Ratched : le prequel Netflix de Vol au-dessus d'un nid de coucou dévoile une bande-annonce glaçante

Déborah Lechner | 5 août 2020 - MAJ : 05/08/2020 08:31
Déborah Lechner | 5 août 2020 - MAJ : 05/08/2020 08:31

La sadique et tyrannique infirmière Mildred Ratched reprend du service, cette fois-ci sous les traits de Sarah Paulson pour la série Netflix de Ryan Murphy.

Après une arrivée en grande pompe sur Netflix avec les deux premières saisons de The Politician (critique ici) et la première de Hollywood (critique là), Ryan Murphy reviendra très prochainement sur la plateforme de streaming avec Ratched, une des séries qu'on attendait le plus de l'année. Et comme on ne change pas une équipe qui gagne, le scénariste, réalisateur et producteur collaborera une fois de plus avec Sarah Paulson, qui a brillé dans ses précédentes productions, American Horror Story et American Crime Storydont la saison 1 sur le médiatique procès d'O.J. Simpson lui a d'ailleurs valu un Golden Globe pour son rôle de la procureure Marcia Clark.

 

photo, American Crime StorySarah Paulson dans American Crime Story

 

Ratched, attendue depuis 2017 et écrite par Evan Romansky, un cinéaste encore inconnu du public et qui signe ici sa première oeuvre télévisuelle, servira de prequel au chef d'oeuvre de  Milos FormanVol au-dessus d'un nid de coucou. Le film de 1975, adapté du roman éponyme de Ken Kesey paru en 1962, est un classique avec Jack Nicholson sur les cruelles conditions de vie des patients d'un hôpital psychiatrique ayant remporté l'Oscar du meilleur film. Mais ce n'est pas le personnage de Randall P. McMurphy que les spectateurs vont retrouver.

La série se concentrera sur la jeunesse de la cruelle Miss Ratched, une infirmière qui prend un malin plaisir à torturer psychologiquement ses prisonniers, qu'elle contrôle à coup de fortes doses de médicaments, merveilleusement incarnée par Louise Fletcher dans le film de Forman (performance qui lui a fait décrocher l'Oscar de la meilleure actrice). Après une série de plusieurs affiches, la série se dévoile enfin dans une première bande-annonce.

 

 

Les événements se déroulent ainsi peu de temps après la Seconde Guerre mondiale, en 1947. Celle qui se fait passer pour une infirmière douce et dévouée à ses patients arrive ainsi en Caroline du Nord pour trouver un emploi dans un hôpital psychiatrique reconnu. Mais cet établissement cache en réalité une facette plus obscure en se livrant à des expériences cruelles et inhumaines visant à sonder l'esprit humain. Un quotidien qui semble la transformer en tyran sadique, jusqu'à commettre l'irréparable et aller à l'encontre de son serment. Thème important du film de 1975, il semblerait bien que la lobotomie et recours massif aux sédatifs soient à nouveau mis en avant par la série dont l'atmosphère promet d'être glaciale. 

Sarah Paulson donnera ainsi la réplique à Cynthia NixonSharon StoneJudy DavisFinn WittrockJon Jon Briones et Charlie Carver, dès le 18 septembre sur Netflix. L'actrice sera également de retour dans la saison 10 d'American Horror Story après son absence remarquée dans la précédente fournée de la série d'anthologie.

 

 

Affiche US

 

commentaires

Tom’s
09/08/2020 à 00:22

Ça as de la gueule mais semble faire du perso de Ratched une psychopathe alors que dans Vol au dessus sa progression dans le vice ne semble prendre vie qu’après l’arrivé de Nicholson, sans doute une itération du perso . Par contre vu que Murphy as engager Sharon stone je le félicite déjà dingue qu’après Mosaic il y’ai pas eu un vrai retour de la star, quelques auteur et producteurs savent lui écrire des rôles ou elle excelle et n’est pas dans la caricature ou le perso de basic instinct 2 et ses mimiques caricatural, pr les fans voir la série « Huff» avec Hank Azaria, elle campe un perso haut en couleur qui au détour d’une scène de dialogue me fait penser que elle est trop injustement sous estimée .

alulu
05/08/2020 à 22:23

Comme Davmey, Mildred Ratched n'était pas méchante plutôt froide et psychorigide. Ce qui contrebalançait avec le perso joué par Jack Nicholson moins respectueux des conventions. Elle incarnait une certaine époque en front contre celle plus 68 en quelque sorte. Le film de Forman parle de formatage de ceux qui n'entrent pas dans une case. Le dernier plan ou l'indien se libère après avoir vu son compère le devenir est explicite pour moi. Dans la bande-annonce, on sait pas trop quoi penser. J'ai l'impression que c'est elle qui est un peu en dehors de la marge alors qu'elle devrait être conforme à son époque. Ça n'a pas l'air dégueu mais ça aurait été mieux si la série n'avait aucun lien avec le film. Je ne comprends pas cette façon créer des liens aussi artificiels.

MassLunar
05/08/2020 à 12:43

Cela n'a rien à voir avec le film de Milos Forman. On retrouve dans la bande-annonce toute la dinguerie loufoque et riche en couleurs de la mise en scène de Ryan Murphy ainsi que cette galerie de joyeux et cruels illuminés. Milos Forman parvenait à faire naître quelque chose de dingue à partir d'une certaine forme de réel. Il y avait une sobriété dans sa mise en scène qui éclatait avec l'amour de ses personnages, le choix de la musique, l'interprétation... Honnêtement, le fait que ce soit un "préquel" importe peu. Là , Ryan Murphy donne sa version flashy et excentrique de Ken Kesey. C'est comme si la folie venait jusqu'à se greffer dans la mise en scène.

La bande-annonce ne m'a pas dégoûté. C'est juste que la comparaison avec le roman de Ken Kesey et l'adaptation par Milos Forman n'a pas lieu d'être malgré l'étiquette " préquel".
Concernant, le choix de Sarah Paulson, j'aime bien cette actrice mais je ne la trouve pas surprenante. Elle est souvent dans un même registre. Affaire à suivre mais, pour moi, il n'y a qu'une seule Miss Ratched et c'est Lady Louise Fletcher.

RobinDesBois
05/08/2020 à 12:26

Ryan Murphy, Prequel, Netflix. La combinaison de tout ce qui me fera regarder autre chose

Davmey
05/08/2020 à 08:45

Un préquel au film de Forman... Franchement on atteint le fond. Un néant créatif total. Et en plus on prend les spectateurs pour des gogols avec des idées débiles. Ratched était "méchante" dans le film ? Et ben on en déduit forcément que c'est une personne très très méchante de la mort qui tue. Raccourcis d'une bêtise hallucinante. Pitoyable.

votre commentaire