The Walking Dead : Robert Kirkman raconte la fin "horrible" qu'il a préféré abandonner

Arnold Petit | 24 septembre 2019 - MAJ : 24/09/2019 16:14
Arnold Petit | 24 septembre 2019 - MAJ : 24/09/2019 16:14

Le créateur de la série comics à succès révèle dans le dernier numéro ce qu’il avait initialement prévu pour mettre un point final à son histoire.

Une page se ferme pour The Walking Dead. La série de comics créée par Robert Kirkman et Charlie Adlard, devenu un véritable phénomène culturel grâce à son adaptation à la télévision par AMC, se termine avec le numéro 193, publié ce mardi aux États-Unis. Images Comics, l’éditeur avait annoncé d’autres tomes à paraître en fin d’année, mais tout ça n’était qu’un moyen de brouiller les pistes afin d'apporter une conclusion émérite à ce comics qui aura marqué son temps.

Dans une lettre adressée aux fans dans les dernières pages de ce dernier numéro, Robert Kirkman dévoile ce qu’il avait prévu initialement pour conclure son histoire. Une fin sombre, sans aucun espoir, presque logique, et qui aurait sans doute été tout à fait appropriée.

 

ATTENTION SPOILERS POTENTIELS !

 

photo, Robert Kirkman, comicsLa communauté d'Alexandria, que Rick Grimes et son groupe essaient de faire prospérer

 

« L’arc NO WAY OUT se terminait avec Rick qui expliquait qu’Alexandria était un endroit pour lequel il fallait se battre, que le groupe ne pouvait plus continuer à vagabonder d’un lieu à un autre… Ils devaient s’installer, prendre racine et commencer à construire quelque chose à partir de là. Et bien, pendant des années… il était prévu que ce soit… la fin. Rick aurait fait son speech et le discours se serait terminé avec un gros plan sur son visage. Vous auriez tourné la page, et le visage de Rick aurait été le même, ou presque… puisqu’il s’agit en fait d’une statue. Puis un zoom arrière montrerait la sculpture dans son intégralité, avec de la vigne qui grimpe à ses pieds, des fissures qui apparaissent… et vous réaliseriez que tout ça est assez vieux.

On continuerait de reculer jusqu’à se rendre compte que la statue est en fait à Alexandria, au même endroit où il avait donné son discours, mais avec quelque chose de différent. La ville était vieille et saccagée, les fenêtres brisées et les portes enfoncées. Le zoom continuerait de s’éloigner jusqu’à ensuite apercevoir un zombie, puis un autre… On comprendrait alors que Rick avait amené le groupe à Alexandria, donné sa tirade sur le retour de civilisation et aurait même réussi, au point d’avoir une statue érigée en son honneur. Mais au final, les morts gagnent, la société s’effondre à nouveau, cette fois pour de bon… et voilà, c’était tout. »

 

photo, Robert Kirkman, Rick Grimes, comicsL'adjoint du shérif aurait eu le droit à sa petite statue, comme Rocky et Batman

 

Une fin inattendue et qui aurait sans doute fait sensation, même s’il est difficile de prédire la réaction des fans. Selon Robert Kirkman, « c’était une fin horrible. Austère, morne, triste… qui rendait toute l’histoire inutile. Qu’est-ce que je peux dire… j’étais jeune et la plupart des fins que j’écrivais ou que j'imaginais… étaient très sombres. »

Dans les faits, The Walking Dead a continué encore longtemps après ce moment, mais la conclusion de l’histoire semblait inévitable, encore plus après la disparition de Rick Grimes dans le numéro précédent.

La série The Walking Dead, elle, reviendra pour la saison 10 le 6 octobre. La saison 5 de Fear the Walking Dead se termine le 29 septembre, et un nouveau spin-off encore sans titre, centré sur des adolescents, est actuellement développé. Sans oublier un film sur Rick Grimes, attendu au cinéma.

 

photoPendant ce temps, la série continue à "vivre"

commentaires

souleater34
19/07/2020 à 14:01

@Moreto Tant de haine pour un petit post?Franchement,je ne kiffferais pas de devoir survivre dans un tel monde. Si la vie m'a appris quelque chose,c'est qu'on ne connaît pas les autres et encore moins soi-même...Donc,lâche ou héros,tu ne le sais qu'au moment venu et la déception peut être au rendez-vous. Tu es sûrement bon aux jeux de massacre en vidéo,ce qui est bon pour les réflexes et l'évacuation d'un trop plein de violence,mais contrairement aux animaux,notre vie peut se concevoir d'une optique différente de"Tuer ou être tué"...

Jet
13/11/2019 à 04:01

Dommage pour vous deux mais c’est Moreto n'a pas tort. C’est ce que montre la série, que les agneaux peuvent devenir des fauves. Maggie, une fille à papa, Carole, une femme effacée, soumise et humiliée ont survécu là où certains des plus durs ont laissé leur peau.
C'est parfois dans les situations les plus difficiles que les plus faibles se révèlent.
La plupart des occidentaux qui ont rejoint les kurdes pour combattre daesh étaient des personnes ordinaires sans aucune expérience du combat ni de la violence.
Réfléchissez un peu au lieu d’insulter ou de faire de la morale à deux balles ;)

Sacharome
25/09/2019 à 16:46

Moreto, nous sommes déjà dans un monde apocalyptique, tu es faible, car dans notre réalité tu ne te rends même pas compte du danger dont certains de nos comtemporains vivent, il n'y a qu'à voir les enfants travaillant dans les mines dès l'âge de 8 ans en Afrique,.... Pauvre Con !!!!!

Krusty
25/09/2019 à 14:47

Moreto, fais toi soigné...

Moreto
25/09/2019 à 12:44

Oui cela aurait été une fin logique.. Je suis content qu'il va y avoir des suite avec le film et le spin off mais g peur que ce soit nul par rapport aux premières saisons de twd.. On verra mais moi j'en veux encore pour des années. J'adore et j'aurais adorer jouer ds twd.. Un rêve j'aurais été dans mon élément ! Sérieux je pense être plus fort ds un monde apocalyptique que ds le notre...

Jomini
24/09/2019 à 21:18

Ç'aurait été une fin particulièrement logique et de bon ton par rapport à l'histoire qui précéde.

Mais bon, on sait que les ricains sont réfractaires en grand nombres aux fins sombres et très attachés aux happy endings !

votre commentaire