Fast & Furious 5 : critique vroum vroum

Laurent Pécha | 19 septembre 2018 - MAJ : 03/10/2019 15:26
Laurent Pécha | 19 septembre 2018 - MAJ : 03/10/2019 15:26

Alors que Marvel prépare minutieusement Avengers avec la réunion de tous les super-héros qu'il met en avant depuis la phase 1, les prod de Fast & Furious 5 leur ont fait la nique en transformant cet opus en gigantesques retrouvailles avec l'intégralité (ou presque) des personnages issus des premiers épisodes... et en leur mettant rien moins que Dwayne Johnson pour jouer les forces de l'ordre chargées de les arrêter.

NITRO

On appelle ça un coup de boost monstrueux, et la saga d'atteindre avec ce Fast & Furious 5 une certaine idée du blockbuster ultra généreux. Vin Diesel vs Dwayne Johnson soit un affrontement de vrais super-héros que le récit se chargera bien de mettre en valeur lors d'une séquence qui fait la nique à nombre d'actionners... et aussi à quelques lois physiques élémentaires.

 

Image 547402Baboulinet et des flingues

 

Mais Fast & Furious 5, c'est aussi un scénario qui s'évertue à se transformer en Ocean's eleven au gasoil en quittant un peu l'univers désormais bien balisé du tuning pour se la jouer casse du siècle. Plongé dans un Rio incroyablement bien mis en valeur, la fine équipe regroupée autour des incontournables Vin Diesel et Paul Walker joue aux cambrioleurs de grande envergure (faut voir ce qu'ils veulent braquer les bougres) et le récit de s'amuser avec toutes les figures imposées du genre.

 

Image 547399Viens on va faire un tour dans les favelas

 

UN FILM QUI A DU COFFRE

Une variation motorisée du Steven Soderbergh, ça ne vous branche pas tant que ça ? Ok, no problemo ! Une poursuite de folie sur les toits des favelas où les comédiens démontrent qu'ils sont tous aussi doués pour courir et sauter à tout va que de manier leur volant, ça vous irait mieux ? Vous êtes encore sur la réserve ? Et une énorme séquence de gunfight à mi chemin entre La Chute du faucon noir et Danger immédiat, ça branche le marine qui sommeille en vous ?

 

Image 547406Coucou c'est la police

 

D'une séquence introductive en train des plus savoureuses au final dantesque qui propose rien moins qu'une poursuite aussi improbable que spectaculaire, Fast & Furious 5 atteint l'exhaustivité festive d'un GTA live qui explose avec bonheur la démesure de Bad boys 2 tout en rivalisant avec la folie destructive d'un Blues Brothers (un festival de voitures explosées en abusant le plus possible avec bonheur de l'effet sur plateau).

Vous l'aurez compris Fast & Furious 5 se présente comme un modèle du blockbuster ultra-rythmé et du divertissement décérébré, envoyant promener toute notion de réalisme, mais sans pour autant prendre son spectateur pour un veau. Bref, c'est fun, on s'amuse, c'est techniquement réussi, et on en demande pas plus à un film Fast & Furious.

 

Résumé

Fast & Furious 5 remplit dûment son contrat de divertissement massif, et il n'y a vraiment rien de plus à lui demander.

commentaires

Micju
21/09/2019 à 04:00

3 étoiles et demi vraiment????J’ai jamais compris le succès de ces films. Je respecte tout de même que des gens puissent les aimer. Chacun ses goûts.

Miami81
20/09/2019 à 09:35

Idem, le plus fun (avec le 7 peut-être).

Flash
20/09/2019 à 07:23

Pareil, le meilleur de la série.

TheWatcher95
19/09/2019 à 22:57

Le meilleur opus de la série !!

votre commentaire