu'on est déjà en train de les résoudre pour passer a autre chose.
Le rythme est accéléré, les explications bâclées et expédiées.
Et tout ça pour ça?
Minority Report en 2003 avait fait bien mieux en 2h30 de film... (car au final c'est pour ainsi dire la même intrigue, juste avec les robots de de Westworld qui viennent se mettre la dedans).
Certains personnages sont complètement laissés de coté (Bernard, William, Stubbs...) alors qu'il avait de quoi faire avec eux (mais sont juste teasé a la fin de la saison pour leur retour sur la scene principale dans la S4 après avoir été foutus au placard...
D'autres sont réintroduits sans qu'on comprenne trop pourquoi, si ce n'est réactiver la nostalgie du spectateur tant leur venue dans le show n'a pas de consistance ou est creuse (Simon, Clementine, Lawrence, Hector, Musashi)
Dolores et Maeve ont été completement revues au point qu'elles sont méconnaissables. Maeve est stupide et ses retournements d'objectifs et d'identité n'ont aucun sens. Dolores elle passe de l'ange exterminateur qu'elle était destinée a devenir a la fin de la S2 a celui de l'ange redemptrice dans une évolution faite a l'arrache qui n'a aucune consistance avec le build up du personnage dans les deux précedentes saisons: comment Dolores qui nous a été ouvertement présentée comme la Nemesis de l'humanité (elle massacre sans pitié tous les humains dans le parc sans se soucier de ce qu'ils y ont fait) devient la gentille de la série venue délivrer les humains de Big Brother?
Et le tout juste pour se faire confronter les deux héroines
Caleb c'est juste le héros de la série XIII en plus psychologiquement fragile.
Et puis pour cette saison les auteurs ont tellement voulu insister sur un message pro feministe d'une subtilité digne d'un éléphant dans un magasin de cristal que ça en devient grotesque.
Autant les deux précédentes saisons nous avaient construit deux héroines (Dolores et Maeve) qui partaient d'archétypes purement féminins (la fille de ferme qui s'occupe de son père malade et est secrètement amoureuse d'un cowboy solitaire et de l'autre la prostituée qui tente de se faire suffisamment d'argent pour changer de vie) pour peu a peu se transformer en guerrières renversant la situation sous le coup d'événements bien mis en place. Autant cette saison aura été là pour dire en sous entendu "Hé, vous avez vus comme les femmes sont tellement plus puissantes que les hommes?"
Tous les robots qui agissent violemment ou qui sont au cœur de l'action dans cette saison sont sans exception des femmes dans cette saison (Dolores et Maeve, mais c'est normal car elles ont été baties ainsi, mais surtout tous les autres: Hale, Clementine, Hanaryo... Tandis que les robots males ne font vraiment pas grand chose, lorsqu'ils ne sont pas ridicules, dans cette saison contrairement aux deux précédentes). Le message est tellement peu subtile et vulgaire dans sa façon d'être que ça en a aucun intérêt...
Ce détail mis a part, cette saison reste malgré tout plus que fade, avec un niveau d'écriture baclé, qui tente de mettre en place de la complexité pour aussitot la simplifier derrière avec des facilités de retournements de situation...

Je ne suis absolument pas convaincu que la série peut rebondir avec la saison 4, elle s'est trop dispersée depuis la fin de la saison 2, elle a perdue une large partie de son identité (on est plus du tout centré sur le parc mais on se balade dans le monde a affronter Big Brother) et je vois mal comment elle pourrait recadrer tout ça et en quoi les personnages qu'il reste on quoi que ce soit d’intéressant à nous raconter au vu de la fin de la S3: ils vont juste nous ressortir une Dolores bis telle qu'on nous l'avait laissée a la fin de la S2 sous les traits de Hale, le robot de William sera son nouveau Teddy et Bernard va devoir trouver comment les arrêter...

Non franchement, je ne suis plus du tout hypé par cette série.

Nombriliste
23/05/2020 à 22:53

Je pênse surtout que CHFAB devrait arrêté de regarder la série et laisser ceux qui savent l'apprécier. La 3è saison peut surprendre vu les 2 premières, mais j'y ai pris bcp de plaisir.

M
21/05/2020 à 12:28

Personnellement, j'adore cette série, même si la S3 n'est globalement pas au niveau des deux premières saisons, pour les nombreuses raisons déjà évoquées. Je vous invite à découvrir ce documentaire Arte : pour moi, Westworld est une mise en abîme des possibilités en matière d'IA... À vous de voir...

https://www.arte.tv/fr/videos/081590-000-A/ihuman-l-intelligence-artificielle-et-nous/

Damyan33
11/05/2020 à 18:26

bonjour aux fans, je viens de finir la S3 (US+24, bien!)
pour Dolores, elle pas forcément détruite, comme l'ont dit les co-auteurs, Dolores est un robot, mais ils sont plus que ça, ils sont des programmes aussi, raison pour laquelle elle se "delete" par Heroboam,.. Donc, elle a planqué les clefs dans "Bernard/Arnorld" car elle avait surement prévu de se faire choper (elle le dit : "je ne me faisais pas confiance.
Donc pourquoi Dolores, n'aurait elle pas caché, un backup d'elle même avec la clef???qui du coup, la ferait revenir avec ses seuls souvenirs à la fin de la S2, lorsqu'elle prend la forme de Charlotte Hale,et qu'elle place le logiciel dans la perle de Bernard puis ensuite s'échapper? C'est pas impossible ça !!

Marc
10/05/2020 à 19:25

Déjà la fin de cette saison 3 est géniale. Dans un article j'ai lu qu'on a pas fini avec Dolores l'actrice Evan Rachel Wood declare qu'elle serait encore partie de la saison 4 . A la fin de l'épisode je suis resté sans voix . La saison 4 annonce une guerre des Hôtes et des humains. Réponse dans un future proche

STban
10/05/2020 à 18:49

Espérons que cette fois les scénaristes utiliseront un peu plus qu’un post it pour écrire l’intrigue... parce qu’après 2 saisons brillantes (surtout la 01), la saison 3 est lamentable. Tant par le scénario que par la mise en scène qui comble les vides par des artifices

The
07/05/2020 à 01:02

A la saison 2 et non à la 3 pardon pour l erreur

The
07/05/2020 à 01:01

Pour ma part concernant la saison 4 elle fera référence à la 3 car lorsque Bernard découvre la clé ç est le même portail de la ou sont les âmes hôtes cela expliquerait bien des choses et le probable retour de Dolores

CHFAB
06/05/2020 à 20:44

Cette fin de saison confirme à quel point Westworld est une série totalement creuse, menée par des scénaristes plus préoccupés à paraître malins qu'à l'être véritablement, et dont le propos unique consiste à faire durer pour des saisons à venir. Personnages dessinés à la truelle, arcs narratifs proches d'un jet de noyau d'olive, dialogues pauvres, mise en scène laide (toutes les scènes d'action sont complètement ratées; combats, scènes urbaines futuristes, révolte finale digne d'un épisode de Derrick en grande forme), direction d'acteur équivalant à la lecture de script, et musique omniprésente tentant désespérément d'instaurer une gravité faisant pourtant sacrément défaut... Les nouveaux acteurs sont nuls (Aaron Paul et son festival de bouches tordues sur menton très impliqué, sourcils froncés du premier au dernier épisode, Vincent Cassel plus appliqué à tenter de parler l'américain correctement qu'à jouer son perso déjà bien fadasse, persos secondaires gadgets) et les anciens n'ont quasiment rien à jouer. Bernard en figurant qui parle, Maeve en Rey Palpatine qui upgrade en toute dernière minute, William (pauvre Ed Harris!) qui... mais combien est William en fait? 8 épisodes pour une seule phrase: Dolores en fait c'est une gentille. Hallucinant, et d'une prétention rarement vue auparavant, à un tel niveau de budget (d'ailleurs, où est passé l'argent de cette série ultra populaire?)... attendre 2 ans pour la suite? Mais vous vous foutez de qui?

Marc
06/05/2020 à 15:06

c'est une théorie que beaucoup dans les forums ont eu l'idée , que ce future est en faite un nouveau parc ! Il est plus intéressant de sortir du parc Westworld est de suivre Dolores dans sa quête de liberté et de vengeance .

Plus

votre commentaire