Stranger Things : Les frères Duffer répondent aux accusations de méconduite sur le tournage de leur série

Mise à jour : 22/05/2018 01:43 - Créé : 11 mars 2018 - Christophe Foltzer
Photo Stranger Things
65 réactions

Hollywood, c'est un peu comme un four auto-nettoyant. Lorsqu'un problème survient et qu'il prend de l'ampleur, il est généralement réglé en interne. Sauf qu'en ce moment, le morceau est un peu trop gros pour lui et, évidemment, ça déborde.

Si pour avancer dans la vie, il faut connaitre quelques déceptions et désillusions, on peut dire que depuis le mois d'octobre dernier et l'affaire Harvey Weinstein, Hollywood nous fait suivre un cours accéléré. On ne peut compte plus en effet les dossiers incriminants qui fleurissent dans la presse et qui mettent à mal des personnalités influentes du milieu. A tort ou à raison d'ailleurs.

 

Photo Stranger Things saison 2, Millie Bobby Brown

Une porte a été ouverte

 

Tandis qu'Hollywood commence à prendre différentes mesures pour que de tels débordements ne se produisent plus jamais, c'est maintenant au tour de la série Stranger Things de se retrouvere au centre d'une petite polémique. Il y a quelques jours, une technicienne de la série, Peyton Brown, affirmait sur Instagram qu'elle ne retournerait pas travailler sur le plateau de Stranger Things pour sa saison 3 parce que c'était un environnement particulièrement hostile pour les femmes. Elle affirmait en effet avoir été témoin "d'agissements et d'abus verbaux à l'encontre des femmes, de la part de deux hommes en grande position de pouvoir." Sans pour autant les nommer évidemment.

Très sensible à ces questions, Netflix s'est intéressé de près à l'affaire, a mené une petite enquête et n'a rien trouvé de répréhensible d'aucune sorte comme il s'en est expliqué dans un communiqué :

"Nous nous sommes penchés sur cette plainte dès que nous en avons entendu parler mardi dernier et nous n'avons rien trouvé. Maintenir une atmosphère sûre et empreinte de respect sur un plateau est très important pour nous et nous savons que c'est aussi une priorité des frères Duffer."

 

Photo Ross Duffer, Stranger Things saison 2, Stranger Things

Les frères Duffer

 

Suite à cela, Peyton Brown a retiré son commentaire des réseaux sociaux pour le reposter plus tard de façon reformulée, mais le message initial avait été sauvegardé par le site ET Canada, ce qui a poussé Matt et Ross Duffer à faire part de leur indignation concernant cette fausse accusation dans un autre communiqué :

"Nous sommes profondément en colère d'apprendre que quelqu'un s'est senti dans une position inconfortable sur notre plateau. Nous pensons qu'il est important de ne pas compromettre notre projet, dans lequel nous traitons tout le monde sur le même pied d'égalité, quelle que soit sa couleur, son sexe, sa religion ou quoi que ce soit d'autre. Nous restons très impliqués dans notre souci de fournir un environnement sécurisant et un espace de collaboration pour chacun dans nos productions."

Que l'affaire ait un fond de vérité ou qu'il ne s'agisse que d'une tentative d'une personne mal intentionnée, ce qui est sûr, c'est que Peyton Brown devrait pointer au chômage lorsque la saison 3 débutera enfin son tournage. 

 

Photo Stranger Things saison 2, Gaten Matarazzo

 

commentaires

Tuer violeurs 16/05/2018 à 23:47

Bah, c'est quand même vrai que les coulisses d'Hollywood sont infestés de pervers manipulateurs, d'harceleurs, de violeurs et de pédophiles.
Weinstein n'est qu'un parmi tant d'autres. Il n'a été que le bouc-émissaire (la partie immergée de l'iceberg) pour couvrir tous ses potes harceleurs/violeurs/proxénètes.
L'acteur Paul Rubbens, qui joue le Pingouin dans la série Gotham, a été arrêté en possession de photo pédo-pornographique. Donc, le mec qui joue le Pingouin dans Gotham aime se branler sur des images de petits enfants en position érotique.
Victor Salva, le réalisateur des 3 Jeepers Creepers a fait de la taule pour avoir fait des attouchements sur plusieurs petits garçons.
Woody Allen a violé sa fille adoptive.
Roman Polanski a drogué et enculé une fillette de 13 ans.
Y a plein d'autres exemples qui sont tombés dans l'oubli.
Allison Mack (Chloé dans Smalville) a été violé des dizaines (centaines) de reprises par un dangereux "gourou" qui l'a persuadé, par je ne sais quelle manipulation malsaine, qu'il lui a fait ça pour son bien. La p'tite Allison lui a ensuite servi de rabatteuse et a attiré je ne sais combien d'autres jeunes femmes qui se sont ensuite faite violer à leur tour.
Faut pas non-plus oublier le scandale Pizzagate.
Énormément de détraqués sexuels dans le show-bisness.
Beaucoup de chialeuses, c'est possible, mais encore plus de pervers dégueulasses qui mériteraient de se balancer au bout d'une corde.

MYD 14/03/2018 à 08:13

« Nous sommes en colère que quelqu'un se soit sentis mal-à l'aise ». Ca dit tout...

Sign Up 13/03/2018 à 07:03

恺英网络

Billy GhyDrax 11/03/2018 à 23:09

Bah visiblement les USA n'échappe pas non plus à ce genre de connerie . Demain tu n'auras plus qu'à parler à une femme et tu sera envoyé au tribunal pour sexisme. Va falloir ce calmée l'égalité des sexes marche dans les deux sans et nn pas seulement pour les femmes . On est sensé être dans des pays libre en Europe et Amérique du Nord

DEAN 11/03/2018 à 20:00

#balancetapleureuse

Rorov94 11/03/2018 à 18:36

Et l'attitude de Friedkin envers Helen Burstyn sur L'EXORCISTE?
Il tirait dans le décors avec un vrai flingue pour créer la tension!
Radical,efficace...résultat:CHEF D'OEUVRE!
Et La grande Helen n'a jamais crachée dans la soupe,elle!
D'ailleurs Linda Blair ne tarie pas d'éloges sur Big William,disant même qu'il était prévenant et protecteur.
Marre des pleureuses hollywoodiennes!

Copeau 11/03/2018 à 17:17

@Lebarbu
C’est à cause de commentaire comme le tien que c’est le foutoir.... Tu es barbu mais pas très malin...

George Clinton 11/03/2018 à 15:14

J'attends Mary Elisabeth Mastrantonio pour dénoncer James Cameron sur le plateau de Abyss en 1988... je pense que ça va être très intéressant aussi... ah elle en a déjà parlé c'est vrai! et c'est une habitude du réalisateur d'être désagréable avec ses acteurs pour livrer leurs ''performances'' d'accord...

dany15 11/03/2018 à 13:58

ce que j'avais prédit , ce confirme , ça tourne a du n'importe quoi , la moindre parole contre une femme maintenant fini sur les réseaux sociaux histoire de bien foutre le bordel

lebarbu 11/03/2018 à 12:27

Elle affirmait en effet avoir été témoin "d'agissements et d'abus verbaux à l'encontre des femmes, de la part de deux hommes en grande position de pouvoir." Mais bordel rentre chez toi et fais la vaisselle.

Plus

votre commentaire