Malgré Disney, Marvel et leurs milliards, le box-office de l'été 2019 n'est pas au mieux de sa forme aux Etats-Unis

La Rédaction | 4 septembre 2019 - MAJ : 04/09/2019 10:56
La Rédaction | 4 septembre 2019 - MAJ : 04/09/2019 10:56

L'été 2019 a connu fut moins beau que 2018 au cinéma, même si le triste record de 2017 est encore loin.

Plus de 523 millions pour Le Roi Lion (et 1,5 milliard au total dans le monde), plus de 386 pour Spider-Man : Far From Home (et 1,1 milliard au total), plus de 354 millions pour Aladdin (et plus d'un milliard au total), plus de 430 millions pour Toy Story 4 (et plus d'un milliard dans le monde), plus de 131 millions pour Once Upon a Time... in Hollywood : l'été 2019 a été fort en dollars. Surtout pour Disney certes, qui domine 40% du box-office domestique sur le créneau mai-août selon Variety. Mais pas de quoi permettre à 2019 d'être une vraie belle année.

Avec 4,32 milliards en tickets vendus en Amérique du nord, l'été 2019 marque une baisse de 2% par rapport à 2018 (4,41 milliards). C'est encore loin du record du pire été en 2017 (3,84 milliards, soit le plus mauvais score en 10 ans), mais ça reste étonnant vu comme les films à milliards s'enchaînent comme jamais.

 

photo, Sophie TurnerQui lui dit que c'est un peu sa faute ?

 

2018 avait Les Indestructibles 2, Jurassic World : Fallen Kingdom, ou encore Mission : Impossible - Fallout pour doper l'été. 2019 en revanche a essuyé quelques échecs très médiatisés.

X-Men : Dark Phoenix a été un échec financier spectaculaire, avec moins de 66 millions au box-office domestique (252 au box-office mondial). Men in Black : International a également déçu, avec à peine 80 millions côté domestique (notre dossier complet sur ce bide par ici). Godzilla II : Roi des Monstres n'a pas été à la hauteur, avec un score moins problématique mais très en deça des précédents films. Comme des bêtes 2 a lui aussi fini loin de l'original.

Fast & Furious : Hobbs & Shaw peut lui aussi être considéré comme moyen niveau finances, avec à peine 160 millions outre-Atlantique ( Fast & Furious 8 avait encaissé plus de 226 millions, Fast & Furious 7 plus de 353 millions). De quoi rappeler aux studios qu'une franchise, une suite ou une marque, ne suffisent pas.

 

photo, Chris Hemsworth, Tessa ThompsonMen in Berne

 

A noter que pas mal de films plus modestes, attendus comme de potentielles surprises, n'ont pas décollés : Séduis-moi si tu peux ! avec Seth Rogen et Charlize Theron, Les Baronnes avec Melissa McCarthy et Elisabeth Moss, Late Night avec Emma Thompson, ou encore Booksmart d'Olivia Wilde (distribué en grande pompe aux USA, mais arrivé sur Netflix chez nous), ont tous été plus ou moins boudés. Good Boys a de son côté été le petit carton surprise (près de 60 millions côté domestique), quand John Wick : Parabellum a confirmé la solidité de la franchise.

Bien sûr, 2019 a encore des munitions. Ça : Chapitre 2 en septembre, Joker en octobre, La Reine des neiges 2 en novembre, Jumanji : Next Level et Star Wars : L'Ascension de Skywalker en décembre : le calendrier est bien rempli et les événements susceptibles de réunir massivement le public sont à l'horizon.

Dans tous les cas, l'année restera dans les mémoires avec six films milliardaires (Avengers : Endgame, Le Roi Lion, Spider-Man : Far From Home, Captain Marvel, Toy Story 4 et Aladdin), et probablement deux de plus au moins dans les prochains mois. Pas de record pour l'été, mais potentiellement un bilan en or en fin d'année.

 

photo, Karen Gillan, Jack Black, Dwayne Johnson, Kevin HartJumanji : Next Level fera t-il aussi bien que le précédent (962 millions) ?

 

commentaires

Wow
05/09/2019 à 23:20

Le roi lion simba et nala etcazou

Ludo2477
05/09/2019 à 09:05

Ce je vois surtout, c'est que le cinéma est totalement en rade...
Que des suites à répétition et du recyclage de vieux dessins animés...

bof
05/09/2019 à 03:40

@Sébastien

"Petit test: quelles suites ont fait mieux que leur film orginal ces dernières années? Pratiquement aucun."

Ce n'est pas spécifique à notre époque: dans toute l'histoire du cinéma, les exceptions sont relativement rares.

Sinon, plutôt d'accord avec le reste de ton message. Il manque surtout de films de moyenne envergure.

Sébastien
04/09/2019 à 22:42

Un gros film (souvent mauvais) ne remplacera jamais 10 petites pépites. Les blockbusters aspirent tout. Et comme il n'y a plus que ça, dès qu'il y a un trou d'air, plus rien dessous pour rattraper les pertes.
Ensuite, entre la nullité des films qui se succèdent et leur réplication effrenée, au moins une partie du public se lasse et se rebelle.
Petit test: quelles suites ont fait mieux que leur film orginal ces dernières années? Pratiquement aucun.

Geoffrey Crété - Rédaction
04/09/2019 à 22:32

@ Shrekmonese

Si... mais nulle part n'est mentionné le studio. Joker est cité parmi les gros films attendus, comme Ça 2 (Warner aussi), Jumanji (Sony), et Star Wars et La Reine des neiges (Disney).

@K

Pour avoir vu Ad Astra, ça reste de la SF très cérébrale, pas du tout grand public.
Mais la liste n'est pas exhaustive du tout, on citait simplement quelques exemples :)

Shrekmonese
04/09/2019 à 22:10

Joker c est pas la Warner plutôt ?

K.
04/09/2019 à 22:04

As Astra a aussi des chances de cartonner, en général la SF spatial ça rameute du monde et y a Brad Pitt en lead.

Gemini Man devrait aussi sen sortir pas trop mal vu la présence de Smith et le concept. Après vous avez aussi oublié Maléfique 2 qui devrait faire un box office plutôt solide.

votre commentaire