Salto : le "Netflix français" repousse son lancement prévu en juin

Marion Barlet | 7 avril 2020 - MAJ : 07/04/2020 18:23
Marion Barlet | 7 avril 2020 - MAJ : 07/04/2020 18:23

Salto, la plateforme française qui se la joue un peu Netflix mais pas trop repousse pour un bon moment sa sortie prévue pour l'été.

Les plateformes poussent comme des petits pains et l'on ne sait plus où donner de la tête/ de l'argent ; entre les mastodontes américains sur le marché (NetflixApple TV+Amazon Prime Video, Hulu et la fraîchement débarquée Disney+ dont on vous cause ici), ceux qui arrivent (HBO Max) et les offres d'abonnements français (Canal+, OCS), difficile de trouver le meilleur investissement possible.

Pour vous aider à y voir un peu moins clair, Salto était censé débarquer début juin 2020 avec un catalogue qui partait dans tous les sens. Malheureusement (ou heureusement, à vous de voir), le coronavirus a dit STOP et la plateforme est contrainte de repousser son offre loin dans l'année.

 

photo, Blu Hunt, Maisie Williams, Anya Taylor-Joy, Henry Zaga, Charlie HeatonPersonne ne veut racheter les Nouveaux mutants ?

 

La plateforme de France Télévisions, M6 et TF1 devait être lancée pour un pré-test le 3 juin prochain, avant de se jeter dans la gueule du loup en septembre pour un service de SVoD rôdé. L'arrêt des tournages et les difficultés de production et post-productions ont cependant modifié la feuille de route, d'après Les Echos, et Salto ne sera disponible en juin qu'en version bêtatest privée. Dans un communiqué officiel, le groupe a déclaré :

"L'état d'urgence sanitaire et les contraintes liées au confinement ont de fortes incidences pour l'ensemble des médias audiovisuels avec des reports sur toute la chaîne de fabrication des programmes : arrêt des tournages et de la post-production, indisponibilité des programmes étrangers avec la suspension des doublages, retards sur la livraison des contenus."

 

photoLa machine cinéma à l'arrêt

 

Alors que les SVoD bénéficient d'un engouement inédit, Salto se retrouverait donc privé du tremplin que représente la quarantaine (si le confinement dure jusqu'à juin cela dit). Et son retard pourrait avoir des répercussions jusqu'à fin 2020, étant donné que le groupe imagine désormais une sortie à l'automne et non plus en septembre. Le flou dans le calendrier de Salto se retrouve aussi dans l'offre proposée, pas très claire.

Il est question d'un mix entre programmes exclusifs et contenus en replay, piochés çà et là dans les produits partenaires : Dix pour cent, Maman a tort (France 2), Capitaine Marleau (France 3) MacGyver, Pékin Express, L'Amour est dans le pré (M6), Devenir Il ou Elle (documentaire France Télévisions). Des séries populaires comme Plus belle la vie devraient être disponibles, mais seulement pour leurs premières saisons, les épisodes récents restant gratuits sur France TV.

 

photo, Sara GiraudeauMais qu'est-ce qu'ils foutent ?

 

La visibilité du catalogue pose question, de même que la ligne d'attaque de cette plateforme qui se veut d'appoint, c'est-à-dire complémentaire de Netflix. Salto n'a pas encore fixé ses tarifs, qui oscilleraient entre 2 et 8€, une fourchette assez large pour ne rien signifier. Les responsables ont évidemment pris en compte la concurrence, mais se positionner risque d'être délicat, voire suicidaire, d'autant que la plateforme ne sera pas accessible par les box internet, donc pas sur les télés connectées, dans un premier temps.

L'interface est en cours de construction pour rendre l'accès fluide et simple au site, qui n'est pas encore fourni pour le moment. Affaire étonnante et à suivre. En attendant, une autre guerre a lieu entre Netflix et Disney+, et on vous en parle ici..

 

photo NetflixLe maître incontesté en la matière

commentaires

fuck
09/04/2020 à 12:36

Le Netflix pour les gilets jaunes.

LoL-Man
08/04/2020 à 21:58

Je prédis l'échec, aucun public de masse au rendez-vous, et ils iront pleuré pour faire surtaxé les plateformes qui leur piquent des parts de marchés, et le gouvernement quel qu'il soit leur donnera satisfaction.
Mais on aura tout de même pas de bon programmes, donc personne ne les regardera, mais ils vivront sur leur rente.

Bubble Ghost
08/04/2020 à 13:52

C'est ce qu'on appelle, faire un salto arrière... ... ... Ok, je sors ^^

Gégéleroutier
08/04/2020 à 10:42

Tremblez Netflix, Amazon Prime Video et Disney +, TREMBLEZ !!!!

Free Spirit
08/04/2020 à 10:16

putain ; mais quelle DAUBE !!! meme gratuit j en veux pas !!!

Povcul
07/04/2020 à 19:58

Ils ont peur de faire saturer le reseau ????????

Gral94
07/04/2020 à 19:12

Nan! Nan! ...
...je ne tirerai pas sur une ambulance

votre commentaire