Future World : James Franco et Milla Jovovich se la jouent Mad Max dans le trailer post-apocalyptique

La Rédaction | 4 avril 2018
La Rédaction | 4 avril 2018

Du sable, des voitures, James Franco, des meufs, Snoop Dogg et James Franco : bienvenue dans Future World, le Mad Max selon James Franco par James Franco.

Malgré les accusations de harcèlement sexuel qui pèsent sur James Franco, ce dernier continue tant bien que mal son petit bonhomme de chemin. Il sera bien de retour dans la saison 2 de la série The Deuce sur HBO, et son prochain film Future World est également maintenu par Lionsgate, même si le mode de sortie du film n'est pas très clair pour cette version James Franco-ïste de Mad Max : Fury Road, réalisée par James Franco et avec James Franco, Milla Jovovich, Lucy Liu, Snoop Dogg et Method Man.

Ah, et aussi Suki Waterhouse (The Bad Batch) et Jeffrey Wahlberg (neveu de Mark Wahlberg), qui seront paraît-il les personnages principaux d'après le synopsis.

 

 

Plusieurs décennies dans le futur, un jeune prince (Jeffrey Wahlberg) venu de l'Oasis traverse un désert violent et désolé pour trouver des médicaments pour sa mère (Lucy Liu). En chemin, il croise la route d'Ash (Suki Waterhouse), le dernier des robots humanoïdes qui a détruit l'humanité.

D'après IMDBFuture World sortira le 25 mai 2018 aux Etats-Unis, a priori en salle, tandis qu'en France, aucune date de sortie n'a été communiquée.

 

photo

commentaires

Léo
22/07/2018 à 16:27

Casting alléchant, et bande annonce qui donne envie !
Dès l’ouverture du film (les trois 1ere mn) on se dit qu’on va passer un bon moment et puis au bout de 5 mn on comprends peu à peu qu’on est fasse à une Merde post apocalyptique des années 90!
Alors on prend la télécommande et on met tout en accéléré !Donc j’ainrega Le film en 10 ou 12 mn!
Tout le casting est à chier , les dialogues insupportables ; un James Franco sûrement sous amphét, Snoop dog «  fallait pas faire du cinéma) une Lucy Lu aussi convaincante qu’un picachu et les autres acteurs no coment.
Mais comment on a pu mettre de l’argent dans un nanar pareil?!

nono
20/07/2018 à 04:08

Totalement et irrémédiablement à chier. MIla, james, lucy..., sont tombés de très haut pour jouer dans une telle merde (james, je comprends un peu, c'est son film). Y'a t'il des abrutis dans un cinéma pour payer un ticket pour une telle daube???

targuette16
19/07/2018 à 12:17

C'est dommage, il y avait quelque chose à faire, le casting était bon, les scènes d'action à la Preacher, les décors qui mixent entre Fallout et Mad Max ... Mais voilà, l'histoire est nul et c'est trop cheap. Je me sens sale après avoir vu ce film ...

Steph04
19/07/2018 à 08:04

Un film tres réussi frôlant la perfection .................Nan je déconne c'est une bouse infâme et encore le qualifier de bouse c'est lui donner trop d'honneur, c'est mou, c'est fade, mal filmé, mal jouer, le scénario est si inexistant qu'on est en droit de se demander si il y en a un, Quand a l’interprétation de Mila Jovovich, il y a juste a conclure qu'il faut vraiment qu'elle arrête le cinéma. Bref fuyez pauvres fous!

Olric
28/05/2018 à 16:53

Vu hier, et une chose dont je suis sur, personne ne me rendra jamais cette heure et demie passée à mater cet infâme navet... Jovovich et Franco en roue libre totale. Je pense que même SyFy refuserait de passer le film. Qui a pu mettre des sous dans ce bidule, même visuellement c'est super fauché, c'est déjà trop...

Rilou
05/04/2018 à 12:18

Oh mon dieu !! On a l'impression de voir une production asylum mdr

Cédrik
05/04/2018 à 11:47

George Miller va bien rire si il voit cette BA.

Silentlille
05/04/2018 à 09:58

Tu les sens le DTV ? Tu le sens bien ?

Idriss
05/04/2018 à 09:38

Je trouve que ce n'est pas beau du tout.
Suis-je le seul ?

Achab
05/04/2018 à 09:25

Ouh là... Nanar cosmique en perspective dans la veine des crypto-Mad Max sans le sous (et généralement italiens) qui fleurissaient au milieu des 80' (Ah, "Les Guerriers du Bronx" ! Oh, "Le Gladiateur du Futur" ! Hum, "Les Exterminateurs de l'An 3000" !). Je suis impatient de retrouver le goût incomparable de ces perles de ma jeunesse, quand la place de cinéma coûtait 5 Francs et que mon papa pouvait fumer dans la salle !

Plus

votre commentaire