Le Bureau des Légendes saison 5 : un retour flamboyant pour la grande série française du moment

Marion Barlet | 8 avril 2020 - MAJ : 09/04/2020 12:32
Marion Barlet | 8 avril 2020 - MAJ : 09/04/2020 12:32

La saison 5 du Bureau des Légendes a dévoilé ses deux premiers épisodes ce 6 avril : la DGSE et ses espions sont-ils au niveau ? C'est l'une des créations françaises les plus attendues dans le paysage, déjà forte de quatre saisons au succès confirmé. La grande question, qui rôde depuis la saison 4 en vérité, portait sur l'avenir de Guillaume Debailly/Paul Lefebvre/Malotru, bref Mathieu Kassovitz : continuera-t-il d'obnubiler la scène ?

ATTENTION SPOILERS !

 

photo, Mathieu KassovitzMalotru au pied du mur

 

PAIN IN THE ASS

C'est le nouveau sobriquet du héros, synthétisé dans le double sens : un "emmerdeur" dans l'idiome anglais et "mal au tr(o)u" dans la langue de Molière. La fin de la saison 4 nous avait préparé à sa mort, sans que personne n'ait été dupe ; pilier de la série, catalyseur d'embrouilles et charisme professionnel assuraient son retour. On en ignorait les tenants et aboutissants et l'on pouvait craindre le pire, c'est-à-dire que Paul Lefevbre ne monopolise encore l'histoire. S'il n'est pour l'instant pas central, son apparition physique à l'épisode 2 rappelle que c'est le pot autour duquel tout tourne.

Dans la continuité des saisons précédentes, et pas seulement la quatrième, des fantômes ressurgissent du passé. On retrouve à l'écran Nadia El Mansour (Zineb Triki), plus onirique que physique, et Samara (Mariana Spivak) son amante russe, dernière en date. Les Kassovitzettes réunies se battront-elles pour le bourreau des coeurs ? Où Malotru en est-il de ses amours ? On rappelle qu'il a trahi son pays pour sauver Nadia : les conflits intérieurs risquent d'être de la partie.

 

photo, Mathieu AmalricMathieu Amalric va jouer une partition de chef

 

DES CARTES REBATTUES

Une surprise nous a attendu au tournant : le Bureau des Légendes a été remanié après le fiasco du transfert en Ukraine-Russie. Jean-Jacques, dit JJA, a remplacé Marie-Jeanne et dirige le service. Personnage psychorigide et distant dans la saison 4, il s'ouvre à l'interprétation dès le premier épisode, où l'on découvre un corps torturé et des névroses sévères. Lui qu'on prenait pour un technocrate inconséquent, il s'avère finalement avoir été sur le terrain, la Russie notamment, source d'obsession. C'est une bonne nouvelle pour Mathieu Amalric qui va pouvoir s'amuser avec un registre plus varié et une complexité de caractère... même s'il reste et restera inflexible dans sa profession.

Marie-Jeanne est toujours dans le paysage, mutée sur le terrain, directrice d'un grand hôtel en Egypte et en mission, bien sûr. La magnifique Florence Loiret-Caille s'aventure sur le terrain et affronte un autochtone, allié et vicelard, qui l'interroge sur sa sexualité au point mort. Même si l'on respecte la pudeur de Marie-Jeanne, on ne serait pas contre le fait que le personnage s'épanouisse dans son intimité. Depuis qu'elle est soupçonnée d'être amoureuse de Debailly, l'héroïne n'a eu aucun partenaire, 100% dévouée à son travail. Une nouvelle Kassovitzette en puissance ? Pitié... non.

 

photo, Anne Azoulay, Florence Loiret CailleFlorence Loiret-Caille et Anne Azoulay

 

La sexualité est une donnée importante de la série, n'en déplaise aux âmes chastes et aux patriotes au-dessus de la ceinture. La preuve en est : la cinquième saison s'ouvre sur un 69 entre Raymond (Jonathan Zaccaï) et une fille bien plus jeune, induisant la curiosité de sa maîtresse Liz Bernstein (Anne Azoulay). Quant aux autres rôles secondaires forts (le talent du créateur Eric Rochant est de les étoffer comme des principaux), pas de sexe en vue mais une importance croissante, avec Sylvain (Jules Sagot), la Mule (Irina Muluile) et Pacemaker (Stefan Crepon).

Marina/Rocambole (Sara Giraudeau) est mise en retrait pour le moment afin de se retaper, et l'on note l'absence étonnante de Jonas (Artus) qui avait pourtant un rôle central précédemment. Aurait-il été remplacé par "Mille Sabords", interprété par Louis Garrel qui ne communique qu'en italien ? L'acteur est comme un poisson dans l'eau et se fond à merveille dans le paysage d'échauffourrées qui se trament.

 

photoLes Français seraient-ils plus russes que les Russes ?

 

UNE TAUPE DANS LA TEMPORALITE

Mais ce qui lance cette cinquième saison (qui sera la dernière de son créateur Eric Rochant d'ailleurs), c'est la peur qu'une nouvelle taupe soit dans les rangs de la DGSE et notamment du Bureau des Légendes. Un article paru dans le Figaro met le Bureau sans dessus dessous, accusé et traquenardé par des fuites assurément internes. Les agissements suspects envers Malotru ont rejailli dans la presse et mettent à mal l'image de la DGSE et son fonctionnement. Les locaux sont tantôt en branle-bas de combat, tantôt tapissés de bâches dans des flashbacks qui présagent un bouleversement d'ampleur.

Malotru aurait-il trouvé son successeur pour balancer les services secrets ? Aucune piste n'est abordée de front et tout le monde est sur la sellette, sans réaliser encore les conséquences de cette trahison. Les deux premiers épisodes sont une grande réussite et réinsufflent un suspense qui s'était ramolli dans la saison 4. Qu'en sera-t-il des huit prochains épisodes, dont les deux derniers seront réalisés par Jacques Audiard ? Affaire confidentielle à suivre...

La saison 5 du Bureau des Légendes est diffusée chaque lundi soir à compter de deux épisodes par semaine sur Canal+, depuis le 6 avril. La série est également disponible en replay sur MyCanal au même rythme de diffusion que la chaîne.

 

Affiche

commentaires

Tigredasie
02/05/2020 à 17:06

Moi par contre j'avais deviné le scenario de la saison 5 qui est calqué sur la Série 24h avec JacK Bauer qui dans la saison 5 ou 6 est cru mort mais en fait, il a été capturé, emprisonné et torturé en China pendant 2 ans avant d'être libéré et revenu aux US. Jack avait compromis et désobéi aux services secrets anti-terroriste US en s'attaquant aux Russes et Chinois.
Mais comme on est en France, onMalotru se compromet en ayant des histoires avec la CIA et Le FSB. On suivait en famille et j'avais dit à ma femme et monfils de 17 ans à la fin de la saison 4 que Malotru réapparaitra, chose sûre dans la saison 5. La seule chose qui diffère de la série US, c'est que la bureau des légendes est plus cérébral et qu'il y a moins d'actions que dans 24H chronos puisque les français jouent plus sur le côté intellect et moins sur les muscles!

Lorian
08/04/2020 à 12:47

Alors j'aimerais pointer ce qui peut apparaitre comme une incohérence concernant le retour de Malotru, en effet, le personnage de Mathieu Amalric s'acharne durant toute la saison 4 a "nettoyé" la m.e.r.d.e. laissé et causé par ce dernier et même jusqu'à s'en débarasser, il est la raison de toutes les failles, de tout les dysfonctionnement au sein de la DGSE, il trahit à tour de bras, vend des informations, des agents, bref, une énorme épine (empoisonnée) dans le pied de la DGSE, et là, par un subterfuge plutôt tordu, JJA veut à nouveau le sauver et l'utiliser à nouveau pour le compte du gouvernement français .... ça n'a aucun sens pardon, alors on doit justifier le retour de Kassovitz qui appréciait sans doute le rôle mais d'un point de vue narratif, c'est juste bidon, je trouvais la fin de la saison 4 plus que bienvenue et joliment réalisé (avec Debailly rêvant une dernière fois d'une réalité alternative si tout se passait bien, dans un restaurant en compagnie de sa fille et de son amante) avec un dernier sourire apaisé .... on avait fait le tour du personnage, que j'appréciais énormement au passage, car c'était une source de rebondissement et de tension, mais il n'y avait à mon sens plus grand chose à en tirer, si ce n'est sa révérence ....

Après, il y a aussi les scénes de sexe de Sisteron qui me "chiffonne", elle n'apporte pas grand chose scénaristiquement, si ce n'est, ce qu'un personnage précédent lui avait dit "il n'est qu'un queutard" voilà, j'avais adoré la relation qu'il entretenait avec la rebelle Kurde, ça apportait une vraie profondeur, une âme au personnage, comme un espèce d'"amour courtois", et là, on revient à quelque chose de basique, qui n'a pas grand intérêt, je le trouve même effacé par rapport au reste du casting... A voir comment ça va se dérouler pour le reste de la saison qui commence doucement, qui pose les bases pour mieux partir en vrille ... comme on le sait...

Lorian
08/04/2020 à 12:47

Alors j'aimerais pointer ce qui peut apparaitre comme une incohérence concernant le retour de Malotru, en effet, le personnage de Mathieu Amalric s'acharne durant toute la saison 4 a "nettoyé" la m.e.r.d.e laissé et causé par ce dernier et même jusqu'à s'en débarasser, il est la raison de toutes les failles, de tout les dysfonctionnement au sein de la DGSE, il trahit à tour de bras, vend des informations, des agents, bref, une énorme épine (empoisonnée) dans le pied de la DGSE, et là, par un subterfuge plutôt tordu, JJA veut à nouveau le sauver et l'utiliser à nouveau pour le compte du gouvernement français .... ça n'a aucun sens pardon, alors on doit justifier le retour de Kassovitz qui appréciait sans doute le rôle mais d'un point de vue narratif, c'est juste bidon, je trouvais la fin de la saison 4 plus que bienvenue et joliment réalisé (avec Debailly rêvant une dernière fois d'une réalité alternative si tout se passait bien, dans un restaurant en compagnie de sa fille et de son amante) avec un dernier sourire apaisé .... on avait fait le tour du personnage, que j'appréciais énormement au passage, car c'était une source de rebondissement et de tension, mais il n'y avait à mon sens plus grand chose à en tirer, si ce n'est sa révérence ....

Après, il y a aussi les scénes de sexe de Sisteron qui me "chiffonne", elle n'apporte pas grand chose scénaristiquement, si ce n'est, ce qu'un personnage précédent lui avait dit "il n'est qu'un queutard" voilà, j'avais adoré la relation qu'il entretenait avec la rebelle Kurde, ça apportait une vraie profondeur, une âme au personnage, comme un espèce d'"amour courtois", et là, on revient à quelque chose de basique, qui n'a pas grand intérêt, je le trouve même effacé par rapport au reste du casting... A voir comment ça va se dérouler pour le reste de la saison qui commence doucement, qui pose les bases pour mieux partir en vrille ... comme on le sait...

votre commentaire